Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Bataille rangée pour le soutien à Paul BIYA !

Le président de la République S.E Paul BIYA a achevé samedi dernier sa visite officielle d'Etat en France.Une visite dont on a dit et prédit des choses pas très bonnes à entendre surtout de la part d'une certaine frange de camerounais vivant de l'autre côté de la rive.Finalement ,les choses se sont  assez bien passées. Paul BIYA , s'il ne s'est pas fait tirer les oreilles par ses ancêtres les Gaulois, ceux-ci lui ont fait certainement part de leurs préoccupations: en Hommes d' Etat.Normal entre parents ou amis on se dit des vérités dans l'intimité.Néanmoins, au vu de quelques images, ceux qui préfèrent laver le linge sale sur la place publique et qui ont traité L'Homme Lion de ... ont pu se faire entendre, ils ont manifesté sans que cela n'émeuve personne dans la délégation officielle à en croire les déclarations de ceux qui y étaient.

Avant le départ du fils de Mvomeka pour l'hexagone, nous avons vécu un spectacle désolant de la part des membres de "La jeunesse du Président BIYA" (Presby).En effet au boulevard du 20 mai  et à l' aéroport de Nsimalen mardi dernier, plus de cinq  cents jeunes  de la faction   "Ntyam Ntyam"  arborant les tricots imprimés  à l'effigie de ce dernier pour la circonstance  , ont "séché" au soleil pendant plus de  cinq heures, attendant les  cinq mille francs cfa à eux promis .   C'est dans la désolation qu'ils se sont rendus à l'évidence. Il fallait les voir être parqués dans les malles arrières des cars de transport comme des poulets qu'on mettait dans une cage pour le marché. Beaucoup de ces enfants dont la moyenne d'âge était sensiblement de 17/18 ans ont juré ne plus jamais se laisser prendre .D'autres ont même promis une bastonnade à qui viendrait encore à leur parler de "cette histoire de presby".  On se rappelle que le week-end précédent, la faction" NGAM" (65 ans!) de la presby a remis aux journalistes présents à leur conférence de presse, "une déclaration de Yaoundé et le texte d'une motion de soutien " promettant une somme de 35 000 francs cfa à qui les publieraient. Certains  journalistes se sont faits prendre...

Didier ONANA(c)mbolocameroon/juillet2009.

Les commentaires sont fermés.