Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 24 septembre 2009

La décentralisation a été annoncée pour plaire...

Question: Que pensez-vous de la décentralisation annoncée au Cameroun?

Osih JOSHUA: Ecoutez,on vit avec un président et ses sbires qui ont passé tout leur temps à tromper les camerounais.Ils continuent à nous tromper avec cette décentralisation là.Je n'y crois pas,je n'  ai jamais cru qu'elle sera effective.Cette décentralisation a été annoncée pour plaire uniquement aux bailleures de fonds.Maintenant qu'ils ont eu le pognon,ils s'en foutent de ce que les masses vivent.Qu'on nous appelle ça décentralisation ou autre chose,l'essentiel pour nous,c'est qu'on remette le pouvoir au peuple: c'est à dire que les populations de Yabassi,Ngoulémakong,Foumban ou toute autre région du Cameroun par exemple puisser gérer les fondsqu'elles récoltent de leurs forêts et puissent elles mêmes décider de leur développement.Que les gouvernements des populations locales puissenr gérer eux-mêmes leurs cités.C'est ce que nous considérons comme la décentralisation.Malheureusement les budgets sont consommés au niveau de Yaoundé,et nous voyons bien ce qui reste au peuple:absolument rien.

Question: Le Social Democratic Front (SDF), formation politique à laquelle vous appartenez a récemment tenu à Yaoundé,une réunion importante de son Comité Directeur. Que pouvez-vous nous dire à propos?

Osih JOSHUA:Toutes nos réunions sont importantes.Celle-là n'était pas exceptionnelle.Les grandes lignes c'est que tous les points à l'ordre du jour ou presque ont été reportés à la prochaine réunion pour diverses raisons.Je crois que une fois de plus,le consensus a été atteint et nous sommes partis grandis de cette réunion.

Question: On annonçait pourtant des points chauds notamment les exclusions de quelques élus ou des sanctions...

Osih JOSHUA:Nous travaillons sur des faits ,sur des résolutions,sur des actes avec des statuts que nous respectons.Ce que les gens racontent à gauche ou à droite ne nous engage pas.Seules nous engagent nos résolutions.Il me souvient que toutes les résolutions mettaient les points à l'ordre du jour pour la prochaine réunion.Les gens qui attendent des exclusions pour les mettre à la une de leurs journaux, je leur donne rendez-vous,le 7 Novembre prochain à Bamenda.Ce sera soit des exclusions ou  pas.Pour l'instant,nous avons des choses plus urgentes comme les problèmes et difficultés que les parents ont à faire face à la rentrée scolaire qui est devenue un grand commerce avec la complicité du Gouvernement.Nous avions donc des sujets beaucoup plus  importants que de s'occuper des personnes et des personnalités qui ne nous apportent pas grand chose.

A suivre ...

Didier Etienne ONANA(c)mbolocameroon/Sept 2009.

10:27 Écrit par Bambino dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, économie, sdf, décentralisation, cameroon, élécam | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.