Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 29 octobre 2009

TORDRE LE COU A LA CONTREFACON : MISSION DE L'AMOAPI !!!

Photo:DidieIMG_0163.JPGr ONANA(c) L'AMOAPI veut tordre le cou à la contrefaçon !

L' AMOAPI entendez :Association des Mandataires agrées auprès de l'OAPI (Organisation Africaine de la propriété intéllectuelle) , a récemment  rencontré les médias camerounais pour leur parler du salon qu'elle organise à Douala,capitale économique du Cameroun les 1er et 2 décembre 2009 sur le thème "LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON EN AFRIQUE CENTRALE ET DE L'OUEST: ETAT DES LIEUX,STRATEGIES ET SOLUTIONS"

La contre façon est une gangrène fortement implantée dans divers milieux camerounais.Que ce soit au niveau des oeuvres artistiques que économiques à travers les differentes marques des divers produits qui se trouvent sur le marché,on a un pourcentage élevé  de chancde tombé sur un produit pas du tout original.Aucun secteur n'est épargné.L'agroalimentaire,les boissons alcoolisées,hygiéniques,le bois sans oublier le vestimentaire .

Au cours de cette rencontre avec les médias invités et non invités,les organisateurs ont informés ces derniers de la côte d'alerte qui est déjà atteinte. Ainsi donc,il ressort qu'en 2005 par exemple, 15 entreprises membres du groupement interpatronal du Cameroun(GICAM) ont connu  des pertes sèches  au niveau de leur chiffre d'affaires de l'ordre de 62,008 milliards de francs CFA?Par ailleurs, 850 personnes ont perdu leur emploi ,les recettes fiscales et douanières avaient connu une perte d'environ 5,058 milliards de francs CFA.C'est ce qui ressort du discours prononcé par Me EKANI Françoise ,la présidente de l'AMOAPI.

Face à cette situation,il faut réagir énergiquement. Pour ce faire,L'AMOAPI dont les objectifs sont de sensibiliser et former le public ainsi que les opérateurs économiques aux dangers encourus par la croissance exponentielle de la contrefaçon et aux aspects liés à la protection de la propriété intellectuelle, a décidé d'organiser les 1er et 2 décembre prochain à douala, le salon cité plus haut.Ainsi , le consommateur,dont la vie est constamment en danger à cause par exemple de la consommation des médicamemts  contrefaits, ou des denrées avariées,serbien outillé pour discerner et combattre ce fléau.Les opérateurs économiques et ceux de tous les secteurs ne seront pas en reste. Les participants viendront de tous les secteurs et les experts certainement auront à donner de la matière.

Restera alors que le message passe et que les enseignements ou échanges programmés ne soient pas utiles seulement pendant le salon. Une communication efficiente est souhaitée et conseillée aux organisateurs, et non une communication de copains ou à tête chercheuse comme ça se voit souvent.

Etienne Didier ONANA(c)mbolocameroon22114587/94788688.

14:56 Écrit par Bambino dans Business / Promotion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, business, contrefaçon, piraterie, piratage | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.