Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Ce que dit la presse occidentale ...

Après l’élimination du Cameroun de la coupe du monde, nous avons fait le tour de certains médias pour voir ce qui a été publié … Voici des extraits de RMC et eurosport..fr

Paul Le Guen a livré sa réaction après la défaite du Cameroun face au Danemark (2-1), synonyme d'élimination de la Coupe du Monde.

«C'est une grosse désillusion, on avait beaucoup d'espoirs. Le match a montré qu'on avait des raisons d'en avoir, on a manqué d'efficacité et on n'a pas su concrétiser nos bonnes périodes. C'est une grosse déception par rapport aux espoirs du peuple du Cameroun. Ce qui a fait la différence, c'est l'efficacité devant le but. On a eu des occasions très nettes, mais on a manqué de réussite en touchant le poteau. On a été maladroit dans la finition, mais on a été généreux et on a donné ce qu'on pouvait donner», a-t-il confié en conférence de presse. L'ancien entraîneur de Lyon a par ailleurs précisé qu'il ne démissionnerait pas de son poste malgré cette élimination prématurée

 vicent.jpg

Malgré le succès des siens face au Cameroun (2-1) qui les maintient en course pour les huitièmes de finale, le sélectionneur danois Morten Olsen avait beaucoup de choses à reprocher à ses joueurs. Il a même conscience que son équipe aurait pu boire la tasse face aux Lions Indomptables. «Nous n'avons pas très bien commencé ce match et nous avons fait une erreur que le Cameroun a bien utilisée, a concédé Olsen. Nous avons montré que nous avions de la volonté et un bon état d'esprit. Il y a des erreurs qu'on ne pourra pas répéter dans ce tournoi, le Cameroun aurait pu nous punir plus lourdement. On s'est bien battu, c'était difficile de récupérer le ballon, c'est le domaine où il faudra progresser à l'avenir. Nous avons été surpris par leur configuration en diamant, mais nous avons vite réagi. J'étais en colère en quittant le terrain, car nous avons fait trop d'erreurs élémentaires. Nous avons encore des progrès à faire.» Le Danemark jouera sa place au prochain tour face au Japon, jeudi. (Avec AFP)

Battu par le Danemark (1-2), le Cameroun est le premier éliminé de la Coupe du monde. Cette deuxième défaite en deux matches ne laisse en effet aucune chance dans le groupe E aux Lions Indomptables avant leur dernier match face aux Pays-Bas. Une grosse déception pour l'équipe de Paul Le Guen.

CAMEROUN - DANEMARK : 1-2

Buts : Eto'o (10e) pour le Cameroun et Bendtner (33e), Rommedahl (61e) pour le Danemark

Les sélections africaines ne sont décidemment en veine sur leur continent. Les entraîneurs français non plus. Si le Ghana reste en course, les autres représentants sont au plus mal. Le Cameroun de Paul Le Guen, lui, est déjà éliminé. La faute à une défaite face au Danemark (1-2), la deuxième après celle contre le Japon (0-1), qui qualifie dans le même temps les Pays-Bas pour les 8e de finale. Critiqués durant la semaine, les Camerounais ont pourtant tenté de répondre. Tout au moins pendant les 20 premières minutes. C'est une bien maigre consolation pour Samuel Eto'o et ses coéquipiers venus en Afrique du Sud pour imiter, voire dépasser, leurs devanciers de 1990 qui avaient atteint les quarts de finale.

Mais ces Lions-là manquent définitivement d'appétit. Ou ils ont perdu leur temps en coulisses à se chercher des poux sur fond de guerre des clans et de contestation du capitaine Eto'o. Paul Le Guen avait pourtant pris en compte les critiques des uns, revendications des autres et ses propres erreurs du match initial en remaniant son milieu de terrain avec notamment la titularisation d'Alexandre Song. Et le début de rencontre a semblé lui donner raison. Dès la 10e minute, Eto'o ouvre la marque en fusillant Thomas Sörensen, suite à une relance complètement ratée de Christian Poulsen. Les Lions Indomptables se montrent alors irrésistibles et Emana manque de peu de doubler la marquer sur un tir de 25 mètres (13e).

Un réveil tardif

Les Danois finissent pourtant par reprendre leurs esprits et le contrôle de la rencontre. Gronkjaer tente sa chance de 20 mètres mais Alexandre Song détourne de la tête en corner (17e) et Souleymanou doit sortir devant Jon Dahl Tomasson (20e). Les Scandinaves concrétisent leur domination à la 33e minute sur une superbe transversale de 60 mètres de Daniel Agger pour Rommedahl. Le milieu offensif prend Benoît Assou-Ekotto de vitesse et sert parfaitement Nicklas Bendtner dans la surface de réparation, qui conclue. A la 41e minute, le Danemark manque de peu d'assommer les Camerounais mais Song sauve son équipe en plongeant pour détourner le tir de Tomasson alors que son gardien est battu.

Dans la foulée, Eto'o profite d'un mauvais renvoi de Sörensen, mais sa frappe percute le poteau droit (42e), puis Emana perfore la défense danoise et rate son tir, capté sans mal par le gardien de Stoke City. En deuxième période, en passant par les ailes et en multipliant les longues transversales, les Danois épuisent la défense du Cameroun qui craque à l'heure du jeu sur un raid solitaire de Rommedahl (61e), qui se joue de Makoun. Les Camerounais a beau eu faire le siège du but danois, ils ont toujours buté sur Sörensen ou l'un de ses défenseurs. Leur rêve sud-africain est désormais terminé.

Dennis Rommedahl, le bourreau du Cameroun ce samedi (1-2), n'avait plus marqué pour le Danemark depuis octobre 2007, soit plus de 2 ans. Retrouvez de façon détaillée les principales statistiques du match Cameroun-Danemark.etoo & leguen.jpg

Les commentaires sont fermés.