Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mercredi, 02 février 2011

La politique en bref au Cameroun

LA POLITIQUE EN BREF

Un nouveau parti politique au cameroun.

Le Mouvement Citoyen (MOCI), parti crée par des dissidents de l’Union Démocratique du Cameroun (UDC) d’Adamou NDAM NJOYA, a lancé mercredi dernier ses activités dans un hôtel de la capitale. Son leader, l’architecte Théophile YIMGAING MOYO qui occupait le poste de secrétaire à la communication de l’UDC, a réuni les hommes et femmes de média pour leur donner les raisons de sa démission et les grandes lignes de sa nouvelle philosophie. YIMGAING MOYO qui dit ne pas être candidat à la prochaine présidentielle par ce qu’elle ne constitue pas une préoccupation majeure, déclare qu’il observera de près avant de prendre de prendre une décision. Il explique son départ de l’UDC par le fait que « la camisole était devenue trop restreinte  ». Il prône le panafricanisme et dit vouloir proposer aux camerounais, « un autre moyen de faire la politique ». Dans son propos liminaire qui a mis plus d’une heure, l’architecte YIMGAING MOYO évoque les multiples richesses du Cameroun, la crise du logement, de l’emploi, de la santé, le débat d’idées. Il condamne la reproduction des schémas politiques extérieurs et dit prôner la rupture. Il dit en vrac avoir foi à l’avenir de l’Afrique et du Cameroun, que son parti voudrait susciter beaucoup de questionnements. Il dit vouloir compter sur la jeunesse.

Pour que le Cameroun puisse avancer, chacun doit mettre du sien.

S’il est vrai qu’on saurait mesurer le degré de foi ni la moralité des militants ou des sympathisants d’une formation politique, force est de reconnaître que les dirigeants du Mouvement Citoyen devraient se méfier de leur entourage et des personnes à qui ils confient des responsabilités. Certains hommes de média ont assisté à un triste spectacle au domicile du président YIMGAING MOYO à la fin de la cérémonie de lancement des activités de ce parti qui a commencé à faire des mécontents au lieu de rassembler. C’est bien de quitter une maison en évoquant certains griefs, mais c’est mieux de ne pas tomber dans les mêmes travers une fois qu’on est autonome.

Le Mouvement Citoyen qui a pour devise : « liberté -justice -paix », présentera ses vœux à la presse le 17 février prochain.

L’UDC Présente ses vœux à la presse à… Douala

Contrairement à ce que l’on a vécu jusqu’ici, l’Union Démocratique du Cameroun (UDC) du Dr ADAMOU NDAM NJOYA, a présenté cette année ses voeux à la presse dans le chef lieu de la capitale économique du Cameroun, Douala.

Cette rencontre avec les hommes et femmes des médias a toujours eu lieu à Yaoundé. Inutile de chercher loin les raisons de cette délocalisation : la nouvelle du schisme survenu au sein de cette formation politique qui a vu le départ du Dr Théophile YIMGAING MOYO, jusque là Secrétaire à la communication. Ce dernier a lancé la veille, les activités de son nouveau parti.

Didier ONANA©mbolocameroon 94 788688 :70311128

21:38 Écrit par Bambino dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : union, démocratique, politique, mouvement citoyen | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.