Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 07 février 2011

BALEMAGNA au perchoir du Bodybuilding

BODY BUILDING : BALEMAGNA AUX COMMANDES

Après une longue période d’hibernation faite  de querelles et de blocages inutiles, la fédération camerounaise de bodybuilding  a enfin tenu une assemblée générale élective, malgré … les réserves portées par le camp d’en face, celui conduit par Monsieur ZOLA Amédée qui est sorti avec son équipe de la salle.

 

Il fallait avoir les nerfs solides, une patience à  toutes épreuves et surtout le courage voire l’envie de voir enfin cette guerre des tranchées prendre fin. Non, le spectacle auquel nous avons pris part samedi dernier au ministère des sports et de l’éducation physique ne valait pas la chandelle. Que d’invectives, que de temps perdu pour « une petite chose qui ne dure même pas » Nous avons vu de respectables pères de famille devenir petits par leur attitude, et leur comportement enfantin voire animalier . Non, à y penser, on se demande bien pourquoi les gens se battent tant pour la présidence de nos fédérations sportives. Quand on sait qu’une fois au perchoir, ils ne manifestent plus leur enthousiasme à diriger selon les règles établies leur association. L’argent dépensé pour acheter les voix des électeurs, pour falsifier et fabriquer de faux documents, payer le transport, organiser les séances de beuverie avant et après ces élections devient curieusement introuvable et rare. Toutes les promesses faites aux électeurs et devant les objectifs des caméras et microphones des chaînes de télévision et de radio  ne sont plus tenues ni respectées quand elles ne sont pas renvoyées aux  calendres grecques. Que dire alors des textes ? Ils sont simplement bafoués et rangés dans les tiroirs des oubliettes. Non, à voir ce qui se passe lors des élections dans les fédérations sportives   et la manière dont les présidents et autres membres du bureau dirigent leurs fédérations, on a simplement la nausée. Il  n’ y a aucun rapport, aucun rapprochement, aucun lien. Les présidents élus au bodybuilding et au power lifting le week-end  dernier nous l’espérons ne nous serviront pas cette fameuse sauce fade, sans saveur sans odeur et sans épices.  Une sauce conçue à leur image et à leur goût, une sauce qui ressemble à un marché de dupes où ils viennent non pas pour servir le sport, mais pour se servir en faisant toutes sortes de business et  de trafics au détriment des athlètes qu’ils prétendent servir.  Beaucoup de fédérations sportives au Cameroun n’ont pas d’adresses officielles (boite postale, e-mail, téléphone …). Ne parlons pas de siège ni de site Internet à défaut tout au moins de blogs. Pourtant, quand ces dirigeants arrivent aux affaires, c’est ce qu’ils brandissent au départ comme premier chantier.  Nous avons entendu le week-end dernier un président nouvellement élu dire que dès le soir de son élection, sa fédération aurait un siège… à l’heure où nous publions, ce siège n’existe pas encore … C’est tout dire.

 

Un fait aussi à déplorer, le mauvais rôle que jouent certains journalistes qui, pour une bouteille de bière ou une patte de poulet sont prêts à mettre du feu dans une faction. On se souvient bien de cette fameuse ayant été diffusée sur les ondes de deux radions de la place faisant état d’une prétendue arme qu’un candidat aurait sortie pendant les assises. Une  information juste pour semer le trouble et jeter le discrédit sur un tel. Ces journalistes n’étaient pas présents dans la salle sur jour là

 

A l’issue donc de l’élection à la fédération camerounaise de bodybuilding, nous avons  recueilli les impressions du nouveau président, le Maréchal des Logis Chef BALEMAGNA Achille  : « Mes impressions sont bonnes, vous voyez, ce monsieur a passé son temps à torpiller la fédération et à empêcher son fonctionnement et la tenue des élections. Les électeurs se sont rendus compte qu’il a berné la fédération. Sur 34 électeurs, nous avons eu 20, soit la majorité absolue. Vous les journalistes savez bien ce qui s’est passé la dernière fois, ils ont fabriqué une fausse histoire d’armes  que j’aurais brandie. Pour éviter donc tout ceci, nous avons décidé de tenir ces assises dans la salle des conférences du ministère des sports. Ils ont sorti une histoire de texte me concernant, j’ai présenté mon autorisation  signée du Ministre de la défense au représentant du Ministre des sports qui l’a acceptée. J’ai donc eu le droit de prendre part aux travaux. Pour le camp d’en face, je ne devais pas avoir accès dans la salle et ils s’ y sont employés. Malheureusement pour eux, j’ai eu gain de cause. Maintenant que c’est fait, nous n’allons pas sombrer dans la cacophonie, nous allons nous mettre au travail afin de permettre aux pratiquants du bodybuilding de travailler.  

Nous allons d’abord réconcilier toute la famille, mettre sur pied les organes de base, offrir à la fédération un siège,du matériel didactique et organiser les compétitions.  C’et une nouvelle ère qui commence »

 

         Sortis avant le déroulement des travaux, le candidat Amédée ZOLA et son équipe ont eu du mal à se consoler. Sur les raisons de leur défection, la tête de liste a déclaré :

 «  Il y a eu des irrégularités qui dépassent le normes. Du jamais vu dans le sport camerounais. Beaucoup de nos électeurs n’ont pas eu accès dans la salle.  En plus, mon adversaire n’avait pas une autorisation valable. De source sûre au ministère de la défense, on nous a dit que l’autorisation pour un militaire à briguer un poste électif dans une activité civile est annuelle. Là nous avons un document qui parle de quatre ans. Elle a été signée le 15 janvier 2009, donc elle est caduque. En plus tout ce monde que vous voyez là, sont des présidents de clubs qui n’ont pas eu accès dans la salle. Par solidarité puis que nous ne pouvions pas rester dans la salle, nous sommes sortis.  

Ce que nous allons faire à présent, c’est de porter des réserves sous la forme d’un rapport que nous allons déposer lundi matin dans les services du ministère des sports ; Nous avons foi à la justice camerounaise. Le chef de département était là et a demandé à nous recevoir lundi. Si nous ne sommes pas satisfaits, nous irons jusqu’à la primature voire jusqu’à la présidence de la république.

              Si les gens sont un tout petit peu honnêtes, notre discipline pourra sortir de la situation dans la quelle elle se trouve actuellement ».

 

 Les membres élus samedi dernier sont les suivants:

Président : BALEMAGNA Achille.

1er vice président : ABE Anaclet.

Secrétaire général : TAGNI Boniface

Chef du département financier (CDF) : NANDI Christian.

Les travaux se sont achevés par la tenue du Conseil d’Administration qui a aussi complété le bureau directeur à huit personnes. Aussitôt le bureau élu, celui-ci a été installé.

Didier ONANA(c)mbolocameroon 94788688 / 70311128

10:18 Écrit par Bambino dans Autres, Olympisme, Sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bodybuilding, élection, achille, nouveau, départ, compétitions;reprise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

merci pour les informations , ils sont interssant pour moi . bon travail

Écrit par : mery | mercredi, 09 février 2011

Les commentaires sont fermés.