Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 21 février 2011

Il y aura de l'argent pour les 25000 recrues de la fonction publique

Essimi Menye (Ministre des finances :

« Il y aura de l’argent pour payer les 25000 futures recrues de l’Administration ».

Etienne Didier ONANA

La déclaration faite par S.E Paul BIYA de faire recruter 25 000 jeunes camerounais dans la fonction publique au cours de cette année fait encore couler beaucoup d’encre et de salive. L’une des personnes que nous plaignions dans cette opération à savoir le Ministre des Finances Monsieur ESSIMI MENYE a rassuré cette semaine les camerounais en disant qu’il y aura bel et bien de l’argent pour payer ces personnes. …

« L’argent il y en a toujours. Je crois que la première préoccupation du gestionnaire du budget que je suis, c’est les disponibilités budgétaires. Nous avons des réserves budgétaires, il y a des crédits qui nous permettent pour le moment d’assurer le financement du recrutement des vingt cinq mille nouveaux agents que le Chef de l’Etat a promis. Ce que je pense que nous devons viser aujourd’hui, c’est plus tôt comment augmenter la production globale de notre économie. C’est ça qui est le vrai enjeu. L’élargissement de la base de production. Cela dépend de nous tous. Plus nous voulons que de jeunes camerounais trouvent un emploi, c’est la même dynamique qui devrait gouverner nos actions pour que la production des biens augmente au Cameroun. En terme de masse salariale, nous avons des réserves budgétaires qui permettent d’amortir le choc dû au fait que nous recrutions 8% de l’ensemble du personnel de l’Etat.   Le vrai choc ici, c’est comment recruter ces personnes et leur donner un espace pour travailler. C’est là le vrai besoin. Ce besoin va en nombre de chaises, de tables, de bureaux de constructions nouvelles. Il y a beaucoup de choses, des mesures d’accompagnement. C’est pour ça que je dis que nous sommes assez sereins. Cette opération va appeler des actions additionnelles. Il y a beaucoup d’autres choses que nous devons faire en parallèle pour que ces vingt cinq mille nouveaux consommateurs viennent à la rencontre de la production.   C’est vrai que ça fait vingt cinq mille nouveaux problèmes à régler mais le fonctionnement du ministère des finances fait que ces nouveaux arrivants vont trouver un système qui se modernise d’année en année. Les difficultés de ce coté là sont faciles à maîtriser pour le personnel de ce département. Cette option n’est pas politique, vous savez, au cours des vingt cinq dernières années, ce que nous avons connu le plus dans la fonction publique, ce sont les départs à la retraite .Si l’on regarde la pyramide des ages, l’on verra que la fonction publique du Cameroun  est caractérisée par une base un peu large, c'est-à-dire les plus jeunes sont très nombreux et le haut qui est plus  large, c'est-à-dire les vieux qui sont très nombreux. A l’intérieur de la pyramide il y a beaucoup de trous, ça veut dire que beaucoup de spécialités des corps de métier de l’Etat manquent de personnels par ce que la plus part des personnes qui occupaient ces postes sont aujourd’hui retraitées et n’ont pas été remplacées tout au long des vingt cinq dernières années de crise. La décision prise par le Chef de l’Etat est salutaire. Elle permet à l’Etat de rebâtir ses capacités d’actions. Nous allons pouvoir injecter dans les circuits de l’administration, la ressource humaine qui permet de renforcer la production des services administratifs. Il y a un prix à payer mais je crois que à partir de cette année, nous allons introduire ces jeunes camerounais dans le circuit de la production des services administratifs et d’autres produits. Nous avons besoin de construire plus de  routes, il nous faut des ingénieurs  il faut des médecins, des infirmiers  pour soigner mieux les  camerounais, nous avons besoin des personnels dans tous les corps de métiers. Vous savez par exemple que l’encadrement agricole n’existe plus, il nous faut à la fois des ingénieurs, des moniteurs agricoles, des techniciens agricoles, des vétérinaires. Tous ces gens là vont vernir contribuer à la relance de notre économie. Je ne pense pas qu’aujourd’hui on puisse être pessimistes par ce qu’il y a vingt cinq mille personnes à recruter. Il faut voir maintenant quel est l’apport de ces derniers dans la relance de notre économie.  Tous les camerounais qui pensent quel leur énergie peut être mise à contribution peuvent se manifester où qu’ils soient. Les portes sont ouvertes. La seule chose que je puis dire est que la sélection sera transparente et équitable.  Nous avons besoin des camerounais qui peuvent véritablement rendre service à la collectivité quel que soit leur age.  Quant aux personnels que l’Etat a contractualisé, ils doivent être formés car beaucoup parmi eux n’ont pas eu de qualifications nécessaires. Il y a des choses qu’ils doivent apprendre pour puissent trouver leur place dans notre administration. Une administration de qualité a besoin de personnes déterminées à servir le public et à n’importe quel endroit. Si nous sommes très réactifs, nous serons à même au 1er juin au bout du recrutement de la plus part de ces personnels. Nous aurons donc à payer sept mois de salaire en 2011. Ceux-ci devront tourner autour de quinze milliards.

Etienne Didier ONANA©mbolocameroon 94788688/70311128

13:23 Écrit par Bambino dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : promesse, emplois, jeunes, chômage, recrutement, ministre, finances, salaires, pyramides | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Bonjour Mr ONANA Etienne Didier, je me nomme VOUFFO Marthe je suis une jeune camerounaise qui a pour rêve intégrer la fonction publique déja nous remercions notre Chef d'Etat pour cettze aubaine. Je voudrais savoir exactement les modalités de selection on parle de la constitution des des dossiers mais quels sont ses éléments et la date le lieux de dépôt des dossiers. Dans l'attente de vous lire promptement, je vous prie, Mr d'agréer mes sincères salutations.

Écrit par : VOUFFO Marthe | lundi, 07 mars 2011

en voila une bonne nouvelle

Écrit par : gagner de l'argent | dimanche, 27 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.