Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mercredi, 23 février 2011

Echos de l'ONUSIDA

Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, adresse sa Lettre aux partenaires 2011

 

 

Dans sa Lettre aux partenaires 2011 , le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, appelle à une restructuration de la riposte au sida. « Notre approche actuelle a atteint ses limites », écrit M. Sidibé. « La riposte au sida doit être restructurée. Elle doit s’orienter vers de nouvelles lignes. »

M. Sidibé expose les six nouveaux repères qui guideront la riposte mondiale au sida dans son avancée. Il s’agit de démocratiser la riposte, d’orienter la loi en sa faveur et non en sa défaveur, de réduire le coût croissant des programmes, d’encadrer son financement par une responsabilité partagée, de lancer une passerelle entre le mouvement qui la soutient et le développement, et d’encourager l’innovation scientifique en matière de prévention et de traitements anti-VIH.

Pour M. Sidibé, ces nouveaux repères se renforcent mutuellement même si une avancée qui serait réalisée dans un seul secteur donné ne saurait suffire à faire progresser la totalité de la riposte mondiale au sida.

Cette Lettre aux partenaires coïncide avec les 30 années d’existence de l’épidémie de sida, le dixième anniversaire de la Déclaration d’engagement sur le VIH/sida de 2001 et le cinquième anniversaire de l’engagement pris par la communauté internationale en faveur de la réalisation de l’accès universel à la prévention, aux traitements, aux soins et au soutien contre le VIH.

Ensemble, nous pouvons permettre à cette nouvelle décennie d’être décisive en ce qu’elle marque le commencement de la fin pour l’épidémie de sida

Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA

« Nous tenons, cette année, une occasion historique de prolonger et d’améliorer les performances réalisées ces trente dernières années », a déclaré Michel Sidibé. « Ensemble, nous pouvons permettre à cette nouvelle décennie d’être décisive en ce qu’elle marque le commencement de la fin pour l’épidémie de sida », a-t-il ajouté en prévision de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur le sida de juin 2011, laquelle réunira les dirigeants de la riposte mondiale en vue de raviver l’espoir et de redynamiser le mouvement antisida.

 

 

Objectif de la stratégie de l’ONUSIDA à l’horizon 2015 :

  • Éliminer la transmission verticale du VIH et réduire de moitié la mortalité maternelle liée au sida

L’élimination définitive de la transmission de la mère à l’enfant est possible à l’horizon 2015. Des progrès significatifs ont été réalisés au cours des dix dernières années. Le taux d’infection des enfants nés de mères séropositives a reculé de 26 % de 2001 à 2009.

Cependant, il reste beaucoup à faire pour empêcher les mères de mourir et sauver leurs bébés contre une infection au VIH. Le virus est la principale cause de mortalité chez les femmes en âge d’être mères. En l’absence de toute intervention, l’infection touche environ un enfant né d’une mère séropositive sur trois.

L’ONUSIDA appelle à l’élargissement de l’accès et de l’utilisation de posologies et de services de qualité en matière de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, à la fourniture continue de traitements anti-VIH à ces mères, à la promotion de l’accès aux services assurant la santé de la sexualité et de la reproduction, et à la défense des droits des femmes et de leurs partenaires liés à la reproduction.

 

 

La vision de l’ONUSIDA

La vision de l’ONUSIDA : Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au SIDA.

La mission de l’ONUSIDA : L’ONUSIDA est un partenariat innovant des Nations Unies qui guide et mobilise le monde en vue de mettre en place un accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH. L’ONUSIDA s’acquitte de sa mission :

  • En unissant les efforts des coparrainants des Nations Unies, de la société civile, des gouvernements nationaux, du secteur privé, des institutions mondiales ainsi que des personnes vivant avec le VIH et les plus affectées par ce virus ;
  • En exprimant haut et fort sa solidarité avec les personnes les plus affectées par le VIH en vue de défendre la dignité humaine, les droits de l’homme et l’égalité entre les sexes ;
  • En mobilisant des ressources politiques, techniques, scientifiques et financières et en rendant chacun responsable des résultats ;
  • En communiquant aux agents du changement des informations et des éléments probants stratégiques pour les influencer et s’assurer que les ressources sont allouées là où elles auront le plus d’impact ; et
  • En soutenant un leadership participatif des pays en vue de ripostes complètes et pérennes combinées aux efforts nationaux en matière de santé et de développement dont elles font partie intégrante.

L'ONUSIDA travaille à construire une action politique et à promouvoir le droit de tous les peuples à bénéficier de meilleurs résultats en matière de santé et de développement au niveau mondial. C’est en cela qu’elle participe à renforcer les réponses apportées au problème du SIDA. Elle élabore la politique et constitue la source des données concernant le VIH à l'échelle mondiale. Au niveau national, l'ONUSIDA rassemble les ressources du Secrétariat de l'ONUSIDA et celles 10 organismes de l'ONU afin de produire des efforts coordonnés et responsables destinés à unir la population mondiale contre le SIDA.

Décryptage de Etienne Didier ONANA : /70311128 /22114587 94788688

15:00 Écrit par Bambino dans SANTE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, sida, onu, partenaires | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.