Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 31 mai 2011

Parlons environnement

L’environnement est l’objet d’enjeux et d’inquiétudes à l’échelle planétaire comme au niveau local. La compétition générale pour l’appropriation des ressources naturelles, l’expansion des villes, le développement des activités générant des pollutions, l’augmentation des catastrophes « naturelles », menacent la biodiversité et la qualité des territoires de vie.

 

La Fondation de France a développé depuis l’origine de nombreux programmes afin d'agir pour l'environnement.

Aujourd’hui elle a choisi de renforcer son action dans quatre directions :

  • L'aide au développement durable par la réalisation de projets dans le domaine économique, environnemental ou social en Europe de l'Est ou par la promotion de l’agriculture familiale des pays d’Afrique subsaharienne.
  • L’éducation et la formation à la préservation de la biodiversité, à l’éco-habitat, sur le site de Branféré, en Bretagne sud, lieu privilégié tant pour les jeunes scolaires que pour les adultes.
  • L’approche citoyenne pour aller plus loin qu’une simple prise de conscience, en soutenant par exemple les initiatives associatives et les regroupements de citoyens, peu développés jusqu’ici.
  • L’incitation des associations à réduire l’impact environnemental de leurs actions. Tous les projets proposés à la Fondation de France, de quelque nature que ce soit, bénéficient d’une « prime verte », s’ils prennent cette question en compte..

 

21:18 Écrit par Bambino dans ENVIRONNEMENT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : environnement | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Nouvelles d'ailleurs.

Communiqués et dossiers de presse de l'APF

Canal + se penche sur l’expulsion d’Ardi Vrenezi, jeune kosovar polyhandicapé ! Documentaire diffusé le 1er juin sur Canal +

ardi.jpgPlus d'un an après l'expulsion d'Ardi Vrenezi, jeune adolescent kosovar polyhandicapé, Canal + diffuse le 1er juin un documentaire « L'immigration aux frontières du droit » suivant trois affaires d'expulsion, dont celle d'Ardi.

La journaliste a suivi la mobilisation des voisins, des amis de la famille et du personnel de l'établissement dans lequel Ardi était soigné, qui se battent pour son retour en France. La journaliste s'est également rendue au Kosovo où elle a constaté l'importante dégradation de son état de santé.

Aujourd'hui encore, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge. Couché sur un matelas à même le sol, Ardi n'a pas accès aux médicaments nécessaires à sa survie ! Seul un retour en France pourra permettre à Ardi de vivre dans des conditions décentes.

A quelques jours de la conférence nationale du handicap, l'APF renouvelle sa demande au président de la République d'un retour immédiat en France d'Ardi et de sa famille !


Depuis plus d'un an l'APF n'a cessé d'alerter les pouvoirs publics sur l'inadmissible expulsion d'Ardi Vrenezi et la dégradation de son état de santé, mais ceux-ci sont restés sourds et justifient l'expulsion d'Ardi par de faux arguments !

Alors qu'il mangeait tout seul, arrivait à se tenir debout et recommençait à prononcer quelques mots lorsqu'il était soigné en France, Ardi fait désormais des crises d'épilepsie avec perte de connaissance quotidiennes, ne peut plus déglutir ni s'alimenter et n'arrive même plus à maintenir sa tête, ni à se tenir assis. En effet, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge au Kosovo et n'a pas eu les médicaments pourtant promis par les autorités françaises ! Il a ainsi été hospitalisé d'urgence plusieurs jours au mois de mars en raison de l'intensité de ses crises d'épilepsie.

Alertée par cette situation dramatique, Manon Loizeau, journaliste de Canal + a décidé de s'intéresser de plus près à cette affaire et de suivre la mobilisation du comité de soutien local en France, mais aussi d'aller au Kosovo, accompagné du Dr. Kieffer, pédiatre qui s'occupait d'Ardi en France, pour constater l'importante dégradation de son état de santé.

L'APF espère que ce document poignant interpellera l'Etat français et qu'Ardi pourra revenir en France... avant qu'il ne soit trop tard !

Bande annonce du documentaire : http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3758-c-i...

Blog d'Ardi : http://blogardy.over-blog.com/

21:08 Écrit par Bambino dans HANDICAP-CAMEROON | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : handicap, paralysés de france, informations | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

L'équipe nationale du Cameroun

 

Du 3 au 11 juin prochain aura lieu à Yaoundé le 17è championnat d' Afrique de boxe. Nous vous présentons la liste de l'équipe du Cameroun.

LISTE DES BOXEURS DE L’EQUIPE DU CAMEROUN

1. Essomba Thomas 51Kg

2. Moumi Alain 54 Kg

3. Fokoua Tchuem Mike 57 Kg

4. Mewoli Abdon Hyacinthe 60 Kg

5. Smaila Mahaman 64 Kg

6. Mulema Joseph 69 Kg

7. Manga Felix 75 Kg

8. Christian Donfack Adjoufack 81 Kg

9. Ngoula Romaric 91 Kg

10. Mendouo Blaise +91 Kg

 

NB. 18 pays ont déjà confirmé leur participation à la compétition et le Ghana arrive aujourd’hui à Douala.

Le délégue technique M. Laid Nouawi de nationalité Algérienne est déjà au Cameroun.

(c)mbolocameroon

 

20:51 Écrit par Bambino dans Boxe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yaoundé le 17è championnat d' afrique de boxe | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 27 mai 2011

Echos des préparatifs du championnat d' Afrique de Pétanque

INFOS DES PRÉPARATIFS DU CHAMPIONNAT  ET DE LA COUPE D'AFRIQUE DE PÉTANQUE.
C'est finalement 17 pays sur 24 annoncés au départ qui pourront prendre part au championnat et à la coupe d' Afrique de pétanque du 1er au 05 juin 2011 à Yaoundé. Il s'agit de l' Algérie, du Bénin,, du Burkina faso, des équipes du Cameroun A & B, , de la Centrafrique,du Congo Brazzaville, de la cote d'ivoire, de Djibouti, de la guinée Conakry,de l'Ile Maurice, de la Libye, de Madagascar, du Mali, du Maroc,,de la Mauritanie, du Sénégal,des Seychelles, du Tchad et du Togo.
La Tunisie,le Niger, le Gabon ,l’Égypte et le Cap-vert ayant désisté ou pas encore confirmé leur présence.


Coté accréditations, 10 médias à savoir: la télévision nationale avec, 03 personnes, la radio nationale avec 02 personnes, le quotidien gouvernemental Cameroon -Tribune 01 personne,le quotidien le jour,Radio bonne nouvelle, Radio TBC, L' Actu, Mbolo Cameroon et Mutation auront chacun un journaliste accrédité, soit 14 personnes.
Les une et les autres sont priés de passer déposer les photo format 4*4 au siège de l'évènement.
(c)mbolocameroon Didier ONANA 94 78 86 88 / 70 31 11 28

21:16 Écrit par Bambino dans PETANQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : accréditations, pays participants, informations, préparatifs | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Lutte contre le paludisme

 

LUTTE CONTRE LE PALUDISME

LANCEMENT DE LA COLLECTION « PROGRESS AND IMPACT » THE ROLL BACK MALARIA

 

Mercredi 25 mai dernier, l’Hôtel Hilton a abrité la cérémonie de lancement des rapports de la série « PROGRESS AND IMPACT » de ROLL BACK MALARIA.

 

Cette cérémonie, riche en couleur a connu plusieurs temps forts parmi lesquels l’allocution du ministre de la Santé Publique André MAMA FOUDA, les exposés du Pr. Rose LEKE et un speach du Dr. TALLAH Esther et enfin des résultats des rapports sur la situation de la lutte contre le paludisme en Afrique et au Cameroun en particulier suivi d’une séance de questions/réponses. Ces travaux étaient entrecoupés des intermèdes musicaux, avec des artistes tels que Aunty CLO, OTTOU Marcelin, Richard KINGS et Princess KHADIZA Oumar qui ont agrémenté le public avec des airs de musique dont les thèmes portaient tous sur la lutte contre le paludisme. Le public a pu également vivre un sketch sur l’utilisation de la moustiquaire imprégnée.

Dans son allocution, le ministre de la Santé Publique nous apprend que « Près de 780.000 décès dans le monde sont la cause du paludisme, dont plus de 90% en Afrique. André MAMA FOUDA a également révélé que le paludisme représente 38% des motifs de consultation, 24% des décès enregistrés dans les formations sanitaires, dont 68% des décès des enfants de moins de 5ans selon le rapport 2010 du PNLP » (Programme National de Lutte contre le Paludisme).

La malaria est à l’origine de 26% des cas d’absentéisme sur le lieu de travail et représente 40% des dépenses de ménages dans notre pays.

Bien que le nombre de décès des enfants âgés de moins de 5 ans soit en baisse (il est passé de 4119 enfants en 2008 à 2992 enfants en 2010), le constat reste alarmant ; d’où la nécessité de doubler d’efforts pour lutter contre cette maladie qui a, depuis des lustres, fait énormément de victimes.

Pour le ministre en charge de la Santé « Le Gouvernement camerounais a mis sur pied, avec l’appui de ses partenaires, un ensemble de mesures concrètes conduisant à réduire l’avancement de cette maladie, à savoir :

  • La distribution gratuite depuis 2003 des moustiquaires imprégnées d’insecticides, aux enfants de moins de 5 ans et aux femmes enceintes ;

  • L’instauration depuis 2005 de la gratuité de la chimioprophylaxie avec le traitement préventif intermittent par la sulfadoxyne pyriméthamine chez la femme enceinte de plus de 4 mois de grossesse ;

  • La subvention des médicaments anti-palustres pour favoriser l’accès à un plus grand nombre à la prise en charge dans les formations sanitaires et à domicile. Aujourd’hui, un adulte se soigne convenablement une crise de paludisme avec moins de 300FCFA, soit un demi euro »

Pour l’observateur averti, il est clair que ces mesures ont du mal à être appliquées effectivement. Nous en voulons pour preuve la décision du Chef de l’Etat prise le 31 décembre 2010 concernant la suppression du coût de traitement du paludisme simple chez les enfants de moins de 5 ans ; nous apprenons qu’elle est mise en œuvre depuis le 01 février 2011, mais la réalité est toute autre dans nos différents établissements hospitaliers. Ce qui est vraiment dommageable pour notre pays qui connait un véritable problème avec l’application des décisions et lois, fussent-elles prises par la voix la plus autorisée du Cameroun.

Sur la pléiade des rapports et exposés faits par les experts des ONG et associations de lutte contre le paludisme, tellles que : PLAN Cameroon, ACMC, CCAM, l’UNICEF et l’OMS, il ressort que les moustiquaires imprégnées n’ont plus besoin d’être réimprégnées mais plutôt remplacées par d’autres moustiquaires neuves. Nous apprenons également que dans certains pays à l’instar du Ghana, du Kenya et dans une certaine mesure le Sénégal, les grandes entreprises sont impliquées dans la lutte contre le paludisme.

Vivement que dans notre pays les principales entreprises prennent aussi une part active dans la lutte contre cette maladie qui décime nos populations depuis des décennies, afin de donner un coup de main important à l’Etat qui semble essoufflé, avant qu’on ne trouve le vaccin contre la malaria.

 

Correspondance particulière- Jean Calvin YUGYE

20:54 Écrit par Bambino dans SANTE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paludisme, lutte, éradication | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook