Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Affaire de détournement: La part de vérité de Thierry ATANGANA

    Affaire de détournement : Titus EDZOA, Thierry ATANGANA et les autres….

    La part de vérité de Michel Thierry ATANGANA.

    Les personnes qui ont assisté à l’audience du 15 juin 2011 ont certainement eu la chair de poule lors de la défense de l’accusé ATANGANA. Les révélations et surtout les chiffres astronomiques qui laissent songeur et rêveur.

    Lors des des deux précédentes audiences, l’on avait renvoyé à cause de la mise en forme des pièces qui n’avait pas permis la fluidité de sa défense. Ce jour là, ça avait été fait et le public en avait eu pour son compte.

    Dans l’examination in chief, l’on a demandé à Thierry ATANGANA de dire au tribunal le contexte politique qui a présidé la création du COPRISUPR ( Comité de pilotage du projet de fonds routier) des axes AYOS –BONIS et Yaoundé –Kribi. La réponse est simplement édifiante. En résumé,il en ressort que le Président de la République S.E Paul BIYA, lors de l’élection présidentielle de 1992, avait fait aux populations du Centre, Sud et Est, la promesse de réaliser en cas de réélection , la construction de ces axes routiers a l’effet de désenclaver les localités desservies. La construction de ces axes routiers se posait à bien d’égards… Malheureusement, la situation économique du pays marquée par la chute brutale des prix des matières premières entre autres ne se prêtait pas. Et Thierry ATANAGANA de produire des documents comprenant des notes de preuves telles que celle du 09.05.2008 de M. AMBASSA ZANG Dieudonné Télesphore au Procureur de la République et au Magistrat Instructeur…

    Il fallait donc trouver des solutions et lui Thierry ATANGANA, en avait. Il fallait mettre à contribution des partenaires basés à l’extérieur. C’est ainsi et à la surprise de ceux qui suivaient le projet, les sociétés et entreprises telles que : JEAN LEFEBVRE, ETPC, TRT, SHELL, TOTAL, EXXON MOBIL, TEXACO, ANDRADE GUTTIEREZ, NESTLE ,PECTEN,GTM entre autres. Dans le document produit au tribunal, Michel Thierry ATANGANA fait une description de toutes ces structures partenaires.

    A la 14è question, il lui est demandé si pour l’accomplissement de sa mission,le Copisupr avait fait appel à ces partenaires ? Thierry ATANGANA répond par l’affirmative. Et ajoute certains précisés par l’arrêté présidentiel. Il cite celui-ci. Il ajoute que chacune de ces sociétés avait signé une convention avec le copisupr.

    Au cours de l’audience, et comme pour mieux éclairer la lanterne du tribunal sur le contexte politique et économique du Cameroun, il donne les définitions des termes économiques tels que : économie, dégradation des termes de l’échange,récession économique,ralentissement de l’économie, plan d’ajustement structurel,PIB,politique monétaire et parle de leurs effets sur le pays. Il ne pose la question de savoir pourquoi ceux certaines personnes qui sont impliquées dans cette affaire sont absents à l’instar de Dieudonné AMBASSA ZANG ( qui est en fuite) alors que lui est en prison ?

    L’audience de ce jour nous permettra d’en savoir plus.

    Didier ONANA©Mbolo C@meroon. 94 78 86 88 / 70 31 11 28

  • Jack LANG écrit à Alain Juppe

    Affaire de détournement de fonds: Jack LANG écrit à Alain JUPPE

    Affaire de détournement des fonds du projet routier, le ministre français des relations extérieures a été récemment saisi par Monsieur JACK LANG.
    En effet, l’ancien Ministre de la Culture de feu François MITTERAND lui a adressé en date du 15 juin 2011, une correspondance dans la quelle il demande une implication active de son pays en faveur de "Thierry Michel ATANGANA, citoyen français emprisonné depuis quatorze ans et qui risque de voir sa peine prolongée". Dans un extrait de cette correspondance, Jack LANG écrit "Arrêté le 12 mai 1997 pour motif de grand banditisme et détournement de fonds, "il lui est réalité reproché d'avoir été en contact avec un candidat opposant à Monsieur Paul BIYA lors des élections présidentielles de 1997.
    Détenu en dehors de tout cadre légal,Monsieur ATANGANA risque d'être condamné à 15 ans de détention supplémentaire.
    Seul un geste fort des autorités françaises permettrait de mettre fin à ce cauchemar inacceptable au regard des droits de l'Homme.
    Eu égard à l'urgence de la situation,pourriez-vous entreprendre des démarches pour permettre à Monsieur ATANGANA de recouvrer la liberté? "..
    ..
    Jack LANG est un homme politique français. C'est à lui qu'on doit le concept de journée internationale de la musique en 1991.
    MboloC@meroon(c)

  • Bruno GAIN (Ambassadeur de France au Cameroun

    Bruno GAIN (Ambassadeur de France au Cameroun) :  «Je suis toujours heureux d’être ici, par ce que je suis président d’honneur de cette fédération. Ma présence se justifie surtout par les excellents résultats de l’équipe du Cameroun lors des récents championnats d’Afrique qui se sont tenus au Club France. Vous vous souvenez que le Cameroun s’est classé 3è et ça ouvre beaucoup de perspectives notamment au prochain championnat du monde qui aura lieu à Marseille en 2012. Les équipes africaines ont par le passé remporté les épreuves du championnat du monde, je pense à Madagascar en particulier qui a toujours été très forte. Il ya aussi les équipes du Maghreb. Je suis persuadé qu’on se rapproche du moment où, le Cameroun sera à mesure d’obtenir le titre de champion du monde.

    Question : Excellence, dites –nous l’importance que revêt la pétanque dans les esprits des français ?

    Bruno GAIN (Ambassadeur de France au Cameroun) .La pétanque pour nous français est une discipline très importante. Elle compte entre 50 et 60 mille licenciés inscrits à la fédération. C’est assez énorme. C’est le 8è sport en France en termes de licenciés. Je ne parle pas des milliers de personnes qui jouent à titre de loisir. C’est ça le paradoxe de la pétanque qui est à la fois un sport de loisir et de compétition. Il exige à la fois de la précision de la concentration et de la coordination avec ses partenaires. C’est un sport d’équipe qui mélange à la fois performances individuelles et le sentiment d’appartenir à une équipe. On joue en doublette et en triplette.

    Question : Monsieur l’Ambassadeur, le fait que la pétanque ou le jeu de boule soit une création ou une invention française n’a-t-il pas quelque chose de particulier en vous ? La France est championne du monde en titre…

    Bruno GAIN (Ambassadeur de France au Cameroun) : C’est un grand honneur pour moi. Le jeu de boule s’est développé dans le nord de la France entre le 17è et le 18è siècle. Le premier club de boule était un club lyonnais. Aujourd’hui, il ya une discipline qu’on appelle « la boule lyonnaise ». Progressivement la pétanque s’est imposée. Pétanque vient de deux mots occitans (provençal)et signifie globalement jouer les pieds tangués, serrés pour jouer la boule. Il ya aujourd’hui 80 fédérations nationales qui la pratiquent. On la joue aussi bien en France qu’en Thaïlande ou au Cameroun. J’espère qu’un jour, la pétanque sera inscrite comme discipline olympique. »

    Propos recueillis par Didier ONANA

    ©Mbolo C@meroon 94788688

  • Ils ont dit …..

    Ils ont dit …..

    avom.JPGAVOM ANDRE (bouliste de Limbé , chef opérateur à la Sonara) :« Mes impressions sont bonnes, l’équipe de la sonara( société nationale de raffinage) est simplement venue découvrir une nouvelle forme de pétanque. Nous manquons beaucoup d’entrainements. A voir ce que nous avons fait, je crois que nous n’avons pas démérité. Ce qui nous reste à faire, c’est de travailler énormément pour relever notre niveau.

    Question : Parlez nous du sport à la Sonara.

    AVOM ANDRE: « Nous avons à la sonara un club omnisport qui est la structure de base. Nous avons plein de disciplines qui évoluent dans le sens  de la vulgarisation du sport après les activités professionnelles. Nous avons des clubs différents les uns des autres et on essaye de développer le sport.

    Question : peut-on espérer voir dans l’avenir un tournoi de pétanque à Limbé ?

    AVOM ANDRE: Bien sûr. Nous attendons beaucoup de clubs à Limbé pour faire évoluer notre pétanque ».

    André AVOM félicité par l'Ambassadeur de France Bruno GAIN.

    mbombock.JPGMBOMBOCK TCHEG Bernard (Le président de la ligue régionale de pétanque du Littoral) : « La coupe de l’Ambassadeur de France a été très bien organisée. Malgré la pluie qu’on pourrait bien assimiler à la bénédiction dans le contexte camerounais, les différents acteurs ont été fair play, le niveau élevé. Ce qui est compréhensible avec le dernier championnat d’Afrique que le Cameroun vient d’abriter.

    La pétanque dans le Littoral comme vous le demandez se porte bien et regorge de potentialités. C’est depuis 2007 que le Littoral est détenteur du titre de champion du Cameroun. L’équipe nationale du Cameroun est composée en majorité des joueurs de cette région.

    Parlant des temps forts qui ont marqué cette année, disons que notre région a été en dessous de sa performance habituelle. Il faut le dire, Pouma nous a beaucoup manqué. Il y a des problèmes au sein de cette formation en ce moment. C’est pourquoi au niveau du championnat, le Littoral n’a pas été très présent. Mais je puis vous dire que nous n’avons pas encore dit notre dernier mot. Vous nous verrez à la coupe du Cameroun. Aucune région ne nous fait peur, même pas celle du Centre. Je voudrais exhorter les jeunes à venir pratiquer cette discipline sportive et l’administration à la vulgariser dans les lycées, collèges et les universités afin que le grand public la connaisse ».

    TCHEG Bernard (en pantalon blanc à la droite de S.E Bruno GAIN

    Photos de WALID RAFFI

    Propos recueillis par Didier ONANA .©Mbolo C@meroon 94788688

  • Coupe de l'Ambassadeur de france: Sacrés Walid-Mbenoun

    Retour sur la 4è édition de la coupe de pétanque de l’Ambassadeur de France au Cameroun.

    De toutes les compétitions de pétanque organisées par la fédération camerounaise, la coupe de l’Ambassadeur de France est par ordre d’importance la troisième, après la coupe du Cameroun et le tournoi en individuel.

    SDC12340.JPGCette année comme par le passé, la tradition de fête populaire que revêt ce tournoi a été respectée. Une quarantaine de participants parmi les quels trois femmes, des médias, un public appréciable et qualitatif, un niveau de compétition élevé, des émotions, de la convivialité et une bonne ambiance. Cette compétition disputée en doublette, a vu les compétiteurs venir de Limbé, Douala, Bafoussam, Edéa, Foumbot, Buéa, Yaoundé, l’on a apprécié la présence des sociétaires de l’équipe nationale du Cameroun un nouveau venu qui a occupé un classement honorable. Il s’agit de monsieur BOBARD, un opérateur économique français faisant dans l’informatique. La coupe de la consolante a été remporté par la paire NYA-Meyewou . La paire AVOM- Mohaman venant de Limbé a occupé le dernier rang sans pourtant avoir démérité. Notons que ceux-ci découvraient la compétition. Il faut noter la grande disponibilité du couple GAIN, l’Ambassadeur de France qui , malgré la forte pluie qui s’est abattue sur la capitale camerounaise a vécu toutes les étapes importantes : Il a lancé le bouchon, déjeuné avec les joueurs et le public, enfin assisté à la finale.

    bobard & gain.JPGLa remise des récompenses a été émouvante à cause de l’annonce officielle du départ du maitre d’œuvre de cette organisation. Walid Raffi dont l’épouse a été affectée à Paris. Il a reçu un diplôme décerné par la fédération camerounaise de pétanque pour son immense œuvre. Une grosse perte pour les amoureux de cette discipline. Nous y reviendrons.

    (c)Mbolo C@meroon 94788688  /Didier ONANA