Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mercredi, 20 juillet 2011

LA FOIRE AUX IDEES POUR LE DEVELOPPEMENT

La gratuité de l’école, une problématique réelle.

enseignante.jpg

Un autre thème a aussi retenu notre attention, raison pour la quelle nous nous y attardons, c’est celui sur ‘L’ Ecole primaire est-elle vraiment gratuite au Cameroun ?’

Ici, l’on a discuté et on s’est entendu sur la « gratuité de l’école ». Pour Daniel NONZE, directeur d’école dans le septentrion, « depuis que le l’Etat a décidé de la gratuité de l’école ,celle-ci n’a jamais été aussi chère ». Pour lui, la gratuité suppose un certain nombre d’éléments :

La disponibilité des salles des classes,des livres,des documents aussi bien pour les élèves que pour les enseignants,( dans son école par exemple, il y a eu 322 élèves pour 03 livres),l’existence des toilettes dans les écoles, la disponibilité des table bancs,des enseignants formés( sur 4 enseignants dans son école, un seul était vraiment formé),existence d’une boite à pharmacie,paquet minimum,logement pour les enseignants, disponibilité des informations concernant les frais de fonctionnement de l’école….

Pour Charles NANGA, Inspecteur, Général des services du ministère de l’éducation de base, tous les enfants dès l’âge de six ans doivent accéder à l’école primaire publique. La volonté publique est claire et sans ambiguïté. Depuis 2001, avec l’abolition des frais exigibles à l’école primaire, par décision du Président de la République, le taux de fréquentation a atteint les 77,04% et 72% atteignent la fin du cycle. Ceci concerne environ 3 500 000 enfants. Les pouvoirs publics chaque fois n’hésitent pas à sanctionner les contrevenants, ceux qui exigent les frais illicites. L’ Etat construit chaque année, des écoles, des salles de classe fait des efforts pour recruter aussi les enseignants.

Les autres thèmes n’ont pas manqué d’intérêt. Nous y reviendrons dans nos publications futures.

Etienne Didier ONANA©Mbolo C@meroon 94 78 86 88 / 70 31 11 28

 

Les commentaires sont fermés.