Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 03 octobre 2011

Présidentielles 2011 : Les personnes handicapées veulent faire entendre leur voix dans la dignité.

Présidentielles 2011 : Les personnes handicapées veulent faire entendre leur voix dans la dignité.

Plus de cinq heures, c’est le temps qu’il a fallu à la quarantaine de membres de la plate forme « Accessible Elections for Persons with Disability » pour faire le bilan de leurs activités. C’était vendredi dernier dans les locaux du Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées Cardinal Paul Emile Léger à Etoug-Ebé. Au sortir , des résolutions fortes en vue d’une participation effective et massive de cette catégorie sociale souvent abandonnée, marginalisée et oubliée.
Dans son propos liminaire, le Dr OYIE, Directeur général de L’ONG Sightsavers a adressé ses remerciements à monsieur Traoré Abdoulaye du Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme, et à tous les partenaires que sont les organisations de la société civile, les associations de personnes handicapées et les médias pour le travail abattu depuis la mise sur pied de cette plate forme. « Accessible Elections for Persons with Disability » vise la participation massive et digne des personnes handicapées à la vie politique en général, et particulier aux élections présidentielles du 9 octobre prochain. « C’est un moment décisif pour la plate forme car comme le disent les pratiquants du rugby, il faut transformer l’essai. Nous devons conclure en beauté notre travail ce jour là par un vote massif des personnes handicapées dans la dignité ». Puis il a fait le bilan des activités menées par la plate forme qu’appuie l’organisation qu’il dirige. «Au début de cette action il y a quelques mois, nous avons pris contact avec ELECAM qui nous a réservé un accueil très favorable. ELECAM avait déjà pris l’option d’inclure les personnes handicapées dans ses actions. Regardez un peu les affiches produites par ELECAM. Les personnes handicapées y figurent, il y a des brochures qui sont traduites en braille. Des instructions ont été données à ses démembrements pour pouvoir faire ressortir la composante handicapée. Dans le déroulement même de ces élections, des mesures sont prises pour apporter des facilités aux personnes handicapées. La Commission des Droits de l’Homme et des Libertés qui est aussi un de nos partenaires a mené des actions louables en faveur des personnes handicapées. Nous avons fait des avancées et nous nous trouvons à un moment crucial du processus. Tout le monde est en phase. ELECAM, les associations des personnes handicapées, les Nations Unies qui travaillent avec nous dont le Centre Régional des Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale, le projet ELECTION du PNUD, la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés et toutes les associations de gouvernance qui sont dans le réseau ». Dr OYIE conclut en disant que beaucoup a été fait et que les différentes parties prenantes ont fait ce qu’elles devaient faire et qu’il revient maintenant aux personnes handicapées d’aller chercher chacune sa carte d’électeur et d’aller effectivement voter. Aucune consigne de vote ne leur est donnée car Sightsavers la structure qu’il dirige est apolitique et ne saurait le faire. Il revient à chaque personne handicapée en son âme et conscience, et en toute dignité de voter le candidat de son choix.
Notons que les statistiques nationales relatives aux personnes handicapées révèlent que : 107,890 aveugles et non voyants sur l’ensemble du territoire national sont en age de voter, 340336 sourds malentendants sont en age de voter et 189.466 personnes handicapées moteurs sont en age de voter. 239.464 représentant les autres types de handicap sont age de voter.
Etienne ONANA & Martine MENGUE © 94 78 86 88/ 70 31 11 28



Les commentaires sont fermés.