Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 03 octobre 2011

UNE CHARTE POUR SENSIBILISER LES CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE 2011.

UNE CHARTE POUR SENSIBILISER LES CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE 2011.
A quoi ça sert d’abattre un travail colossal et efficient si les partis politiques et leurs leaders ne sont pas impliqués et sensibilisés sur l’approche handicap? Pour ce faire, la plate forme « Accessible Elections for Persons with Disabilities » a commis une charte dans la quelle elle invite les 23 candidats à prendre l’engagement à poser un certain nombre d’actions en faveur des personnes handicapées au cas où ils sont élus. Celle-ci malgré le retard leur sera distribuée dans les meilleurs délais. Un document d’une certaine consistance rédigé dans les deux langues officielles du Cameroun.

L’APPORT DES MEDIAS.
La plate forme « Accessible Elections for Persons with Disabilities» a travaillé jusqu’à présent avec un certain nombre de médias de la place. Des émissions spécialisées comme « Au cœur de l’espoir ou la voix des personnes handicapées » diffusée sur Radio Siantou à Yaoundé tous les dimanches de 20 à 21h GMT (21h-22h en heure locale sur la fréquence 90.5 fm, ou des tranches ponctuelles sur la même chaîne, sur Radio Campus ou Radio Bonne Nouvelle et présentées par des personnes engagées et dévouées à la cause de la personne handicapée ont accompagné cette première phase. Des spots avec des messages forts et ciblés ont été diffusés sur ces mêmes chaînes. Des papiers ont été publiés dans les colonnes de certains journaux autant que des comptes rendus par la chaîne TV Vision4. Pour cette seconde phase, d’autres organes de communication sont venus renforcer cette équipe. Tout ce travail a été fait de manière ordonnée grâce au plan média conçu et respecté par ces professionnels de la communication.

UN ATELIER POUR CLOTURER.
Pour clôturer cette journée marathon, le principal bailleur de fonds (Sightsavers) a fait une communication portant sur la présentation d’un rapport d’activités. C’est par des recommandations que les membres de la plate forme se sont séparés.
A la fin de ces travaux, nous avons recueillis les impressions du modérateur de cette journée.
Gabriel ONDOUA ABAH (le directeur exécutif de l’UNAPHAC)
« Je suis satisfait de voir que le combat que nous menons depuis plus d’une dizaine d’années a embrasé aujourd’hui toute la république. C’est un motif d’encouragement de voir que ce n’est pas une affaire de personnes handicapées seulement. Vous avez vu les nombreux partenaires parmi les quels vous-mêmes les journalistes. Comme le diable est toujours à coté, il faut être vigilant pour qu’on ne vienne pas nous distraire pour détruire tout ce que nous avons fait. Nos objectifs sont à ce stade largement atteints. L’un de ces objectifs c’est la sensibilisation des personnes handicapées elles mêmes, la sensibilisation de la communauté nationale sur la nécessité d’inclure les personnes handicapées dans les affaires de la nation et celles des autorités en charge de la gestion des élections au Cameroun, enfin la sensibilisation des partis politiques. Après les présidentielles viendront les élections municipales, législatives et sénatoriales. Il faudrait que les personnes handicapées soient fortement impliquées. Les personnes handicapées doivent être partout où se prennent les grandes décisions de ce pays pour que nos besoins spécifiques soient pris en compte. Nous pensons que nous sommes sur la bonne voie».
(c) Etienne ONANA &Valérie ANDJAMA 9478 86 88 / 70 31 1128




Les commentaires sont fermés.