Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 11 octobre 2011

DERNIERS ECHOS DE LA CAMPAGNE ELECTORALE.

journalistes, arnaque, bandits, mendiants, pauvreté morale, campagne électorale, boulangerie, vente, commerce, effigie, confusion, doigts d’or,voleur de CD,radiation Les derniers instants de la campagne électorale étaient intéressants à vivre. Partout dans la république, les domiciles des candidats à l’exception de celui du RDPC étaient pris d’assaut par les journalistes, les membres des familles ou du parti et les militants. Chacun ayant une information « très » importante et « capitale ». Distribution des billets de banque, de bouteilles de bière, nourriture, gadgets et autres. Personne ne voulant rentrer comme si on arrosait déjà la victoire. Plusieurs personnes ayant pour sport favori « le grattage » entendez l’arnaque, se sont retrouvées par hasard dans les domiciles de plusieurs candidats alors qu’ ils étaient sensés être ailleurs. A la fin chacun riait comme pour dire « A malin, malin et demi » Donc tu venais ici ? Mais tu ne m’as pas dit ça…
Des journalistes arnaquent un candidat à domicile !!!
journalistes, arnaque, bandits, mendiants, pauvreté morale, campagne électorale, boulangerie, vente, commerce, effigie, confusion, doigts d’or,voleur de CD,radiation Des journalistes, (faux et vrais) spécialistes de l’arnaque n’ont pas manqué l’occasion d’exposer leurs limites. La candidate Esther DANG a vu des vertes et des pas mures. Deux de ces « journalistes » lors du meeting de clôture du BRIC, se sont présentés comme faisant partie d’un « Collectif de journalistes !!!…. » Après une interview de plus 45mn (!), au cours de la quelle certains n’avaient ni dictaphone, ni appareil photo encore moins de calepin, ils ont entraîné deux de leurs vrais confrères à faire le sit-in dans le salon de la candidate présidente Ether DANG. Il a fallu l’intervention musclée de l’un des membres de la garde rapprochée de cette dernière pour qu’ils en repartent. Parmi ces arnaqueurs se trouvait le célèbre Céleste MALLONG (en lunettes sur cette photo). Un imposteur qui n’écrit justement nulle part, un bandit qui fut chassé de Radio Siantou en l’an 2000 pour usurpation de titre et vol de CD. Il se faisait appeler à l’époque : L’HOMME AUX DOIGTS D’OR. Cet usurpateur n’a pas manqué de raconter comment il a reçu de Théophile ABEGA le maire de Yaoundé IV, la somme de 30 000 francs à l’issue du dernier meeting de la section à Nkoldongo alors que les autres en avaient 10. Si la garde rapprochée de Esther DANG avait eu seulement l’idée de demander à ces arnaqueurs une simple carte professionnelle,( pas de presse ) et un exemplaire de leurs publications. Elle aurait eu une idée de ce la presse camerounaise compte de vrais et de faux journalistes. Ouf à quand la dératisation ???

Les commentaires sont fermés.