Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 11 octobre 2011

PRÉSIDENTIELLES 2011 : LES PERSONNES HANDICAPEES CONCLUENT L’ESSAI.


PRÉSIDENTIELLES 2011 : LES PERSONNES HANDICAPEES
CONCLUENT L’ESSAI.
Access 069.jpg
Il y a 24h que la 6è élection présidentielle de l’ère Paul BIYA a eu lieu. Pendant deux semaines, les états majors des 23 candidats ont chacun à sa manière et avec ses moyens de bord convaincu les près de cinq millions d’électeurs à leur accorder leurs suffrages. Pour l’observateur averti, la campagne électorale de cette élection n’a pas échappé à la règle. Des invectives de l’opposition à l’endroit du parti au pouvoir, les gué- guerres entre partis politiques de l’opposition, cas du SDF et l’AFP, le SDF et le Kah Wallah, elle aussi transfuge du parti du Chairman, Ni John Fru NDI… Toute tentative de rapprochement des partis de l’opposition de trouver un candidat unique pour affronter Paul BIYA s’et avérée vaine. La véritable nouvelle croustillante qui est venue donner du piment à cette élection, c’est le coup de pied donné à Madame Pauline BIYONG, par ceux qui étaient encore ses collègues d’Elécam pour « faute lourde ». En effet, cette figure marquante de la société civile camerounaise est accusée implicitement d’avoir gagné le marché des affiches de l’un de candidats, celui du RDPC, alors qu’elle était sensée être neutre en tant que membre de la structure qui organise et gère cette élection. Pauline, la brave Pauline BIYONG a voulu donc faire ce qu’elle reprochait au pouvoir. Elle s’est brûlée la langue en voulant avaler vite ce repas chaud. Bravo à la presse privée camerounaise qui a dénoncé cette bévue avec l’apport du SDF, le parti de John FRU NDI.
Le succès déjà de cette élection, c’est la campagne de sensibilisation de la population à s’inscrire sur les listes électorales. Même si l’on n’aura pas eu tous les camerounais en age de voter, des records ont certainement été battus à ce niveau. Si on ajoute l’ouverture (légitime ?) aux camerounais de la diaspora, on peut conclure que la coupe est pleine. Mais la cerise sur le gâteau, c’est certainement la pleine participation des personnes handicapées. S’il nous est impossible de donner des chiffres exacts sur leur taux d’inscription ou de vote effectif, nous devons saluer leur engouement. C’est une grosse avancée. On n’avait jamais vu ça auparavant. Un non voyant a même été désigné par l’un des candidats comme coordonnateur de la région du Sud ! Cette forte mobilisation des personnes handicapées à s‘inscrire sur les listes électorales est l’œuvre de SightSavers, une ONG internationale d’assistance et d’aide aux personnes handicapées qui, avec les organisations de la société civile, des organismes de défense des Droits de l’Homme et des libertés, d’ Elécam, se sont réunies auprès d’une plateforme dénommée « Accessible Elections for Persons with Disabilities». Des journalistes ont été mis à contribution et les résultats sont là. Les personnes handicapées du Cameroun ont donc massivement voté hier dimanche. Elles n’ont pas manqué ce rendez-vous avec l’histoire.
Didier ONANA© 70311128/94788688

Les commentaires sont fermés.