Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mercredi, 02 novembre 2011

SM AMOUGOU OWONA Joseph parle de Paul BIYA

L’HOMME LION PRETE SERMENT CE JEUDI.
Après sa réélection le 9 octobre dernier, Paul BIYA le nouveau président de la république du Cameroun prêtera serment ce jeudi 3 novembre 2011 à 10h. La cérémonie qui s’annonce riche en sons et couleurs aura lieu dans les locaux de l’assemblée nationale. Une maison qui s’est parée de ses plus beaux atours. A quelques heures de cet évènement, nous avons rencontré quelques autorités traditionnelles qui nous parlent des préparatifs mais davantage du climat qui règne chez elles.

Le Chef.jpgSa Majesté AMOUGOU OWONA Joseph Bienvenu (chef du quartier Ewankan, arrondissement de Yaoundé IV) : « Après sa réélection logique,il était de bon ton qu’il s’adresse aux camerounais comme il l’a fait la semaine passée pour leur dire sa vision et les remercier pour cette confiance en lui placée. C’était une sortie réussie et à la hauteur des attentes des camerounais qui l’ont réélu.
Question : Majesté, pouvez vous nous dire comment se sont comporté vos populations pendant ces élections qui prennent fin officiellement demain ?
Sa Majesté AMOUGOU OWONA Joseph Bienvenu : « Les camerounais d’Ewankan ont voté dans la sérénité. C’est vrai qu’il y avait un taux d’abstention assez élevé du au fait que la distribution des cartes n’a pas été ce qu’elle devait être. Ça rentre un peu dans les petits bobos que nous reprochons à Elecam. Je crois que l’élection s’est déroulée dans la sérénité.
Question : Quelques heures avant la proclamation des résultats de ces élections par la cour suprême, sept des 22 malheureux candidats dont un s’est rebiffé après, avaient lancé un appel à la population de descendre dans la rue. Comment avez-vous réagi ?
Sa Majesté AMOUGOU OWONA Joseph Bienvenu : « Je crois que l’opposition au Cameroun pêche par sa léthargie. Elle est amorphe. C’est ce qui explique tout ce qu’on vit. Elle aurait dû se réunir avant l’élection présidentielle pour trouver un candidat capable d’affronter le président de la république sortant, le président réélu, S.E Paul BIYA. Ceci n’ pas été fait certainement pour des raisons égoïstes. Nous étions tous surpris que cette réunion qui aurait dû se tenir avant l’élection se tienne après. Aujourd’hui, nous félicitons le candidat malheureux et leader de cette opposition, le chairman John Fru NDI pour sa sage décision de se désolidariser du reste du groupe. Il n’y avait rien d’autre à faire. Le Cameroun appartient aux camerounais et dans notre marche vers la démocratie, il faut savoir reconnaître la victoire du vainqueur. Il faut savoir s’incliner devant le résultat des urnes et surtout savoir reconnaître ses erreurs. J’appelle ça, les erreurs de l’opposition. Se réunir après l’élection pour dire que celle-ci était entachée d’irrégularités alors qu’on accepté d’y aller sachant qu’on ne ferait pas le poids. J’adresse mes félicitations à John FRU NDI qui a compris que c’était ridicule s’adopter cette démarche.
Question : Demain, c’est la prestation de serment. Après ce sera les élections municipales et législatives. Votre territoire, le quartier Ewankan conniait un gros problème d’enclavement et d’accessibilité. Avez-vous déjà un plan de plaidoyer pour la résolution de ces problèmes auprès des éventuels candidats?
Sa Majesté AMOUGOU OWONA Joseph Bienvenu : « Nous le faisons tous les jours. Nous attendons que les candidats se prononcent. Nous approcherons les une et les autres pour leur dire quelles sont nos attentes qui sont déjà connues. Ewankan manque de tout. Notre souhait est que celui que nous allons choisir tienne compte de toutes ces difficultés et nous fasse sortir de l’enclavement actuel et résolve tous nos problèmes ».
Propos recueillis par Etienne ONANA©94788688/ 70311128

18:08 Écrit par Bambino dans POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.