Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 15 novembre 2011

A coeur ouvert avec les Agents de joueurs se football camerounais



Sensibiliser les joueurs, les clubs, les dirigeants et même les journalistes sur le rôle des Agents de joueurs de football, se positionner par rapport à la ligue professionnelle,attirer l’attention des acteurs du football sur l’importance du rôle que doivent jouer les Agents de joueurs dans notre football afin d’éviter les dérapages constatés par le passé et mêmeactuellement,attirer l’attention des autorités fédérales et celles de la ligue professionnelle sur la prise en compte de ce corps de métier, lancer une réflexion profonde sur le métier d’Agent de joueur,informer tous les acteurs du football sur la réglementation de cette profession afin que cessent l’amateurisme, l’improvisation, l’usurpation et entre autres l’imposture et les interférences diverses.Voilàen gros, les raisons qui ont poussé messieurs NYASSA Soleil, NKUIMY Robert Honoré et Louis François MULENDE, trois agents de joueurs et deux scouts parmi lesquels, le célèbre Fernand TANINCHE à rencontrer la presse sportive lundi dernier au cours d’un déjeuner de presse. C’était dans un café huppé de Yaoundé.
Ces professionnels ont défini le rôle de l’Agent de joueur, de scout, parlé de ses prérogatives, de la perception de cet acteur par le public, la place de l’agent de joueur sur l’échiquiernational et mondial.
D’abord, ce qu’il faut retenir, c’est que le vocable « Agent de joueur » est globalisant. Il concerne aussi bien le joueur de football, l’entraineur que le club.
L’Agent de joueurs est l’avocat, le conseil et l’accompagnateur du joueur de football. Il s’occupe de son image, gère sa carrière, prévient et règle les conflits qui pourraient survenir avec un autre acteur du football.
Peut êtreconsidéré comme agent de joueur, toute personne ayant présenté avec succès le concours d’Agent de joueur FIFA. Dès son admission, ce dernier doit payer la somme de quatre millions de francs CFA et être à mesure de supporter les autres charges secondaires liées à sa profession.
Dans l’entendement public, l’Agent de joueurs est qualifié de « négrier des temps modernes », d’escroc, de vendeur de joueurs, de personne singulière …. Pourtant, il n’est qu’un facilitateur, un agent conseil, un protecteur….



Un joueur peut avoir plus d’un agent, mais ce n’est pas trop conseillé.
Un club peut signer un contrat pour lui mais pas pour les joueurs qui sont libres chacun de s’attacher les services de qui ils veulent. Un parent ou un autre membre de la famille peut s’occuper de la gestion de la carrière d’un joueur mineur, mais en cas de litige, il aura des difficultés à s’en sortir si ce tiers n’est pas de la famille d’Agent de joueurs FIFA.
Didier ONANA© MboloC@meroon. 94788688 /70 31 11 28

Les commentaires sont fermés.