Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 24 novembre 2011

ILS ONT DIT ....


IMPRESSIONS.
TITA NJIE «alias Bamenda »coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong, (malheureux finaliste vétérans) : « oui, je devais battre le président pour arriver en finale. Je devais le faire par ce que je suis meilleur par rapport à lui. Je l’ai toujours battu. En finale, je suis tombé face à NGAMALEU est plus jeune que moi (55 ans / 61). Il y a une grande différence. Je me félicite pour mes efforts. Le niveau de la compétition était élevé et la finale belle. Le niveau du tennis de table est élevé dans la région du Sud-ouest, raison pour la quelle je la représente toujours au niveau national ».

coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,TAYIM Mercy (vainqueur senior dames) « C’est le travail permanent qui m’amène à battre toujours mes adversaires. Ma victoire facile en finale est due au fait que c’est moi qui l’entraîne et je la connais bien. Le gouvernement doit toujours nous encourager en nous donnant les opportunités de rencontrer les joueuses de l’extérieur ».

coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,NGWE Emmanuel (1/2 finaliste messieurs, champion des jeux universitaires et international) « Je suis satisfait de ma prestation malgré mon élimination aux ½ finales face au no 1 actuel qui a un bon niveau. Je lui ai opposé une bonne résistance. Il a mis sur pied une stratégie qui consistait à m’empêcher de m’exprimer. Il mérite sa victoire. Le niveau se la compétition était très relevé par ce qu’elle est très attendue chaque année. Tout le monde travaille en conséquence pour ça. Cette année, elle vient après beaucoup de compétitions internationales comme les jeux africains et les championnats d’Afrique.

coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,NGAMALEU Léopold (vainqueur vétérans). « Ma victoire doit être considérée comme un retour aux affaires. J’ai été plusieurs fois champion du Cameroun et remporté de nombreux tournois et trophées. Il faut toujours avoir peur d’un vieux de la vieille comme mon adversaire de la finale TITA NJIE qui a toujours une touche ou un revers dont il a seul le secret. Je l’ai eu à la fraîcheur physique, à l’intelligence et à la jeunesse.

coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,HALIMATOU (malheureuse finaliste senior dames) » « Je ne suis pas très déçue par ma défaite en finale. Mon adversaire était plus forte que moi. J’ai beaucoup appris d’elle et je vais me remettre au travail dès demain ».

coupe,ambassadeur,chine,amitié,stage,formation,compétition,niveau,tennis de table,ping-pongNGO BAYE Larissa (vainqueur junior dames) « J’ai eu un adversaire coria
ce en finale. Malgré l’avance qu’elle a prise au départ en menant part deux sets à zéro, j’ai trouvé des ressources nécessaires pour revenir et finalement l’emporter. J’ai été motivée par les voix et les encouragements de mes frères qui étaient nombreux dans le public. Je n’ai pas perdu confiance par ce que je ne m’avoue jamais vaincue. La compétition se jouait en trois sets gagnants ».

coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,NIKWANGO Davy (malheureux finaliste junior messieurs et double détenteur du titre) : « Je ne parviens pas à expliquer ce qui m’est arrivé. Je sortais d’une demi finale héroïque au cours de laquelle j’ai eu à remonter un lourd handicap pour tomber face à un adversaire qui réussi tout ce qu’il a entrepris. Je n’ai pas reconnu mon jeu. Bon c’est le sport, ça arrive Je félicite mon adversaire qui mérite victoire ».

coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,S.E XUE TIN WAY (Ambassadeur de la Chine) : « La finale était bien organisée. J’ai aussi remarqué que le niveau du ping-pong camerounais a augmenté. Je voudrais souligner que mon pays va travailler à augmenter le niveau de cette discipline au Cameroun. C’est pourquoi dès le mois prochain, un entraîneur et un joueur camerounais viendront en formation en Chine. Je pense que ce sera utile pour le Cameroun. Ce tournoi est un signe d’amitié entre nos deux pays ».
Didier ONANA©MboloC@meroon 70311128 / 84 78 86 88

La vraie image de Halimatou: (toutes nos excuses pour le raté:coupe,ambassadeur,chine,amitié,stage,formation,compétition,niveau,tennis de table,ping-pong

Tennis de table : La coupe de l’Ambassadeur s’est remplie.


 coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong, La 4è édition de la coupe de l’Ambassadeur de Chine s’est disputée récemment à Yaoundé. Des rencontres aux dires de Guillaume MUTLEN le directeur technique national d’un niveau moyen qui a vu le respect de la hiérarchie chez les dames où en l’absence de NANA HANFFOU, TAYIM Mercy règne en maîtresse absolue. Idem chez les messieurs où OLASODJI le no1 a fait une bouchée du no 2 EBODE Simon battu (4-0) Chez les cadets, la chute du baobab Davy NICKWANGO no 2 battu par le no 4 NGUEPI Dimitri. Chez les cadettes, EYINGA le no 2, après avoir mené le no1 NGO BAYE par deux sets à zéro s’est vu coiffée au poteau par cette dernière toute en larmes. Chez les vétérans, NGAMALEU le 5è national après avoir éliminé aux ½ finales le no 1 ANGAHO s’est imposé sur le vétéran TITA NJIE par 3sà 1.
Il est à noter un fort taux d’abstention dû certainement au report provoqué par les obsèques de l’ancien président de la fédération camerounaise de Hand-ball, MOUDIME NJALLA Jules Bertille Emmanuel Paul Christian inhumé la veille à Muyuka dans la région du Littoral. Une 4è édition présidée par le ministre des Sports Michel ZOAH qui avait à ses cotés S.E XUE TIN WAY,l’Ambassadeur de la Chine qui a offert à la fédération que dirige Alfred BAGUEKA ASSOBO, une table de tennis. L’ôte du jour a annoncé que deux camerounais en l’occurrence EBODE Simon et un entraîneur (Emile MONONO) iront dans les prochains jours suivre une formation de 21 jours dans leurs disciplines respectives.

RESULTATS DES FINALES

Juniors dames
NGO BAYÉ Danielle no 1 bat EYINGA Danielle no 2 (4 sets à 2) (06-11) (13-11)(12-10)(11-06)(11-09)

Juniors messieurs
NGUEPI DIMITRI (no 4) bat NIKWANGO Davy (no2) 3sets à 1. (11-06),(11-08),(08-11),(12-10)
VETERANS
NGAMALEU Léopold (no 5) bat TITA NJIE (no 11) sets à 1. (06-11),(11-07),(11-08),(11-05)

Seniors dames
TAYIM Mercy (NO 1) bat HALIMATOU (NO 6) 3sets À 0
(11-04),(14-12),(11-09)

Seniors Messieurs
OLASODJI YINKA (no 1) bat EBODE Simon (no 2) 4 sets à 0.
(11-04)(11-03)(11-07)(12-10)
Didier ONANA©MboloC@meroon 70311128 / 84 7
8 86 88

mardi, 15 novembre 2011

Les agents de joueurs donnent leur sentiment


P1050275.JPGNYASSA SOLEIL « Notre football est sur la voie du professionnalisme et on ne aurait le faire sans les Agents de joueurs. Nous nous sommes rendus compte depuis notre arrivée dans ce corps qu’il y régnait une certaine inertie, un manque de communication et une grande méconnaissance du rôle de ces acteurs importants du football. Il fallait donc siffler la fin de la récréation et permettre au grand public et aux autres maillons de la chaine du football d’avoir une idée claire et précise sur le rôle et l’importance des Agents de joueurs dans le football. En résumé, l’agent de joueurs est assimilable à un notaire. Chaque joueur, chaque équipe de football voire chaque entraineur devrait avoir un Agent de joueur qui lui confère une protection vis-à-vis de la FIFAune fois qu’il a signé son contrat. Vous savez, on enregistre toujours des plaintes chaque fois qu’il y a eu transaction, transfert ou une quelconque signature de contrat.Ces contrats généralement sont mal ficelés à cause de la méconnaissance des textes et des rouages. Un bon contrat par exemple doit être igné en quatre exemplaires. Un pour le joueur, un pour la fédération, un autre pour la FIFA et enfin un pour l’Agent. Le rôle d’un agent de joueur c’est également de faire la promotion de ce dernier. Il a pour mission de lui trouver les meilleures conditions de travail et d’épanouissement pour sa carrière. Il doit lui trouver un bon club professionnel, lui faire signer des contrats juteux et s’assurer que ses droits sont respectés en le suivant partout où ce dernier peut se trouver ou être appelé à évoluer. En cas de non-respect des clauses du contrat, il n’y a que l’agent de joueur pour saisir la FIFA afin que le problème trouve une solution facile et rapide.
On a constaté dans notre pays que des personnes n’ayant pas qualité jouent ce rôle qui est sous-tendu par certaines règles et conditions. On retrouve de manière clandestine, des entraineurs, des présidents de clubs ou même des journalistes. Ce qui est anormal. Ces personnes font de l’usurpation et c’est dangereux pour notre football. Il faut qu’elles sachent que cette profession obéit à certaines règles. Il faut passer le concours dont la composition du dossier tourne autour de 500 000 francs CFA, il y a l’assurance qui va à quatre millions. Maintenant il y a des dépenses secondaires qui sont in quantifiables et enfin il y a le facteur risques qui est énorme.

Nous n’avons pas encore rencontré les autorités de notre football et nous ne saurions dire qu’elles nous ont oubliés. Nous allons le faire afin que chaque maillon de la chaine soit intégré et joue pleinement son rôle. C’est un travail collectif. Nous allons leur faire comprendre que le football professionnel a ses règles qu’il faut respecter. Aucun championnat professionnel ne se joue sans l’implication des Agents de joueurs, aucun joueur ne peut signer un contrat sans son agent. Nos rapports avec la ligue professionnelle et la fédération devraient être des rapports de collaboration. Nous sommes des Agents FIFA au même titre que la fédération. C’est pour cette raison justement que nous allons les approcher ».

Nous ne sommes pas un syndicat par ce que le métier d’agent de joueurs est libéral, mais il est normal que nous puissions nous réunir pour parler d’une voix et protéger cette profession. Moi par exemple, j’exerce en Angola et ailleurs ».
Didier ONANA© MboloC@meroon. 94788688 /70 31 11 28
NKUIMY Robert Honoré « Le message que nous voulions faire passer ce jour était destiné aux joueurs, à leurs parents et enfin aux clubs. Nous voulons leur dire de se rapprocher des Agents de joueurs. Ils ne pouvaient ne pas le faire quand régnait encore l’amateurisme, ça pouvait se comprendre. Maintenant avec l’avènement du professionnalisme, les données changent. On ne peut plus évoluer sans agent qui a pour rôle essentiel de voir plus clair dans la gestion de sa carrière, à mieux négocier et comprendre son contrat. Les parents doivent consulter la liste des Agents de joueurs sur Internet et choisir celui à qui ils peuvent confier la tâche. Quant aux présidents de clubs, ils devraient comprendre qu’ils ne doivent plus évoluer seuls comme il y a dix ans. Les choses ont évolué. Ils doivent se rapprocher des agents pour avoir ce qu’il faut ou ne pas faire. En résumé, que ces trois entités puissent s’associer à un agent. Les clubs travaillent et facilitent la tache aux agents en établissant par exemple à la fin de la saison, la liste des joueurs transférables qu’ils mettent à la disposition des agents afin que ces derniers puissent leur chercher des débouchés. Ces Agents qui ont une liste de joueurs transférables peuvent leur trouver aussi des joueurs ayant le profil qu’ils recherchent. Les Agents de joueurs, au-delà de la protection ou de la gestion, de la carrière des joueurs, peuvent aussi les aider dans le recouvrement des indemnités dont les centres de formation par exemple vivent. Je puis prendre du cas d’ABOUNA NDZANA que j’ai assisté lorsqu’il est passé au conseil de discipline de la fédération. J’étais à côté de lui pour l’aider dans sa défense.C’est un aspect purement juridique. En résumé donc, il y a le transfert (international ou local), le recouvrement et le conseil juridique»
P1050280.JPGLouis François MULENDE « Notre sensibilisation à l’endroit des joueurs, des dirigeants et des clubs, c’est pour se faire connaitre. Le métier d’Agent de joueurs est inconnu au Cameroun. C’est une profession qui existe sur l’échiquier mondial. Les textes qui régissent cette profession n’ont pas été faits par la fécafoot, mais par la FIFA. L’Agent de joueur a une place prépondérante dans le football camerounais. Nous allons continuer à nous battre pour que cette place soit reconnue en organisant des séminaires et en nous rapprochant de toutes les composantes du football national et même international. Il faudrait que nous trouvions des facilités au niveau des clubs et même des ligues régionales pour que nos clubs et joueurs soient bien encadrés et mieux conseillés. Bien qu’une association existe, nous allons créer un ordre des Agents de joueurs FIFA. »
P1050282.JPGFernand TANINCHE « Le cas OTTO PFISTER dure depuis novembre 2007. J’ai fait de lui l’entraineur sélectionneur de l’équipe du Cameroun grâce aux relations que j’avais avec l’ancien ministre des sports, Augustin EDZOA et lui-même. Tout allait bien jusqu’au jour où le ministre a commencé à suivre les conseils de GWEHA IKOUAM (adjointdeOttoPfisterdans l’encadrement technique). Qui avait demandé au ministre EDZOA de m’écarter de la sauce. Je n’ai pas touché mes commissions à savoir : 20% des gains du technicien allemand au Cameroun. Le ministre et son ami GWEHA ont demandé à Otto Pfister de ne rien me donner mais plutôt de les leur verser. J’ai porté plainte à la police judiciaire. L’entraineur et le ministre ont été entendus en mars 2008. Le ministre s’est arrangé à faire fuir Otto Pfister Bruxelles. Quelques temps après, le ministre lui-même a été débarqué du gouvernement. Je ne dis pas que c’est le motif principal de sa sortie du gouvernement, mais ça pourrait bien être l’une des causes. Un ministre n’a pas le droit de prendre des commissions ou des prébendes de la nomination d’un entraineur. La leçon que je tire de ce problème, c’est que je vais d’abord passer ma licence d’Agent de joueur et comme le disait Wole Soyinka » « Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il attrape sa proie et le dévore. Que le ministre EDZOA et Otto Pfister mangent bien….Le meilleur est à venir… »
Didier ONANA© MboloC@meroon. 94788688 /70 31 11 28

A coeur ouvert avec les Agents de joueurs se football camerounais



Sensibiliser les joueurs, les clubs, les dirigeants et même les journalistes sur le rôle des Agents de joueurs de football, se positionner par rapport à la ligue professionnelle,attirer l’attention des acteurs du football sur l’importance du rôle que doivent jouer les Agents de joueurs dans notre football afin d’éviter les dérapages constatés par le passé et mêmeactuellement,attirer l’attention des autorités fédérales et celles de la ligue professionnelle sur la prise en compte de ce corps de métier, lancer une réflexion profonde sur le métier d’Agent de joueur,informer tous les acteurs du football sur la réglementation de cette profession afin que cessent l’amateurisme, l’improvisation, l’usurpation et entre autres l’imposture et les interférences diverses.Voilàen gros, les raisons qui ont poussé messieurs NYASSA Soleil, NKUIMY Robert Honoré et Louis François MULENDE, trois agents de joueurs et deux scouts parmi lesquels, le célèbre Fernand TANINCHE à rencontrer la presse sportive lundi dernier au cours d’un déjeuner de presse. C’était dans un café huppé de Yaoundé.
Ces professionnels ont défini le rôle de l’Agent de joueur, de scout, parlé de ses prérogatives, de la perception de cet acteur par le public, la place de l’agent de joueur sur l’échiquiernational et mondial.
D’abord, ce qu’il faut retenir, c’est que le vocable « Agent de joueur » est globalisant. Il concerne aussi bien le joueur de football, l’entraineur que le club.
L’Agent de joueurs est l’avocat, le conseil et l’accompagnateur du joueur de football. Il s’occupe de son image, gère sa carrière, prévient et règle les conflits qui pourraient survenir avec un autre acteur du football.
Peut êtreconsidéré comme agent de joueur, toute personne ayant présenté avec succès le concours d’Agent de joueur FIFA. Dès son admission, ce dernier doit payer la somme de quatre millions de francs CFA et être à mesure de supporter les autres charges secondaires liées à sa profession.
Dans l’entendement public, l’Agent de joueurs est qualifié de « négrier des temps modernes », d’escroc, de vendeur de joueurs, de personne singulière …. Pourtant, il n’est qu’un facilitateur, un agent conseil, un protecteur….



Un joueur peut avoir plus d’un agent, mais ce n’est pas trop conseillé.
Un club peut signer un contrat pour lui mais pas pour les joueurs qui sont libres chacun de s’attacher les services de qui ils veulent. Un parent ou un autre membre de la famille peut s’occuper de la gestion de la carrière d’un joueur mineur, mais en cas de litige, il aura des difficultés à s’en sortir si ce tiers n’est pas de la famille d’Agent de joueurs FIFA.
Didier ONANA© MboloC@meroon. 94788688 /70 31 11 28

Olivier NANKAM le Coach d' APEJES de Mfou parle de la préparation de la sa

P1000267.JPGOlivier NANKAM (Entraineur d’APEJES de Mfou) «On se prépare autant que possible. Nous avons certes commencé avec un petitretard mais avec l’expérience que nous avons tout ira. Tout se passe bien, on a ciblé un certain nombre de joueurs que nous continuons à observer. Nous avons consacré une semaine à tous ceux qui n’avaient pas la possibilité d’être vus de pouvoir intégrer le groupe. Nous faisons un travail foncier nécessaire pour tout début de saison et nous livrons quelques petits matches pour avoir une idée réelle sur les joueurs ciblés. Au fur et à mesure que nous évoluons, nous donnons la possibilité à tous ceux qui ne peuvent pas intégrer notre groupe, d’aller se chercher ailleurs. C’est l’union pour le moment et ça va.
Question : Qu’entendez-vous par travail foncier ?
Olivier NANKAM « Comme on dit dans le jargon, c’est la fondation. C’est un travail qui consiste à préparer le corps au travail que fournira le joueur pensant toute la saison. Il est fait de beaucoup de courses, de musculation et de vitesse. A l’heure actuelle, nous avons fini avec l’aérobie. Il était question de gonfler les poumons. En ce qui concerne l’oxygénation, ça été fait. Nous sommes au niveau du seuil : aérobie, anaérobie. Nous mettons actuellement l’accent sur la musculation et le travail spécifique du footballeur. Nous respectons le plan de travail mis sur pied avec mes différents collaborateurs.
Question : Vous êtes passés deux fois de suite à un micron de l’accession en Elite I. Avez-vous encore la motivation nécessaire de poursuivre l’œuvre engagée avec votre équipe ?
Olivier NANKAM : La politique d’Apejes est de former, de ne pas trop regarder le résultat final. Nous sommes dans le long terme, d’où la dénomination d‘Apejes (appui à l’éducation par le sport). Ca fait deux années consécutives que nous nous sommes classés quatrième, c’est le travail, les motivations sont internes. Il faut montrer sue ce n’était pas un hasard. Il faut continuer. La prochaine fois, il faudrait qu’on soit parmi les trois premières équipes afin d’accéder en division supérieure.
Question : Quel visage aura votre équipe la saison prochaine ?

Olivier NANKAM : Il y aura beaucoup de nouveaux. Ils vont remplacer beaucoup d’anciens qui sont partis ver d’autres horizons. Nous les avons libérés par ce que nous avons estimé qu’ils avaient des arguments solides à faire valoir en première division. Ils ont été sollicités par des grands clubs et comme notre souci s’est la formation et non de bloquer les joueurs, nous les avons laissé partir. Il faut que le joueur se sente libre de jouer quelque part.Avec ces nouveaux joueurs, nous pensons former un groupe qui pourra valablement nous représenter. ACHA qui et parti dans coton port, EDJENGUELE qui opté pour Unisport,DIBAMO et TAKO dans Renaissance et ATANGA qui a signé dans Atres. Vous voyez que c’est pratiquement tous les grands clubs qui sont venus puiser chez nous. Nous ne pouvons que leur souhaiter bon vent par ce que nos valeureux représentants.
Didier ONANA©70311128 /94788688

16:57 Écrit par Bambino dans Evènements à venir, Football | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook