Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 29 juillet 2013

Coupe de Pétanque de l'Ambassadeur de France : La Triplette gagnante

PETANQUE
Coupe de l’Ambassadeur de Franceédition 2013 : la triplette
Njoya-Nyam et Tsinga sur le podium.
Bruno Gain, l’actuel Ambassadeur de France au Cameroun a présidé pour la dernière fois, la coupe de pétanque dédiée au Représentant du Chef de l’Etat français au Cameroun. C’était devant un public et des boulistes venus de quelques villes et régions du triangle national. Une participation abondante qui vu les organisateurs décider d’une compétition en triplette. ..
Last image.jpgPour un au-revoir, ce fut émouvant quand le Colonel NDJOK Fils Parfait, ce devant président de la fédération camerounaise de pétanque, la gorge enrouée a lu le message porté sur le diplôme d’honneur décerné au diplomate français en guise de remerciements pour le soutien apporté à cette association sportive durant son séjour sur la terre camerounaise. Bruno Gain, il faut le dire aura été très disponible, facile à l’abordage et surtout ouvert. Avec lui, la pétanque a connu un certain essor. Il sera difficile de l’oublier. Il parlait de pétanque comme de son pays, il connaissait la terminologie et les meilleurs boulistes de notre terroir. Non Monsieur l’Ambassadeur, vous nous manquerez. Merci pour tout ce que vous avez fait pur cette discipline.
Une compétition relevée et à fort suspense !
Environ sept heures de jeu, Soixante –trois participants pour une compétition disputée par vingt-trois triplettes, une dizaine de français, une douzaine de dames, cent-mille francs pour l’équipe gagnante, cinquante mille francs pour la perdante, une demi-douzaine de villes présentes, environ une centaine de spectateurs, un trophée, une demi-douzaine de journalistes, deux cocktails, beaucoup de suspense et d’émotions. Voilà résumé en chiffres la coupe de pétanque l’ambassadeur de France de cette année 2013.
La finale de la consolante a vu la triplette compsée de Elong- Seké et Bioho de Perenco s’imposer par 13 à 12 face à celle de Bot-Makakcomposée de : Djob-Mbam et Iyambè.
La finale du concours très disputée a vu la triplette de Perencoemmenée par Mbenoun- Soulé Houlem et Bell, mener au départ par 4 à 0, avant de se faire rattraper puis dépasser à l’ultime mène et seconde par celle du Club France conduite par NjoyaTicky- Nyam et Tsinga par 13-11IMG0684B.jpg
A la fin de cette compétition, nus avons recueilli les impressions deMbenoun, international camerounais et spécialiste du tir : « Monsieur le journaliste je ne comprends pas ce qui nous est arrivé aujourd’hui. Nous étions motivés et nous voulions gagner cette coupe pour dire merci à l’Ambassadeur de France qui nous aimait bien. Je ne sais pas ce qui s’est passé ».
Pas moyen d’avoir un des membres de l’équipe vainqueur. Tous, surtout NjoyaTicky étaient pris par les divers aspects de l’organisation.
Juste avant le début de la compétition, Son Excellence Bruno Gain nous a accordé une interview reprise par la suite par certains de nos autres confrères arrivés en retard.
Le bouchon.jpgS.E Bruno Gain, Ambassadeur de France : « Je suis très heureux de voir cette belle et nombreuse affluence. Ce qui va faire en sorte que la compétition se dispute en triplettes. Ça démontre tout l’intérêt des camerounais pour cette discipline. Je salue la présence des grands internationaux camerounais, les tireurs de Pouma ou les pointeurs de Douala pour qui j’ai beaucoup d’admiration. C’est un sport que j’aime. Il est à la fois populaire et convivial. Il nécessite peu d’équipements. Pas besoins de grands terrains u de tatamis comme au judo. Tout le monde peut le pratiquer et peut y trouver du plaisir.la grosse difficulté pour les camerounais c’est l’irrégularité des compétitions internationales que sont la coupe d’Afrique des Nations et la Coupe du Monde. C’est un appel que je profite de votre tribune pour lancer à l’endroit des autorités du ministère des sports qui doivent faire l’effort de donner les opportunités aux internationaux camerounais afin qu’ils rapportent des médailles. Le Cameroun a d’excellents éléments qu’il faut soutenir et bien encadrer. Il leur faut des entrainements réguliers. C’est ce qui leur a manqué récemment au Maroc. Les besoins sont importants. C’est maintenant qu’il faut préparer l’avenir. La prochaine coupe du monde à Haïti, ce n’est pas très évident, mais la prochaine CAN au Tchad, c’est bientôt et pas loin d‘ici. Je leur souhaite bonne chance.
Didier ONANA ©mboloC@meroon 22114587

14:26 Écrit par Bambino dans PETANQUE, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.