Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mercredi, 07 août 2013

Haltérophilie : Adieu FOKOU Patricia

Patrica FOKOU n’est plus !

Fokou Patricia.JPGLa famille de l’haltérophilie est encore en deuil. En effet, l’une des plus calmes pratiquantes de la « discipline du fer » est décédée le vendredi 19 juillet dernier à Yaoundé, des suites d’une longue maladie. Fokou Patricia que nous avons personnellement connu a quitté ce monde après avoir lutté contre le cancer qui la rongeait depuis des années, et sans avoir reçu de cette dernière, ce qu’elle lui avait donné. Athlète internationale, elle se plaisait malgré son jeune âge dans l’accueil et l’encadrement de nouveaux pratiquants.
Pour Petit David MINKOUMBA, « ce n’est pas quand quelqu’un décède qu’on va lui faire des éloges, mais tout le monde sait que quand je suis arrivé en 2007/2008 à l’équipe nationale, je faisais partie de son écurie.C’est grâce à elle que j’ai fait mes premières grandes performances. Je suis vraiment atterré. Je pleure son départ précoce car elle avait encore beaucoup à nous apporter. Que son âme repose en paix ».
Fokou Patricia faisait aussi dans l’encadrement du power lifting. Elle est née le 17 mai 1987 à Mbankomo, fille de FokouChristophe et de Magane Élisabeth. Elle a obtenu le baccalauréat au lycée de Nkol-éton Yaoundé. Sociétaire de Golden Haltère son club. En 2007, elle a pris part aux jeux africains d’Alger où elle s’est classée 9è dans sa catégorie, en 2008, 5è au championnat d‘Afrique sélectif pour les jeux olympiques en Afrique du Sud, elle a participé à sa dernière compétition internationale à Yaoundé en 2010, lorsque notre pays a abrité le championnat d’Afrique senior dames et messieurs.Catholique engagée, membre de plusieurs associations, Fokou Patricia, originaire des hauts-plateaux de l’Ouest Cameroun, laisse un enfant en bas âge….
Le programme prévoit le vendredi 2 aout 2013 à 10h, la levée du corps à la morgue de l’hôpital militaire de Yaoundé suivie d’une messe à Ekounou. En soirée au domicile de ses parents, une grande veillée avec messe et un spectacle d’haltérophilie. À 00h, départ pour le village où a suivi l’enterrement.
Patricia, Que la terre e nos aïeux te soit légère.
Didier ONANA©Mbolo C@meroon

13:58 Écrit par Bambino dans Haltérophilie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décès, haltérophilie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.