Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Bakassi la souveraine

Bakassi : Enfin la souveraineté !
Issa Tiroma.jpgLe 14 aout restera gravé dans l’histoire de notre pays .cen effet, c’est ce jour-là que la péninsule de Bakassi est arrivée à la souveraineté, suite aux accords de Green-treesignés le 12 juin 2006. C’est la substance de la sortie médiatique de monsieur Issa TCHIROMA, le Ministre de la Communication et porte du Gouvernement mercredi dernier dans la salle des conférences de son département ministériel pleine à craquer.
Dans son traditionnel style, sa traditionnelle tenue, son traditionnel sourire, Issa Tchiroma n’a pas failli à sa tradition qui consiste à faire passer le message en anglais d’abord, en français ensuite. L’orateur a fait la genèse du conflit, parlé de sa gestion par les autorités Onusiennes, celles des deux pays qu’il a nommément citées, puis a conclu par la présentation géographique de la localité.
Parlant de la gestion du conflit, le porte-parole du gouvernement a dit aux hommes et femmes des médias, que les engagements pris par un groupe tripartite d’observation composée du Cameroun, du Nigéria et des Nations Unies ont été respectés. A la suite de dix-neuf descentes de la commissiondans la zone, La commission a tenu vingt-deux réunions aux cours desquelles elle a examiné les différents rapports. Ce 14 aout marque la fin des engagements pris par le Cameroun au titre des Accords de Green-tree , marquant la fin du régime spécial transitoire. Le différend entre le Cameroun et le Nigéria est définitivement clos.
La presqu’ile de Bakassi est située dans la région du sud-ouest, département du Ndian dont le chef-lieu est Mundemba. De forme trapézoïdale, elle mesure 12000 kilomètres de petite base, 25 km de hauteur. Elle couvre une superficie de 665 km2 et s’étend sur trois des sept arrondissements du département du Ndian à savoir Isangélé, KomboAbedimo et Idabato. La population de la presqu’ile de Bakassi s’étend sur une trentaine de villages disséminée sur les principaux cours d’eau que sont Rio del Rey, Lagba et Bakassi-stream. Les accords sur le tracé de la frontière commune ont été faits par les autorités des deux pays et s’étend sur environ 1613 km sur les 2 que compoter la frontière entre le Cameroun et le Nigéria, soit un taux d’exécution de 95% des travaux à exécuter. Dans le même temps, 400 bornes ont été construites et posées.la frontière maritime a été finalisée en 2007.
Notons pour terminer que les grands acteurs de ce processus cités par le ministre TCHIRMA sont les président Paul BIYA du Cameroun, Oumarou Yar Adua de regrettée mémoire, Olésegun Obasanjo et Goodluck Johnathan pour le Nigéria, Koffi ATTA ANAN et BANK I Moon les Secrétaires généraux de l’Organisation des Nations Unies.
Quelques camerounais que nous avons rencontrés ont exprimé pour leur majorité, leur joie et leur satisfaction. Nous y reviendrons .

Didier ONANA©mbolo C@meroon 94788688

Les commentaires sont fermés.