Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 03 octobre 2011

UNE CHARTE POUR SENSIBILISER LES CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE 2011.

UNE CHARTE POUR SENSIBILISER LES CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE 2011.
A quoi ça sert d’abattre un travail colossal et efficient si les partis politiques et leurs leaders ne sont pas impliqués et sensibilisés sur l’approche handicap? Pour ce faire, la plate forme « Accessible Elections for Persons with Disabilities » a commis une charte dans la quelle elle invite les 23 candidats à prendre l’engagement à poser un certain nombre d’actions en faveur des personnes handicapées au cas où ils sont élus. Celle-ci malgré le retard leur sera distribuée dans les meilleurs délais. Un document d’une certaine consistance rédigé dans les deux langues officielles du Cameroun.

L’APPORT DES MEDIAS.
La plate forme « Accessible Elections for Persons with Disabilities» a travaillé jusqu’à présent avec un certain nombre de médias de la place. Des émissions spécialisées comme « Au cœur de l’espoir ou la voix des personnes handicapées » diffusée sur Radio Siantou à Yaoundé tous les dimanches de 20 à 21h GMT (21h-22h en heure locale sur la fréquence 90.5 fm, ou des tranches ponctuelles sur la même chaîne, sur Radio Campus ou Radio Bonne Nouvelle et présentées par des personnes engagées et dévouées à la cause de la personne handicapée ont accompagné cette première phase. Des spots avec des messages forts et ciblés ont été diffusés sur ces mêmes chaînes. Des papiers ont été publiés dans les colonnes de certains journaux autant que des comptes rendus par la chaîne TV Vision4. Pour cette seconde phase, d’autres organes de communication sont venus renforcer cette équipe. Tout ce travail a été fait de manière ordonnée grâce au plan média conçu et respecté par ces professionnels de la communication.

UN ATELIER POUR CLOTURER.
Pour clôturer cette journée marathon, le principal bailleur de fonds (Sightsavers) a fait une communication portant sur la présentation d’un rapport d’activités. C’est par des recommandations que les membres de la plate forme se sont séparés.
A la fin de ces travaux, nous avons recueillis les impressions du modérateur de cette journée.
Gabriel ONDOUA ABAH (le directeur exécutif de l’UNAPHAC)
« Je suis satisfait de voir que le combat que nous menons depuis plus d’une dizaine d’années a embrasé aujourd’hui toute la république. C’est un motif d’encouragement de voir que ce n’est pas une affaire de personnes handicapées seulement. Vous avez vu les nombreux partenaires parmi les quels vous-mêmes les journalistes. Comme le diable est toujours à coté, il faut être vigilant pour qu’on ne vienne pas nous distraire pour détruire tout ce que nous avons fait. Nos objectifs sont à ce stade largement atteints. L’un de ces objectifs c’est la sensibilisation des personnes handicapées elles mêmes, la sensibilisation de la communauté nationale sur la nécessité d’inclure les personnes handicapées dans les affaires de la nation et celles des autorités en charge de la gestion des élections au Cameroun, enfin la sensibilisation des partis politiques. Après les présidentielles viendront les élections municipales, législatives et sénatoriales. Il faudrait que les personnes handicapées soient fortement impliquées. Les personnes handicapées doivent être partout où se prennent les grandes décisions de ce pays pour que nos besoins spécifiques soient pris en compte. Nous pensons que nous sommes sur la bonne voie».
(c) Etienne ONANA &Valérie ANDJAMA 9478 86 88 / 70 31 1128




Présidentielles 2011 :15 BUREAUX DE VOTE PILOTE AMENAGES.


15 BUREAUX DE VOTE PILOTE AMENAGES.
plateforme.aepwd@gmail.com phone : 22 72 20 19

Les travaux de la plate forme «Accessible Elections for Persons with Disabilities » qui se sont tenus vendredi dernier au CNRH Cardinal Paul Emile Léger, ont été l’occasion pour ses membres de passer au scanner toutes les actions menées depuis l’année dernière, de voir ce qui reste à faire et de planifier les actions futures. Des ces travaux enrichissants et modérés par monsieur Gabriel ONDOUA ABAH le directeur exécutif de l’UNAPHAC sous la supervision de Cyrille EVINI assisté par Kizita FORGWE de Sightsavers, l’on peut retenir que 15 bureaux de vote pilote seront aménagés et expérimentés dans les villes de Buéa (Miles 14) Manfé Town-hall dans la région du Sud-ouest, Douala (New-bell et Deido),Bafoussam (Collège de la cité), Dschang (Notre dame), Ngaoundéré (centre de santé de l’Université), Maroua (commune de Maroua 1er ), Yaoundé (CNRH Etoug-ébé, Cité verte et CJARC au quartier Ekié). Ils devront permettre à la personne handicapée d’y accéder sans se faire transporter. Mandat a été donné aux membres de la plate forme de repérer les différents sites, de se rassurer de leur accessibilité, de la qualité de l’éclairage, d’inventorier les besoins afin que les moyens soient dégagés à temps pour qu’ils soient dignes d’accueillir les électeurs. Il est à noter que ces bureaux de vote pilote n’accueilleront pas exclusivement les personnes handicapées, autant que celles-ci pourront voter ailleurs et communiquer aux membres de la plate forme les difficultés rencontrées dans les autres sites.

Un bilan de la première phase de ce projet a été fait. Les participants ont chacun parlé entre autres des difficultés rencontrées. Celle-ci concernait la sensibilisation des personnes handicapées à s’inscrire sur les listes électorales. De l’avis de tous, celle-ci a connu un succès. Du plaidoyer à la mobilisation en passant par l’éducation et l’information, des messages ont été passés aux cibles préalablement identifiées telles que les personnes handicapées elles-mêmes, la société civile, les partis politiques ou les médias entre autres.
Etienne ONANA. © 94 78 86 88 /70 31 11 28

Présidentielles 2011 : Les personnes handicapées veulent faire entendre leur voix dans la dignité.

Présidentielles 2011 : Les personnes handicapées veulent faire entendre leur voix dans la dignité.

Plus de cinq heures, c’est le temps qu’il a fallu à la quarantaine de membres de la plate forme « Accessible Elections for Persons with Disability » pour faire le bilan de leurs activités. C’était vendredi dernier dans les locaux du Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées Cardinal Paul Emile Léger à Etoug-Ebé. Au sortir , des résolutions fortes en vue d’une participation effective et massive de cette catégorie sociale souvent abandonnée, marginalisée et oubliée.
Dans son propos liminaire, le Dr OYIE, Directeur général de L’ONG Sightsavers a adressé ses remerciements à monsieur Traoré Abdoulaye du Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme, et à tous les partenaires que sont les organisations de la société civile, les associations de personnes handicapées et les médias pour le travail abattu depuis la mise sur pied de cette plate forme. « Accessible Elections for Persons with Disability » vise la participation massive et digne des personnes handicapées à la vie politique en général, et particulier aux élections présidentielles du 9 octobre prochain. « C’est un moment décisif pour la plate forme car comme le disent les pratiquants du rugby, il faut transformer l’essai. Nous devons conclure en beauté notre travail ce jour là par un vote massif des personnes handicapées dans la dignité ». Puis il a fait le bilan des activités menées par la plate forme qu’appuie l’organisation qu’il dirige. «Au début de cette action il y a quelques mois, nous avons pris contact avec ELECAM qui nous a réservé un accueil très favorable. ELECAM avait déjà pris l’option d’inclure les personnes handicapées dans ses actions. Regardez un peu les affiches produites par ELECAM. Les personnes handicapées y figurent, il y a des brochures qui sont traduites en braille. Des instructions ont été données à ses démembrements pour pouvoir faire ressortir la composante handicapée. Dans le déroulement même de ces élections, des mesures sont prises pour apporter des facilités aux personnes handicapées. La Commission des Droits de l’Homme et des Libertés qui est aussi un de nos partenaires a mené des actions louables en faveur des personnes handicapées. Nous avons fait des avancées et nous nous trouvons à un moment crucial du processus. Tout le monde est en phase. ELECAM, les associations des personnes handicapées, les Nations Unies qui travaillent avec nous dont le Centre Régional des Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale, le projet ELECTION du PNUD, la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés et toutes les associations de gouvernance qui sont dans le réseau ». Dr OYIE conclut en disant que beaucoup a été fait et que les différentes parties prenantes ont fait ce qu’elles devaient faire et qu’il revient maintenant aux personnes handicapées d’aller chercher chacune sa carte d’électeur et d’aller effectivement voter. Aucune consigne de vote ne leur est donnée car Sightsavers la structure qu’il dirige est apolitique et ne saurait le faire. Il revient à chaque personne handicapée en son âme et conscience, et en toute dignité de voter le candidat de son choix.
Notons que les statistiques nationales relatives aux personnes handicapées révèlent que : 107,890 aveugles et non voyants sur l’ensemble du territoire national sont en age de voter, 340336 sourds malentendants sont en age de voter et 189.466 personnes handicapées moteurs sont en age de voter. 239.464 représentant les autres types de handicap sont age de voter.
Etienne ONANA & Martine MENGUE © 94 78 86 88/ 70 31 11 28



mercredi, 20 juillet 2011

Les idées fortes de la foire aux idées


Deux cent trente propositions de projets ont été soumises à la sagacité du jury par les organisations de la société civile (ONG, associations et GICs) provenant des dix régions du cameroun. Au final, trente ont été sélectionnés pour participer à la foire qui a eu lieu au Palais des congrès de Yaoundé les 14 et 15 juillet 2011.

Quinze de ces finalistes ont été retenus et recevront dans les prochains jours, des finance ment s pour une enveloppe globale de 320 000$.

Concernant l’éducation, 101 propositions de projets ont été soumises et seules quatorze ont été retenues pour la finale. Il avait été demandé aux candidats de proposer des projets qui peuvent augmenter la participation des citoyens et la transparence dans la gestion des établissements scolaires publics au niveau local.

En santé, 75 projets ont été proposés et 08 ont été retenus pour la finale de yaoundé. Ils venaient de 08 régions. Les candidats devaient soumettre des projets qui peuvent améliorer et renforcer la participation communautaire et la transparence dans la gestion des institutions hospitalières locales.

En ressources forestières, les candidats devaient proposer des projets qui peuvent améliorer la participation des citoyens et la transparence dans la gestion des ressources forestières. 08 projets sur 57 ont retenu l’attention du jury pour la finale.

Les critères d’évaluation.

L’innovation, le potentiel de réplication dans d’autres sites, l’impact au sein de la communauté,les résultats et la durabilité.

Le jury chargé de délibérer était comprenait huit personnes parmi les quelles Fabien EBOUSSI BOULAGA, le directeur de la revue Terroirs,des cadres de la banque mondiale et d’autres structures comme l’université Catholique d’Afrique centrale, ou la Catholic relief Services. La suite du chronogramme prévoit le début de la mise en œuvre des projets dès le 25 juillet 2011,la fin de la mise en œuvre des projets le 24 juin 2012,l’évaluation finale des projets (20 juillet- 31 août 2012) et le 26 septembre 2012,la cérémonie de restitution publique des résultats et effets du projets.

Pour le reste, nous attendons juger les maçons au pied du mur. Espérons aussi que les populations bénéficiaires puissent voir certaines situations changer.

Etienne- Didier ONANA©Mbolo C@meroon2011 94 78 86 88 / 70 31 11 28

mercredi, 15 juin 2011

BREVES

 

BREVES

Politique : Thierry ATANGANA déroule.

Dans le procès l’opposant à l’Etat camerounais, Michel Thierry ATANAGANA ABEGA a eu enfin l’occasion de parler aujourd’hui. Il l’a fait de la plus belle manière en s’exprimant pendant environ deux heures devant un public avide et soucieux d’apprendre plus. Les reports des deux précédentes séances ont permis à toute son équipe de classer les documents afin que sa très attendue prise de parole soit fluide. Elle l’a été, vraiment été. La présidente du tribunal a arrêté la séance pour le 29 Juin.

Nous y reviendrons avec force détails. L’audience de ce jour était vraiment intéressante.

RDPC : Un congrès annoncé pour les prochaines semaines. C’est l’information qui circule depuis quelques jours à Yaoundé. Le parti des flammes va certainement prendre des décisions importantes notamment le renouvellement de ses effectifs afin de mieux préparer les prochaines échéances électorales.

Sport :

Rugby, la fédération camerounaise de rugby a donné lundi dernier dans un hôtel de la capitale , une conférence de presse relative au championnat d’Afrique des nation 2011 division 1 »C » que notre pays abritera du 21 au 25 juin. Patrice MONTHE le président et tout son staff ont dévoilé les contours de cette importante échéance qui verra la participation active du Sénégal (8è africain) La Zambie (9è) le Botswana (11è) et le Cameroun (10è).

Sports pour Handicapés : Samedi prochain sera le grand jour.

Le samedi 18 juin prochain sera un jour inoubliable pour les sportifs handicapés camerounais. En effet, ils verront la mise sur pied de quatre fédérations de sports spécifiques répondant à quatre types de handicaps. Les déficients visuels, les déficients auditifs, les déficients intellectuels et les déficients physiques sans oublier le comité national paralympique. Une grosse avancée pour ce mouvement qui a tant fait couler de l’encre et de la salive. Rien ne devra plus être fait au hasard et nos amis devront apprendre à se gérer et à se professionnaliser.

Karaté :

Le championnat d’Afrique de karaté se prépare activement à Yaoundé. Malgré les nombreuses querelles intestines visibles sur er forum Yahoo de la fédération, les athlètes nous l’espérons doivent être épargnés et se concentré sur ce qui leur est utile.

Pétanque :

La coupe de l’Ambassadeur de France sera pleine dimanche prochain. Voici le programme.

Ø 07 H : Ouverture des portes de l’A.M.T.

Ø 07 H 30 MN : Début des inscriptions, 2 500 et 5 000 FCFA / Joueur

Ø 08 h 30 MN : Tirage au sort des équipes et des combinaisons

Ø 09 H 00 : Jet du bouchon par son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France

Ø 12 H 30 : Pause

N.B. : Le repas serra servi sur place pour tous, sur réservation à l’A.M.T. ou à l’inscription le dimanche avant le début des parties qualificatives.

(c)mbolo C@meroon 94788688/70311128