Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 18 juin 2010

Mondial 2010 :Les lions Indomptables sont dos au mur.

LES CONSEQUENCES DE LA DEFAITE DES LIONS INDOMPTABLES ….
alex-matip.jpg
En se faisant tabasser lundi dernier par une équipe japonaise moyenne, l’équipe nationale du Cameroun a non seulement déçu ses supporters, mais aussi gâché une faite qui avait pourtant commencé quelques jours plus tôt. Si nous pouvons affirmer de manière péremptoire que nos ambassadeurs à la coupe mondiale 2010 ont volontairement baissé le pied,force est de reconnaître que leur contre performance a eu des conséquences sur le fonctionnement et la vie du pays.
Etienne Didier ONANA

Dès le coup de sifflet final de l’arbitre, nous nous sommes rendus dans divers coins de la capitale pour voir comment les uns et les autres ont vécu le match.
Pour Armand BOYOMO technicien dans une radio privée de la place et gérant de son débit de boisson à ses heures perdues, J’ai perdu au moins une dizaine de bouteilles de bière de la part de certains clients qui sont partis sans payer leur consommation. D’autres ont simplement cassé le contenant. Je ne pouvais pas les arrêter. Le faire aurait certainement provoqué des bagarres aux conséquences plus graves. »
Comme BOYOMO, beaucoup de tenanciers de ce genre de commerce n’ont pas réalisé de bonnes affaires. Les gens sont vite rentrés chez eux digérer leur colère en cachette, certains ont refusé de manger, d’autres encore ont profité qui pour gifler son épouse, qui pour se défouler sur les enfants. Les vendeurs de gadgets ont aussi ont subi une baisse de vente. C’est timidement que le lendemain, quelques courageux qui gardent encore espoir ont pu les exposer ou les acheter.
Quelques actes de vandalisme ont été enregistrés par-ci par là. Au centre culturel français de Yaoundé où nous avons regardé le match, le caméraman HAPPI de la chaîne de télévision privée LTM-TV et son collègue ont failli perdre leur matériel de travail à cause de la réticence des clients du bar restaurant à se faire prendre en images. Il s’en est fallu pour peu que la situation dégénère. La diplomatie et le charisme de la gérante principale, Véronique MENDOUGA ont permis en sorte que les uns et les autres retrouvent le bon sens et comprennent que ce n’est qu’un jeu. Il faut souligner que cette brave dame de la culture camerounaise a eu l’ingénieuse idée de proposer à ses clients des maillots de couleur verte et floqués sous son label « véro pop » avec un numéro au choix.
Ailleurs, certaines personnes ont oublié où elles avaient garé leur véhicule quand elles ne l’avaient pas oublié. Beaucoup d’autres n’ont pas eu le courage de continuer à travailler. Ceux qui se sont frottés les mains, ce sont les parieurs qui ont fait de bonnes affaires.
Pour la rencontre de demain contre le Danemark, les lions dont on dit qu’ils sont redevenus sereins après la multitude de réunions tenues par le Ministre des sports, le président de la fédération et eux , devront avoir en en cœur que « s’ils n’ont pas faim de victoires, le peuple lui en a besoin pour noyer ses soucis et sa misère » dixit beaucoup de camerounais rencontrés encore ce matin. Nous savons et Paul Le Guen l’a dit dans le journal du ministère des sports qu’il y a toujours des clans et des clivages dans toutes les équipes du monde. Ils devraient se battre pour les dépasser. C’est vrai que nous ne croyons plus à une éventuelle qualification de nos ambassadeurs. « Ils ont grillé leur joker » comme l’a dit Samuel ETO’O, le capitaine des troupes.
Nous aimerions être démentis….

Etienne Didier ONANA
assou-ekotto-lion.jpg
©mbolocameroon 22 11 45 87.

mardi, 25 mai 2010

Football: Un forum inutile...

FORT  RHUM SUR LE FOOTBALL

 

Ministère et  Fécafoot : s’entendent pour …Boire un verre de rouge …et rire …jaune !!!

 2è ngog.jpg

Les organisateurs du forum « fort rhum » sur le football camerounais qui s’est ouvert ce matin à Yaoundé, ont raté une occasion de se concentrer sur la préparation des lions indomptables à la coupe du monde. En effet, pendant que les autres protagonistes affûtent leurs armes et revoient leurs stratégies, les nôtres trouvent encore le moyen de distraire (dilapider ?) des fonds qui pouvaient leur servir d’argent de poche, (à moins que ce ne soit une façon de le faire), à la coupe du monde d’Afrique du sud.

Avant qu’ils n’y aillent, beaucoup d’observateurs s’accordent à dire que : « ce forum (fort rhum » n’apportera rien. Les spectateurs ne reviendront pas dans les stades, les clubs camerounais n’auront pas le niveau des compétitions africaines,ils se feront toujours éliminer au premier tour à défaut du tour préliminaire,tout comme d’ailleurs les autres catégories,l’équipe fanion n’aura jamais les problèmes d’eau à boire contrairement aux autres,les conditions de travail des arbitres seront toujours précaires et ils  seront toujours à la merci des présidents des clubs et de la tentation,les responsables du ministère des sports et ceux de la fédération continueront de se comporter comme des larrons en foire, …buvant des …verres de …rouge pour rire … jaune du football et ceux qui ne partagent pas leurs aspirations et leurs actions,les sponsors ne continueront pas de venir, les présidents de clubs n’auront pas le respect qui leur est dû, les clubs seront toujours pauvres, sinon plus pauvres, les joueurs et les entraîneurs n’auront jamais les des contrats signés et surtout respectés, les joueurs auront toujours le loisir de changer leurs âges et leur identité au vu et au su de tout le monde,les trafics de tous genres(faux et usage de faux dans tous les domaines ) se poursuivront,les matches stades se disputeront toujours dans des stades insécurisés où les spectateurs pourront bastonner sans vergogne les arbitres… », sûrs que les sanctions seront prises pour amuser la galerie…. Et que le lendemain, l’on tombera sur les mêmes travers, que la fécafoot comme le ministère à travers leurs cellules de communication feront toujours un travail à tête chercheuse … tant pis pour les organes qui travaillent véritablement pour le développement et la promotion du sport au Cameroun, les magouilles et autres pratiques ségrégationnistes auront toujours cours… le soleil se lèvera toujours à l’Est et se couchera comme depuis la nuit des temps à l’Ouest.

lions001.jpg

         Au Cameroun, la honte ne tue pas,les habitudes ont la peau aussi dure que celle du « ngando » caiman en langue douala. On nous a toujours habitué chaque fois qu’une situation se présente, à des enquêtes dont les conclusions ne sont jamais rendues publiques.

Chaque fois que l’on veut se faire un peu d’argent ou distraire l’opinion publique ou le grand manitou, l’on  ne passe pas par quatre chemins, l’on créée une histoire qu’on baptise selon son humeur « forum, séminaire, colloque, commission de réflexion symposium, et patati et patata… », on  dégage un budget colossal et non  (  KOLO SALE), on s’enferme pendant quelques jours ou heures dans un hôtel ou un quelconque palais et non ( pas laid) sauf celui le plus convoité …, l’on invite des « amis » journalistes même ceux qui n’ont jamais rien fait dans le domaine concerné,on leur assure le « petit gombo »  sous forme d’ « argent de taxi », ah cet éternel « argent de taxi ! » qui demeurera toujours l’argent de taxi , question pour eux de ne pas troubler la jouissance des organisateurs, puis on organise le truc après s’être assuré que les images sont passées à la télévision, que les radios en ont parlé et que les nombreux canards en ont fait écho . On tire des conclusions après avoir rassemblé les résolutions, on rédige parfois même quelques motions et l’on se sépare non sans avoir fait le bilan de ce que l’on aura fait de l’argent du contribuable qui lui ne voit que du feu.

         Nous disions plus haut que les conclusions comme les résultats des enquêtes  sont toujours classées « TOP SECRET DEFENSE » La mise en application est quant à elle renvoyée aux calendres grecques. En attendant la prochaine occasion, nous voulions dire la prochaine inspiration ou la prochaine faille, l’on digère en sourdine ou en faisant des réalisations particulières, généralement les « 3V » (voitures, villas, voyages). On se fout du pauvre peuple et surtout de ce que diront les radios ou écriront les journaux. «  D’ailleurs qui les écoutent même, qui les lit même » ? Tant que nous serons là, nous ferons ce que nous voudrons comme nous le voudrons et avec qui nous voudrons. Tant pis  si les choses n’avancent pas, l’essentiel c’est que nous, nous avancions. Qui a même dit que c’est nous allons changer la couleur du sang ?

Le forum pardon, le «  FORT RHUM » qui s’est ouvert ce matin, sur la colline d’Akom Nyada (palais des congrès) de Yaoundé, est une logique très camerounaise  et répond bien de ce que nous disions plus haut. On s’interroge bien sur l’opportunité de sa tenue, de sa valeur, de sa portée. Certaines langues disent même que l’actuel ministre des sports ne voudrait pas manquer l’opportunité d’organiser un évènement d’une telle envergure avant la coupe u monde car on ne sait jamais, au cas où la prestation des lions indomptables au mondial Sud-Africain tourne au vin-aigre, ses « amis » de la fécafoot et lui devront avoir bu leur verre de rouge et rit jaune …, ça pourrait bien être la dernière pour lui…On s’interroge bien sur le bien fondé de ce FORT RHUM à cet instant précis où les autres  nations qualifiées concentrent toutes leur énergie dans la préparation de leurs équipes à ce évènement, à moins que ce ne soit leur manière à eux de se préparer . Ce FORT RHUM se tient en même temps que la fédération tient son assemblée générale et son Comité exécutif … chose rare et propre au cameroun. On sait bien qu’à  cette occasion la bataille sur qui ira ou qui n’ira pas au mondial al sud africain sera dure et que les gens n’auront pas le cœur à ce forum qui est un remue- méninge inutile malgré les per diem.

Quoi qu’on dise  ce forum sur le football camerounais aurait pu attendre à défaut d’être annulé. Combien en a –ton organisé depuis la nuit des temps ? Qu’est ce que ça changé ?   Nous savons qu’au soir de ce «  FORT RHUM sur le football…

Les spectateurs ne reviendront pas dans les stades, les clubs camerounais n’auront pas le niveau des compétitions africaines,ils se feront toujours éliminer au premier tour à défaut du tour préliminaire,tout comme d’ailleurs les autres catégories,l’équipe fanion n’aura jamais les problèmes d’eau à boire contrairement aux autres,les conditions de travail des arbitres seront toujours précaires et ils  seront toujours à la merci des présidents des clubs et de la tentation,les responsables du ministère des sports et ceux de la fédération continueront de se comporter comme des larrons en foire, …buvant des …verres de …rouge pour rire … jaune du football et ceux qui ne partagent pas leurs aspirations et leurs actions,les sponsors ne continueront pas de venir, les présidents de clubs n’auront pas le respect qui leur est dû, les clubs seront toujours pauvres, sinon plus pauvres, les joueurs et les entraîneurs n’auront jamais les des contrats signés et surtout respectés, les joueurs auront toujours le loisir de changer leurs âges et leur identité au vu et au su de tout le monde,les trafics de tous genres(faux et usage de faux dans tous les domaines ) se poursuivront,les matches stades se disputeront toujours dans des stades insécurisés où les spectateurs pourront bastonner sans vergogne les arbitres… », sûrs que les sanctions seront prises pour amuser la galerie…. Et que le lendemain, l’on tombera sur les mêmes travers, que la fécafoot comme le ministère à travers leurs cellules de communication feront toujours un travail à tête chercheuse … tant pis pour les organes qui travaillent véritablement pour le développement et la promotion du sport au Cameroun, les magouilles et autres pratiques ségrégationnistes auront toujours cours… le soleil se lèvera toujours à l’Est et se couchera toujours et comme depuis la nuit des temps… à l’Ouest.

 ballon au centre.jpg

Etienne-Didier ONANA ©mbolocameroon 22 11 45 87

 

Le football camerounais a mal de ses infrastructures, de la fuite des talents, de la précarité de vie de ses acteurs des nombreuses magouilles et les tripatouillages.

 

 

 

 

 

 

vendredi, 30 avril 2010

Echos du rugby camerounais

Bonjour,

Voilà très rapidement les quelques dates concernant la saison de rugby qui se termine : Des 26 équipes engagées celles concernées par les phases finales sont les suivantes : Le 1er mai 2010 : ¼ de finale du Championnat de Promotion (2ème division) : A DOUALA : 15 h : Terrain de Newton Aéroport : BILONGUE (Dla) – BERTOUA A DOUALA : 14 h : Stade annexe : ELEPHANTS (Dla) – TOULOUSE (Ydé) A DOUALA : 14 h : Terrain du Lycée Bilingue de Bonabéri : BONABERI – RHINOS (Bfm) A EBOLOWA : 15 h : Terrain du Collège Bonneau : GORILLE (Ebw) – SOA (Ydé) ½ finales de la Coupe du Cameroun : A YAOUNDE : 13 h : Collège VOGT : YUC (Ydé) – GLADIATORS (Dla) A DOUALA : 16 h : Stade annexe : RCD (Dla) – TAUREAU (Ydé) Le 8 mai 2010 : ½ finales du Championnat Elite (1ère div) A DOUALA : RCD (Dla) – GLADIATORS (Dla) A YAOUNDE : YUC (Ydé) – YAR (Ydé) Promotion (2ème div) Programmation en fonction des résultats des ¼ de finale Le 13 mai 2010 : A DOUALA : 14 h Stade de la Réunification : CAMEROUN A – Sélection Franco Gabonaise Le 22 mai 2010 : A CASABLANCA : MAROC A – CAMEROUN A Le 29 mai 2010 : A DOUALA : 14 h : Stade de la Réunification : Finales du Championnat 1ère et 2ème division Le 5 Juin 2010 : A YAOUNDE : 16 h : Finale de la Coupe du Cameroun AOUT 2010 : 1er tour de la Coupe d'Afrique des Nations à NAIROBI Je reste à votre disposition pour de plus amples informations et éventuellement vous guider à travers nos différents stades. François COLAS DTN FECARUGBY 96 92 46 13"

19:49 Écrit par Bambino dans Evènements à venir, International, RUGBY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rugby, compétitions | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Echos du rugby camerounais

"Bonjour,
Voilà très rapidement les quelques dates concernant la saison de rugby qui se termine :
Des 26 équipes engagées celles concernées par les phases finales sont les suivantes :
Le 1er mai 2010 :

¼ de finale du Championnat de Promotion (2ème division) :
A DOUALA : 15 h : Terrain de Newton Aéroport : BILONGUE (Dla) – BERTOUA
A DOUALA : 14 h : Stade annexe : ELEPHANTS (Dla) – TOULOUSE (Ydé)
A DOUALA : 14 h : Terrain du Lycée Bilingue de Bonabéri : BONABERI – RHINOS (Bfm)
A EBOLOWA : 15 h : Terrain du Collège Bonneau : GORILLE (Ebw) – SOA (Ydé)

½ finales de la Coupe du Cameroun :
A YAOUNDE : 13 h : Collège VOGT : YUC (Ydé) – GLADIATORS (Dla)
A DOUALA : 16 h : Stade annexe : RCD (Dla) – TAUREAU (Ydé)

"Bonjour,
Voilà très rapidement les quelques dates concernant la saison de rugby qui se termine :
Des 26 équipes engagées celles concernées par les phases finales sont les souivantes :
Le 1er mai 2010 :

¼ de finale du Championnat de Promotion (2ème division) :
A DOUALA : 15 h : Terrain de Newton Aéroport : BILONGUE (Dla) – BERTOUA
A DOUALA : 14 h : Stade annexe : ELEPHANTS (Dla) – TOULOUSE (Ydé)
A DOUALA : 14 h : Terrain du Lycée Bilingue de Bonabéri : BONABERI – RHINOS (Bfm)
A EBOLOWA : 15 h : Terrain du Collège Bonneau : GORILLE (Ebw) – SOA (Ydé)

½ finales de la Coupe du Cameroun :
A YAOUNDE : 13 h : Collège VOGT : YUC (Ydé) – GLADIATORS (Dla)
A DOUALA : 16 h : Stade annexe : RCD (Dla) – TAUREAU (Ydé)


Le 8 mai 2010 :

½ finales du Championnat Elite (1ère div)
A DOUALA : RCD (Dla) – GLADIATORS (Dla)
A YAOUNDE : YUC (Ydé) – YAR (Ydé)

Promotion (2ème div)
Programmation en fonction des résultats des ¼ de finale


Le 13 mai 2010 :

A DOUALA : 14 h Stade de la Réunification : CAMEROUN A – Sélection Franco Gabonaise


Le 22 mai 2010 :

A CASABLANCA : MAROC A – CAMEROUN A


Le 29 mai 2010 :

A DOUALA : 14 h : Stade de la Réunification : Finales du Championnat 1ère et 2ème division


Le 5 Juin 2010 :

A YAOUNDE : 16 h : Finale de la Coupe du Cameroun


AOUT 2010 :

1er tour de la Coupe d'Afrique des Nations à NAIROBI

Je reste à votre disposition pour de plus amples informations et éventuellement vous guider à travers nos différents stades.
François COLAS Tél. :96 92 46 13
DTN FECARUGBY
Le 8 mai 2010 :

½ finales du Championnat Elite (1ère div)
A DOUALA : RCD (Dla) – GLADIATORS (Dla)
A YAOUNDE : YUC (Ydé) – YAR (Ydé)

Promotion (2ème div)
Programmation en fonction des résultats des ¼ de finale


Le 13 mai 2010 :

A DOUALA : 14 h Stade de la Réunification : CAMEROUN A – Sélection Franco Gabonaise


Le 22 mai 2010 :

A CASABLANCA : MAROC A – CAMEROUN A


Le 29 mai 2010 :

A DOUALA : 14 h : Stade de la Réunification : Finales du Championnat 1ère et 2ème division


Le 5 Juin 2010 :

A YAOUNDE : 16 h : Finale de la Coupe du Cameroun


AOUT 2010 :

1er tour de la Coupe d'Afrique des Nations à NAIROBI

Je reste à votre disposition pour de plus amples informations et éventuellement vous guider à travers nos différents stades.
François COLAS
DTN FE
CARUGBY

19:46 Écrit par Bambino dans Evènements à venir, RUGBY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : calendrier, compétitions, évènements à venir | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 16 avril 2010

Coupe du monde 2010: Leguen cherche renfort chez les amateurs !!!

DSCF6393.JPGCoupe du monde 2010 : Les lions amateurs en quête de place !

 

Plus d’une vingtaine de joueurs évoluant dans le championnat camerounais de football et dans certains autres d’Afrique ont été regroupés cette semaine à Yaoundé pour un stage qui leur permettrait d’intégrer l’équipe nationale fanion ou encore celle où les professionnels règnent en maîtres, comme si il faut à tout prix être expatrié pour pouvoir y évoluer. La présélection de ces joueurs a été faite par l’entraîneur national adjoint et homme pressenti pour remplacer Paul le Guen après la coupe du monde 2010.

Les joueurs ont été mis dans les mêmes conditions que les professionnels chaque fois qu’ils sont stage à Yaoundé. Tenez, ils étaient logés au Mont fébé, l’un des plus grands hôtels de la capitale, bénéficiaient du même encadrement médical et technique ainsi que les préparateurs psychologiques de cette équipe. Ils ont eu la confiance du sélectionneur national qui les entretenu et mis en confiance. Ils avaient donc tout pour s’exprimer. Malheureusement pour certains comme AMBANE Moudourou francis qui été défavorisé par le climat et le long voyage (Alger –Yaoundé), ou encore Fongang de As Vita de Kinshasa qui s’est blessé tout comme l’attaquant de Coton sport de Garoua. Pour les autres, rien à signaler. Ce stage quoi qu’on dise a permis de voir du bon, du meilleur et du moins bon. Parmi les satisfactions,nous pouvons citer Mevoungou Mekoulou du canon de Yaoundé, Abouna ndzana qui a éclaboussé de sa classe le match amical ,Vincent Aboubakar et malgré sa baisse de régime compréhensible, francis AMBANE Moudourou. Les autres étant dans le lot.   A la fin de ce stage ponctué par deux matches amicaux contre les  Astres FC de Douala, et Canon de Yaoundé Mercredi dernier à Yaoundé, nous avons approché certains joueurs qui nous ont donné leurs sentiments.

 

EBANGAEbanga ONDOBO Alix Bertin (Milieu offensif  de Renaissance FC, présélectionné) : C’est avec beaucoup de joie que j’ai accueilli cette sélection. Ca fait toujours bien d’entrer en sélection. C’est génial et un rêve pur  tout joueur de venir en sélection chez les « A ». Cette sélection a crée en moi une joie supplémentaire, une motivation de plus. C’est le rêve de tout le monde. Parlant du stage, il s’est bien passé. Les entraîneurs nous ont pris comme leurs enfants, nous ont prodigué des conseils. Nous n’avons pas eu de pression. L’ambiance était géniale. Je n’avais pas peur de la sélection car elle fait partie du sport. L’équipe nationale est ouverte à tout le monde. Les entraîneurs ont fait leur choix, ils ont commencé par nous, les autres viendront peut être  après.

Quand nous allons en sélection, c’est pour rester. Tout dépendra du choix des entraîneurs et de ce que nous aurons fourni durant ce stage. Il n’y aura pas de miracle. Seuls les meilleurs resteront. Mon vœu est de rester parmi les 29 ou 30 joueurs qui continueront la route puis pourquoi pas parmi les 23.

 

Epee diboundje Jean-Marc (défenseur centra des Astres de Douala) : Je suis heureux d’avoir participé à une telle rencontre malgré le fait que nous ayons très mal géré la récupération. Dans l’ensemble, nous avons donné le meilleur de nous même si le résultat ne reflète  peut-être pas la physionomie  du match. Nous aurions du^l’emporter par un ou deux buts à zéro. Mais ça va. Je suis quand même satisfait de la prestation de la prestation.

 

MBOLO CAMEROON : Qu’est ce que ça vous a fait d’apprendre que joueriez contre les présélectionnés de Paul le guen ?

 

Epee diboundje Jean-Marc : Une nette surprise pratiquement. Par ce que nous sommes 2è du championnat dans la forme peut être mais. je pense  que sur le plan de la technique  et de la gestion des hommes, nous sommes peut être les meilleurs actuellement. C’est ce qui justifie certainement le choix des astres de Douala. Nous ne pouvons qu’être heureux.

 

MBOLO CAMEROON : N’y avait-il pas de motivation supplémentaire à jouer contre l’équipe nationale ?

 

Epee diboundje Jean-Marc : Si. Tout le monde à défaut de jouer avec l’équipe nationale rêve de jouer contre cette équipe nationale  du Cameroun surtout devant le sélectionneur. Aujourd’hui ça été les  Astres et  c’est tant mieux pour nous. Nous émus et satisfaits.

 

MBOLO CAMEROON : En abordant cette rencontre, est ce que vous avez réalisé  que vous pouviez prendre la place de ceux qui étaient en face ?

 

 

 Epee diboundje Jean-Marc : Nous laissons le choix à l’encadrement technique. Ils nous ont vu jouer et c’est à eux de porter le choix sur EPEE ou sur un de ses coéquipiers. Qu’à ce la ne tienne, nous allons accepter le choix de l’entraîneur national et aller à l’unisson avec les appelés pour représenter les couleurs de la nation.

 

MBOLO CAMEROON : Revenons maintenant sur les Astres. Vous jouez sur deux tableaux.

 

Epee diboundje Jean-Marc : Oui. Mais c’est vraiment difficile pour nous. Déjà nous sortons d’un résultat peu déshonorant face à Coton sport de garoua. Nous jouons contre Lausanne de Yaoundé en coupe du Cameroun puis ce sera Fovu de Baham  et à nouveau Lausanne en 8è de finales retour à yaoundé. C’est vraiment difficile. Nous sommes sur un challenge mais je crois que nous avons des hommes  capables de relever ce défi et occuper un rang honorable en fin de saison notamment en championnat.

 

Yves Colleu :(Entraîneur national adjoint de l’équipe nationale fanion de football) :

Il y a de bons joueurs,de très bons joueurs, des joueurs un peu moins bons et des mauvais. C’est toujours comme ça dans tous les groupes. J’ai  trouvé des moments intéressants  mais d’autres difficiles. Dans tous les cas, on en tire des enseignements  qui nous permettent de continuer à juger nos garçons  et d’avancer dans notre jugement.

 

AMBANE MOUDOUROU Francis (attaquant, entente de SETIF –Algérie) :

 

 J’avoue que ma prestation a été un peu en dessous de ce que je fais d’habitude. Je n’ai pas fait un bon match. Je n’ai pas montré ce que je suis capable de faire. Je suis venu d’Alger  par ce que j’ai l’ambition de faire partie de l’équipe nationale. Maintenant, c’est à, l’entraîneur de décider. Ma baisse de forme est due à des raisons climatiques qui ne m’ont pas été favorables. En Algérie actuellement, nous sommes en plein automne sortant de l’hiver. Je sors d’une température entre 6 et 10 degrés. J’arrive où il fait très chaud. Physiquement aussi, je n’étais  pas bien. J’étais un peu diminué.

Mon équipe Entente du Sétif est l’une des meilleures équipes d’Algérie. Nous sommes actuellement 2è avec trois matches en retard. Nous jouons les ½ finales de le coupe mardi prochain. 9a fait toujours un plaisir d’être appelé en équipe nationale des on pays, on y retrouve ses amis, ses frères  et la famille.

 

 

Entretiens : Etienne Didier ONANA © mbolocameroon 22 11 45 87

mbolomeroo@yahoo.fr 

L'équipe des Astres de Douala,actuel 2è en DI photo: Didier ONANA(c)