Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 16 août 2013

Une plate forme pour les artisans du Mfoundi

Elle est enfin là la plate forme des artisans du Mfoundi

BIG TABLEAU.JPGLongtemps annoncée, la mise sur pied d’une plate forme de concertation des acteurs du secteur informel de l’Art camerounais est enfin sortie des fronts baptismaux. C’est la grande information à retenir de la réunion qui a eu lieu le mercredi 7 aout dernier dans la salle de la maison du parti des flammes du quartier Nkoldongo à Yaoundé.
Adeline M.JPGIls sont venus, les uns doutant, les autres sereins, d’autres encore partagés entre les deux sentiments. Finalement, tous ont été rassurés à la fin du discours de bienvenue de la promotrice, la bien connue Adeline MOFOGNE, présidente de l’association des femmes handicapée actives du Cameroun. Pendant plus de trois heures, les quatre dizaines d’artistes présents et les représentants de l’administration locale ont échangé , discuté et revu tous les contours de cette nouvelle initiative qui s’annonce très prometteuse pour les artistes et les artisans, pour vu que les uns et les autres le veuillent et y mettent leur volonté et leur sérieux. Entre la présentation du projet, du rapport de l’enquête menée auprès des propriétaires des galeries de Yaoundé, les réflexions sur la forme et le mode de fonctionnement, ainsi que la dénomination, il ya eu un défoulement de la part des quelques sceptiques qui croyaient encore à un regroupement de plus.
Pour l’artiste Frank Bell que nous avons eu le plaisir de rencontrer, « c’est une initiative louable. Nous devons tous œuvrer pour sa réussite car il est enfin temps que l’artiste camerounais sorte de sa clochardisation ».
Théophile Kemmogne, « il nous faut servir saisir cette opportunité pour pouvoir sortir l’artiste camerounais de l’amateurisme. Nous devons travailler en synergie, échanger nos expériences et mobiliser de manière concertés toutes les ressources humaines et matérielles. Evoluer en rangs dispersés ne profitera à personne. Nous demeurerons toujours faibles et fragiles »
Pour Adeline Mofogne la maitresse d’œuvre, « c’est un jour nouveau qui se lève pour l’art contemporain camerounais. »
Afhac.jpgEn attendant la suite du processus, souhaitons que les artisans du Mfoundi particulièrement sortent nombreux de leurs ateliers pour se muer en un regroupement fort, qu’ils produisent enfin des œuvres durables et de qualité.
Le projet est financé par l'UNESCO.
Nous reviendrons sur la suite du processus.
Didier ONANA©mboloC@meroon 94788688

16:09 Écrit par Bambino dans Business / Promotion, Culture, HANDICAP-CAMEROON, SOCIETE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 04 avril 2013

Camp touristique du 10 au 25 aout 2013 à Nkolbiyen

Nous organisons un Camp agro-pastoral et touristique à Nkolbiyen,
du 10 au 25 out 2013. Venez nous rejoindre .
Objectifs :
Promouvoir le tourisme, promouvoir les richesses agricoles, pastorales, piscicoles, de la région, promouvoir les brassages et les échanges interculturels entre les touristes et les populations locales, développer des partenariats divers en formations, éducation, développement durable.Promouvoir le volontariat.


Date : 10 -25 aout 2013 Lieu : Nkolbiyen Centre du Cameroun.
Hébergement : Nombre de places : 30
Des familles sont prêtes à accueillir les étrangers dans la mesure de leurs possibilités. Des auberges et motels offrent des services à des prix relativement bas.La capitale camerounaise située à 25 km peut aussi accueillir les étrangers qui n’aimeraient pas résider dans le village. Ce n’est pas le souhait des visiteurs.
Pour les prix, une fourchette peut être envoyée aux éventuels candidats cet évènement à l’adresse suivante : femmes_rurales_@yahoo.fr


Restauration :
La restauration : Des restaurants offrent des repas traditionnels et occidentaux à des prix discount. Toutesfois, le comité d’organisation prendra des dispositions efficaces pour permettre aux participants de faire eux-mêmes leur cuisine.

Le marché de Nkolbiyen et de Mbankomo proposent des variétés de denrées alimentaires. On y trouve :
Du manioc sous toutes ses formes(brut, en farine de couscous,ébobolo, gari de tapioca),des tubercules de macabo, de patate douce, la banane plantain, le riz importé. Les produits de la récolte (arachides, mais, prunes…). Les produits de la pêche artisanale, les légumes dans toutes leurs variétés.Les gâteaux de pistaches (graines de courge),les mets de feuilles de manioc écrasées « Mboamkpem », l’Okok, le mets de mais égrené aux légumes « Sanga », les mets de gibier ou de poisson aux feuilles d’oseilles « Domba » , les brochettes de larves de palmier, de hanneton, les termites « Somen » dans toutes leurs variétés sans oublier les mets des autres régions du pays comme le Ndolé, le Kondré, le Koki, le Eru au couscous de manioc…..


La boisson : les boissons produites par les brasseries du pays y sont vendues, mais, les visiteurs pourront déguster le vin de palmeaccompagné de kola, des quelques racines aphrodisiaques.

Participation : 200$ ou 153 Euros (comprenant : les visites des sites, transport sur les sites, gastronomie lors des visites et soirées culturelles….)
Transport international à la charge des visiteurs.
Description du site :
La localité de Nkolbiyen est située à 25 km de Yaoundé la capitale, dans l’arrondissement de Mbankomo, département de la Mefou et Akono. En aout, le climat est clément, la chaleur varie entre 27 et 35 degrés.



Activités :
Visite des sites et des chefferies; travaux agricoles et pastoraux, ateliers de formation, gastronomie, hygiène et salubrité,ateliers de formation,participation aux récoltes avec certaines familles. Soirées culturelles au coin du feu avec des veillées de contes, de chants traditionnels. Un mini festival culturel des femmes est prévu pendant trois jours. Dépistage de certaines maladies (cancer du sein, diabète, VIH SIDA, maladies provoquant des handicaps, causeries éducatives,…………..


La santé
L’hôpital d’arrondissement de Mbankomo situé à 5 km et les différents centres de santé intégré de l’arrondissement offrent une couverture sanitaire appréciable. Des secouristes de la croix rouge seront sollicités lors des visites des sites.


La sécurité
La police et la gendarmerie patrouillent régulièrement. Les chefs de village et les autorités traditionnelles ont des gardes constituées des jeunes volontaires et des guides du camp touristique qui assurent la sécurité des visiteurs et des étrangers.


lundi, 14 mai 2012

GOD'S Champion chante le gospel pour évangéliser ....

L'artiste chanteur de Gospel, GOD'S Champion vient de commettre un album. En promotion sur Mbolo Cameroon, nous lui permettons de s'exprimer.

P1070557.JPG


Il est pratiquant du sport pour tous.
C’est en 1998 qu’il commence la musique. C’est en 1999 qu’il compose sa première chanson. Finalement il a l’inspiration de Dieu qui l’oriente vers le gospel. Après un certain nombre de titres, il se confronte à la difficulté de trouver un producteur. Il s’est battu et par la grâce de Dieu dit-il, il est entré en studio. Il joue les guitares basse et rythmique.
Question : Pourquoi n’avoir pas choisi la musique profane quand on sait vous êtes originaire d’une aire culturelle riche en rythmes ?
God’s champion : Je dois vous dire que je suis ‘’ né de nouveau ‘’, un ‘’ born
a gainchild of God’’ comme disent les Anglos saxons. C’est en 1995 que j’ai rencontré le Seigneur. Après avoir écouté la parole de Dieu, j’ai compris que étant tous des mortels par ce que nés d’une femme, il n’y a que Jésus pour donner la vie, il n’y a que lui pour donner la vie. J’ai tout abandonné pour le suivre. J’ai ressenti en moi le don du chant se manifester depuis mon enfance.J’ai donc décidé de mettre ce don au service de Jésus. Ce n’était pas facile. Mais à force de travailler, je suis parvenu. J’ai réuni un peu de moyens et je suis entré en studio pour commettre cet album gospel que vous découvrez. C’est Jésus qui m’a aidé à arriver où je suis aujourd’hui. Je me suis battu seul et je suis à bout de forces. Je tends la main aux éventuels sponsors pour continuer le processus de promotion et de distribution.
Charlotte ALIDA(c)mbolocameroon22114587 www.mbolocameroon.com

18:25 Écrit par Bambino dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 05 février 2012

NOAH n'est -il pas libre?

Personnalité préférée des français, l’ancien champion de tennis et actuel chanteur, Yannick Noah est au centre d’une polémique après son engagement auprès de François Hollande. La droite française dénonce l’exilé fiscal qui se cacherait derrière le donneur de leçon.

Ancien vainqueur de Roland Garros, chanteur à succès et personnalité préférée des français depuis plusieurs années, Yannick Noah, un des meilleurs représentants de la diversité et de la tolérance, a toujours été engagé à Gauche. Après avoir soutenu Ségolène Royal en 2007, sans succès puisque c’est Nicolas Sarkozy qui a été élu, Noah s’est engagé cette fois ci derrière François Hollande et il a ouvert le grand meeting du Bourget dimanche 22 janvier devant plusieurs milliers de personnes.

Un choix logique pour celui qui a ouvert le meeting en expliquant qu’il se sentait dans "sa famille", mais l’UMP dans un style assez cavalier a fait réagir ses troupes sur le thème : "Yannick Noah est un exilé fiscal et il a fraudé le fisc français". Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l’UMP a déclaré que François Hollande ne pouvait convier le chanteur à son meeting tout en dénonçant les banques et la fraude fiscale même si elle a ensuite précisé « Un fraudeur est un fraudeur, qu’il soit de gauche ou de droite, qu’il soit la personnalité préférée des Français ou pas, ma réaction n’est pas dicté par des considérations électoralistes » rapporte L’Est Républicain. De nombreux internautes ont diffusé des messages sur Internet pour défendre ou attaquer le chanteur qui a pourtant reconnu être en conflit avec le fisc pour la période 1994-1995. Le procès vient de se terminer et Yannick Noah a été condamné à payer plus d’un demi million d’euros.

Utilisé par les hommes politiques comme un étendard ou un épouvantail, il n’est pas bon que Yannick Noah soit au centre d’une polémique. Symbole d’une mondialisation réussie, père d’une nouvelle vedette du basket, son fils Joakim Noah joue au basket au États-Unis en étant camerounais, français et suédois, Yannick Noah représente aussi les Restos du Coeur, la réussite sportive et une intégration exemplaire. L’attaquer, c’est mettre en péril les valeurs sur laquelle la France devra se construire quel que soit le prochain président de la République française, et c’est donc une erreur.

Et puis, en 2007, Nicolas Sarkozy avait sollicité Yannick Noah pour participer au grand concert de la victoire, place de la Concorde, comme quoi il n’était pas si délinquant que cela à l’époque.

SOURCE : AFRIK.COM

14:54 Écrit par Bambino dans Culture, POLITIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 22 décembre 2011

UN MAGAZINE POUR SAINTE HELENE

Un proverbe africain dit que l’homme, c’est la parole. L’administration du groupe scolaire privé bilingue sainte Hélène de Mvog-Ada à Yaoundé avait promis lors de la cérémonie de départ en vacances scolaires en mai 2011, promis aux parents et élèves présents, qu’avant la fin de l’année en cours, l’école verrait la sortie d’un magazine scolaire intitulé : « Reflets d’Hélène ». La promesse a été tenue.
En effet, lors de la fête de l’arbre de noël 2011, les nombreux spectateurs se sont vus distribuer un exemplaire du premier numéro de ce magazine.
Paru il y a quelques semaines, cette initiative que devrait copier beaucoup d’institutions scolaires a suscité beaucoup d’intérêts. De couleur jaune et de quelques variétés de bleu des couleurs frappantes et vives qui illustrent la force, la vitalité et l’espérance. Sur la première page on voit une photo de la façade principale de l’institution avec des enfants qui jouent. Les thèmes développés vont de l’éducation à l’athsme en page santé en passant l’expression des délégués des classes.
P1060045.JPGToujours sur la première page et en 4è, on voit le dessin gagnant du concours lancé au sein de l’école sur le thème « Dessine moi ton école », œuvre de la jeune BISSA du cours moyen 1ère année que l’on voit sur cette photo recevant son prix.
L’éditorial naturellement est signé de Simon Pierre Adda, l’administrateur de l’institution scolaire. On retrouve aussi des articles sur la morale, la liberté, l’expression libre des élèves de la SIL au Cours moyen II, le divertissement, la culture … et un témoignage en anglais venu … de l’Angleterre ! Un article pathétique sur Hélène HABIBA Adda, la sainte patronne de l’école fait couler une larme aux cœurs les plus sensibles. Nous le reprendrons sur nos colonnes lors de la fête de l’école le 19 janvier 2012.
Un page réclame boucle ce magazine de 16 pages assez digeste et tiré à 300 exemplaires. Il est gratuit.
Signalons enfin que sur le plan marketing, le groupe scolaire bilingue privé Sainte Hélène a commis un calendrier de l’année 2012. C’est ce qu’on appelle : La communication à outrance.
Didier ONANA© 70311128 / 94788688




16:22 Écrit par Bambino dans BAMBINO, Culture, EDUCATION /, Evènements à venir, Médiascopie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook