Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 16 août 2013

Sports pour déficients les 17 et 24 aout

La fédération camerounaise des sports pour déficients physiques annonce pour demain , une grande journée de compétitions. l'athlétisme et le powerlifting (haltérophilie pour déficients physiques). ces activités auront lieu au stade omnisports de Yaoundé.

par ailleurs... le président de la fédération camerounaise des sports pour déficients visuels annonce pour le samedi 24 aout 2013, une journée de cécifoot (football pour non voyants).
La Fécasdev sous le haut patronage de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Itinérant Albert Roger Milla, Président de la Fondation Cœur d’Afrique Roger Milla organise ce 24 août au gymnase du Lycée d’Anguissa une journée intitulée « Journée du cécifoot », (football pour aveugles). Au programme :
-Un match d’exhibition entre une équipe des anciennes gloires de football contre les déficients visuels ;
-Une démonstration de jeu avec ballon de l’international franco-camerounais Yvan Wandji ;
-Un tournoi entre les clubs des ligues du centre, du littoral et de l’ouest.
A cet effet, le public sportif est invité à venir massivement découvrir cette discipline sportive pratiquée par les déficients visuels.

PROGRAMME DE LA JOURNEE NATIONALE DE CECIFOOTS DU 24 AOÛT AU LYCEE
D’ANGUISSA.
8H / 9H : Arrivée des clubs et des officiels.
9H/10H : Arrivée des invités.
10H/10H 25 MN : Arrivée des invités spéciaux.
10H 30 MN : Arrivée du Président du Comité National Paralympique Camerounais (CNPC).
10H 45 MN : Arrivée du représentant de Monsieur Le Ministre des Sports et de l’Education Physique.
10H 50 MN : Arrivée de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Itinérant Albert Roger Milla ;
11H : Début des activités :
--Match d’exhibition :
-Anciennes gloires contre les déficients visuels.
-Démonstrations avec ballon de l’international franco-camerounais Yvan Wandji.
Tournoi de cécifoot, demi-finales et finale :
-Afisa de Douala contre Cjarc de Yaoundé ;
-Promhandicam club de Yaoundé contre Cispam de Bafoussam.
Remise des récompenses.
Fin de la journée.

Invités spéciaux :
1 Son Excellence l’Ambassadeur Itinérant Albert Roger Milla ;
2 Le Président du CNPC ;
3 Le Directeur du suivi des organisations sportives ;
4 Le Directeur du sport de haut niveau ;
5 Le point focal para sport ;
6 Mme Bella Assumpta ;
7 Le représentant minas ;
8 Le Contrôleur financier min santé ;
9 Le Commandant du quartier Général ;
10 Le Président de l’Anac ;
11 Le Président du Cjarc ;
12 Le Dtn fécafoot ;
13 Le Président du Comité de normalisationfécafoot ;
14 Mme Tsafack Judith épouse Sone ;
15 m. Nomi Hervé Paulin ;
16 Mme Kehenou Judith ;
18 M. Ondigui Dieudonné ;
19 Mme Lewa florentine épouse Ondigui ;
20 M. Ndi Jean Materne ;
21 M. Le Délégué Ministère des Pme Pmi centre ;
22 M. Modo Nkada Benjamin ;
23 Me Essama Nkoudou ;
24 M. Mbia Jean Marie ;
25 M. Zibi Marcus ;
26 M. Zali Laurent ;
27 M. Bindzi Thomas ;
28 Le Directeur du Club Camtel Yaoundé ;
29 M. Atangana Pascal ;
30 Essono Désiré ;
31 Amahata Adibita Martin Luther ;
32 M. Le sénateur suppléant Oyono ;
33 M. Herman ;
34 Le Maire de Ydé 2 ;
35 Le proviseur du lycée d’Anguissa ;
36 Mme Le Maire de Ydé 4 ;

15:18 Écrit par Bambino dans Football, HANDICAP-CAMEROON | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 13 août 2013

KUNDE raccroche définitivement

Flash-back sur le jubilé de Emmanuel Jérôme KUNDE

Kundé ITW.jpgC’est donc fait, Emmanuel Jérôme KUNDE, l’emblématique capitaine de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun, a définitivement quitté les aires de jeu comme joueur, pour s’asseoir définitivement sur le banc de touche comme encadreur. C’était à l’issue de son jubilée qui a eu lieu le week-end dernier dans la capitale.
club 2.jpgIl était difficile de retenir ses émotions dimanche dernier au Stade Omnisportsde Yaoundé, à la vue de la brochette d’anciennes gloires de football camerounais venues rendre hommage à Emmanuel KUNDE. Jean Manga Onguene, Engoudou NKODO alias Swcharzeneger ,Mbassi Effengue Luc, Pagal Jean-Claude, Omam Biyick François, OnanaEloundou Elie alias Panka, Njeya René, Wome Nlend (encore en activité), Kaham Michel, Stephen Tataw et bien d’autres. Ce beau monde a permis ne fut-ce que par leur présence, de revivre les moments intenses qu’a connus le football camerounais dans les années 80 et 90. Beaucoup de personnes ont écrasé des larmes de nostalgie quand on voit dans quels abimes se trouve cette discipline aujourd’hui. Les absences de certains noms dits grands n’a rien enlevé à cette fête qui a été populaire. La multiplicité des sites de l’évènement, le nombre des rencontres disputées et les retrouvailles hors des stades sont significatives. teams.jpgLa plus belle femme du monde ne pouvant donner que ce qu’elle a, on devrait accepter la forme et le format de cet évènement. Emmanuel KUNDE à la conférence de presse d’avant évènement déclarait fort à propos que « les grands noms c’est bien, mais la famille c’est mieux »en fait il n’y a pas de modèle standard d’organisation de jubilés.L’essentiel c’est que la fête ait lieu. Beaucoup de stars du sport ont mis fin à leur carrière sans dire officiellement au revoir à leur public.
gros plan club.jpgL’avant dernière articulation de ces adieux aux stades a mis aux prises, une sélection des amis de Emmanuel KUNDE aux vieilles gloires. Score de la partie quatre buts à deux pour les Lions. Faits marquants : la réduction du score sur pénalty par Emmanuel KUNDE après le second but de ses amis, la remise d’un bouquet de fleurs, la sortie officielle et définitive des stades, la remise du brassard à KUNDE Emmanuel Junior qui, une fois sur l’aire de jeu, marquera deux buts. La suite ce sont les agapes qui ont pris fin au petit matin du lundi 12 aout 2013.

Impressions d’après évènement :

Kundé ITW.jpgEmmanuel KUNDE « C’est une belle fête, je suis heureux de voir tout ce beau monde autour de moi. Je dis merci à tous ce qui se sont déplacés ou mobilisés pour la réussite de cet évènement. Le conseil que je donne à la jeune génération, c’est de beaucoup travailler »

Maboang.jpgEmmanuel Maboang : (président du comité d’organisation)« On n’avait pas forcément besoin des superstars pour réussir cet évènement. Beaucoup de paramètres ont pesé pour lesabsences de certaines figures. Néanmoins, on a eu d’autres joueurs ayant marqué l’histoire de notre football. Je pense à Jean Manga Onguéné qui a été ballon d’or africain, Onana Eloundou qui a disputé la coupe du monde de 1982 en Italie au même titre que Kaham Michel, Omam Biyick qui a disputé deux coupes du monde, Yombi, Pagal, Enoka ou Ndjeya qui ont en plu remporté au moins une coupe d’Afrique des nations. Ce serait leur faire insulte que de ne pas reconnaitre leur valeur.

On n’organise pas ce genre d’évènements pour se faire de l’argent, c’est pur dire au revoir à ses co-équipiers. Les autorités sportives ont mis notre disposition les infrastructures. C’est déjà un apport sur lequel on ne saurait cracher. On n’attendait spécialement rien d’eux. Nous avons réuni au moins 600 personnes autour de Yaoundé, la fête a été populaire, les gens se sont amusés pendant deux jours sans interruption, c’est ça. Si Roger Milla n’est pas venu, ce n’est pas la faute à Kundé. Ce dernier n’a jamais eu de problèmes avec Roger. N ne saurait mêler son absence aux problèmes du football camerounais. Kundé n’y est pour rien. L’absence de Milla peut être due à son calendrier. Après Kundé, il y a pas mal d’autres joueurs qui se positionnent. Il y a Pagal, Moungam et bien d’autres.
Drapo ambulm.jpgDidier ONANA & Titus SIDA©mboloC@meroon 22114587

11:57 Écrit par Bambino dans Football, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jubilé, kundé, lions indomptables | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Emmanuel KUNDE raccroche ses crampons

L’Affiche du week-end
Football : Emmanuel KUNDE quitte définitivement les stades !
camtel.jpgLes 48 prochaines heures seront émouvantes pour tous les amoureux du ballon rond. En effet, l’ancien capitaine de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun, Emmanuel Jérôme KUNDE, fera ses adieux au football. C’est la substance de la conférence de presse que le comité d’organisation de son jubilé a donné avant-hier au Club Camtel de Yaoundé. C’était devant un parterre important des journalistes sportifs et autres curieux. Au cours de cet échange, les hommes et femmes de média ont eu les informations sur tous les contours de cet évènement qui s’annonce populaire et festif.
Prenant la parole en premier Gérard ASSOUZOO , le responsable de le communication de la Cameroon Télécommunications (Camtel), a dit sa joie de se retrouver une fois de plus face à ses confrères pour cet exercice. Leur souhaitant la bienvenue, il a planté le décor en rappelant que Emmanuel KUNDE, homme public, a voulu que ses aurevoir soient son image, c’et à dire populaires. Emmanuel MABOANG KESSAK , l’ancien co-équipier et co-chambrier du légendaire no 6 du Canon et des Lions Indomptablesa rappelé la genèse de cet évènement. Il s’agit pour lui de tenir la promesse qu’il avait faite àce dernier d’organiser son jubilé. Répondant aux questions des journalistes, Emmanuel KUNDE, a dit qu’ « il fallait prendre le temps pour réussir un grandévènement,les grands noms c’est bien, mais la famille c’est mieux». Ce jubilé de KUNDE se caractérise par le caractère populaire, près de six cents joueurs, plusieurs sites, plusieurs équipes venant de plusieurs localités ont le Gabon. Les clubs « Deux-zéros qu’affectionnait l’ancien capitaine les Lions auront la part belle de cette organisation. Le vœu de KUNDE, c’est de rester soudés.
La carrière de ce joueur d’exception a été passée en revue. Ses meilleurs moments ses souvenirs, ses moments difficiles, sa vie de famille. Emmanuel Jérôme KUNDE, c’est 127 sélections à l’équipe nationale de football, 17 années dans cette équipe pour 25 buts, deux coupesd’Afrique e nations remportées (1984 et 1988), participation à trois coupes du monde (1982,1990 et 1994), plusieurs clubs nt bénéficié de ses services(Tempête de Nanga-Eboko,Canon de Yaoundé, Prévoyance de Yaoundé et Olympique de Mvolyé au Cameroun), deux clubs en France où il est arrivé ayant la trentaine. Beaucoup de trophées. Il se caractérise par une certaine stabilité et un équilibre. Une seule épouse qui lui a fait quatre enfants dont deux filles et deux garçons. Parmi ceux-ci, seul le dernier, KUNDE Emmanuel Junior, a embrassé une carrière sportive. Il joue dans l’équipe APEJES de Mfou, une équipe de l’élite du football au Cameroun. Dans ses meilleurs souvenirs, on note le match retour Canon de Yaoundé– Hafia de Conakry. Il devait remplacer feu Théophile ABEGA blessé à l’aller en Guinée. Son équipe remporta la partie sur le score de deux buts à zéro. Ce fut ses débuts à l’équipe nationale….. C’est donc, une icône, une figure emblématique qui a raccroche ses crampons. Mais, il restera dans le domaine du football car il a choisi l’entrainement pour sa reconversion. Depuis dix ans, il a ouvert la piste des entraineurs camerounais au Gabon. Beaucoup de ses anciens camarades et compatriotes l’y ont suivi.
Il faut vraiment saluer la Cameroon Télécommunications (CAMTEL) qui a décidé d’organiser les jubilés de toutes les icônes du football camerounais. Ceux de beaucoup d’entre elles sont annoncés. Nous y reviendrons certainement
Didier ONANA(c)mbolo C@eroon 22114587

11:50 Écrit par Bambino dans Football, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Emmanuel KUNDE quitte définitivement la scène

lions.jpgC’est donc fait, Emmanuel Jérôme KUNDE, l’emblématique capitaine de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun, a définitivement quitté les aires de jeu comme joueur, pour s’asseoir définitivement sur le banc de touche comme encadreur. C’était à l’issue de son jubilée qui a eu lieu le week-end dernier dans la capitale.
lions2.jpgIl était difficile de retenir ses émotions dimanche dernier au Stade Omnisports de Yaoundé, à la vue de la brochette d’anciennes gloires de football camerounais venues rendre hommage à Emmanuel KUNDE. Jean Manga Onguene, Engoudou NKODO alias Swcharzeneger , Mbassi Effengue Luc, Pagal Jean-Claude, OmamBiyick François, OnanaEloundou Elie alias Panka, Njeya René, WomeNlend (encore en activité), Kaham Michel, Stephen Tataw et bien d’autres. Ce beau monde a permis ne fut-ce que par leur présence, de revivre les moments intenses qu’a connus le football camerounais dans les années 80 et 90. Beaucoup de personnes ont écrasé des larmes de nostalgie quand on voit dans quels abimes se trouve cette discipline aujourd’hui. Les absences de certains noms dits grands n’a rien enlevé à cette fête qui a été populaire. La multiplicité des sites de l’évènement, le nombre des rencontres disputées et les retrouvailles hors des stades sont significatives. La plus belle femme du monde ne pouvant donner que ce qu’elle a, on devrait accepter la forme et le format de cet évènement. Emmanuel KUNDE à la conférence de presse d’avant évènement déclarait fort à propos que « les grands noms c’est bien, mais la famille c’est mieux »en fait il n’y a pas de modèle standard d’organisation de jubilés.L’essentiel c’est que la fête ait lieu. Beaucoup de stars du sport ont mis fin à leur carrière sans dire officiellement au revoir à leur public.

L’avant dernière articulation de ces adieux aux stades a mis aux prises, une sélection des amis de Emmanuel KUNDE aux vieilles gloires. Score de la partie quatre buts à deux pour les Lions. Faits marquants : la réduction du score sur pénalty par Emmanuel KUNDE après le second but de ses amis, la remise d’un bouquet de fleurs, la sortie officielle et définitive des stades, la remise du brassard à KUNDE Emmanuel Junior qui, une fois sur l’aire de jeu, marquera deux buts. La suite ce sont les agapes qui ont pris fin au petit matin du lundi 12 aout 2013.
Impressions d’après évènement :
Kundé.jpgEmmanuel KUNDE « C’est une belle fête, je suis heureux de voir tout ce beau monde autour de moi. Je dis merci à tous ce qui se sont déplacés ou mobilisés pour la réussite de cet évènement. Le conseil que je donne à la jeune génération, c’est de beaucoup travailler »
Maboang.jpgEmmanuel Maboang : (président du comité d’organisation)« On n’avait pas forcément besoin des superstars pour réussir cet évènement. Beaucoup de paramètres ont pesé pour les absences de certaines figures. Néanmoins, on a eu d’autres joueurs ayant marqué l’histoire de notre football. Je pense à Jean Manga Onguéné qui a été ballon d’or africain,OnanaEloundou qui a disputé la coupe du monde de 1982 en Italie au même titre que Kaham Michel, Omam Biyick qui a disputé deux coupes du monde,Yombi, Pagal, Enoka ou Ndjeya qui ont en plu remporté au moins une coupe d’Afrique des nations. Ce serait leur faire insulte que de ne pas reconnaitre leur valeur.
IMG0827A.jpgOn n’organise pas ce genre d’évènements pour se faire de l’argent, c’est pur dire au revoir à ses co-équipiers. Les autorités sportives ont mis notre disposition les infrastructures. C’est déjà un apport sur lequel on ne saurait cracher. On n’attendait spécialement rien d’eux. Nous avons réuni au moins 600 personnes autour de Yaoundé, la fête a été populaire, les gens se sont amusés pendant deux jours sans interruption, c’est ça. Si Roger Milla n’est pas venu, ce n’est pas la faute à Kundé. Ce dernier n’a jamais eu de problèmes avec Roger. N ne saurait mêler son absence aux problèmes du football camerounais. Kundé n’y est pour rien. IMG0825B.jpgL’absence de Milla peut être due à son calendrier. Après Kundé, il y a pas mal d’autres joueurs qui se positionnent. Il y a Pagal, Moungam et bien d’autres.
Didier ONANA & Titus SIDA©mboloC@meroon 22114587

11:02 Écrit par Bambino dans Football, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Flash back sur le jubilé de emmanuel KUNDE

L’Affiche du week-end
Football : Emmanuel KUNDE quitte définitivement les stades !
Les 48 prochaines heures seront émouvantes pour tous les amoureux du ballon rond. En effet, l’ancien capitaine de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun, Kundé.jpgEmmanuel Jérôme KUNDE, fera ses adieux au football. C’est la substance de la conférence de presse que le comité d’organisation de son jubilé a donné avant-hier au Club Camtel de Yaoundé. C’était devant un parterre important des journalistes sportifs et autres curieux. Au cours de cet échange, les hommes et femmes de média ont eu les informations sur tous les contours de cet évènement qui s’annonce populaire et festif.
Camtel.jpgPrenant la parole en premier Gérard ASSOUZOO , le responsable de le communication de la Cameroon télécommunications (Camtel), a dit sa joie de se retrouver une fois de plus face à ses confrères pour cet exercice. Leur souhaitant la bienvenue, il a planté le décor en rappelant que Emmanuel KUNDE, homme public, a voulu que ses au revoir soient à son image, c’est à dire populaires. Emmanuel MABOANG KESSAK , l’ancien co-équipier et co-chambrier du légendaire no 6 du Canon et des Lions Indomptables a rappelé la genèse de cet évènement. Il s’agit pour lui de tenir la promesse qu’il avait faite à ce dernier d’organiser son jubilé. Répondant aux questions des journalistes, Emmanuel KUNDE, a dit qu’ « il fallait prendre le temps pour réussir un grand évènement,les grands noms c’est bien, mais la famille c’est mieux». Ce jubilé de KUNDE se caractérise par le caractère populaire, près de six cents joueurs, plusieurs sites, plusieurs équipes venant de plusieurs localités ont le Gabon. Les clubs « Deux-zéros qu’affectionnait l’ancien capitaine les Lions auront la part belle de cette organisation. Le vœu de KUNDE, c’est de rester soudés.
IMG0825B.jpgLa carrière de ce joueur d’exception a été passée en revue. Ses meilleurs moments ses souvenirs, ses moments difficiles, sa vie de famille. Emmanuel Jérôme KUNDE, c’est 127 sélections à l’équipe nationale de football, 17 années dans cette équipe pour 25 buts, deux coupes d’Afrique des nations remportées (1984 et 1988), participation à trois coupes du monde (1982,1990 et 1994), plusieurs clubs ont bénéficié de ses services(Tempête de Nanga-Eboko,Canon de Yaoundé, Prévoyance de Yaoundé et Olympique de Mvolyé au Cameroun), deux clubs en France où il est arrivé ayant la trentaine. Beaucoup de trophées. Il se caractérise par une certaine stabilité et un équilibre. Une seule épouse qui lui a fait quatre enfants dont deux filles et deux garçons. Parmi ceux-ci, seul le dernier, KUNDE Emmanuel Junior, a embrassé une carrière sportive. Il joue dans l’équipe APEJES de Mfou, une équipe de l’élite du football au Cameroun. Dans ses meilleurs souvenirs, on note le match retour Canon de Yaoundé– Hafia de Conakry.Il devait remplacer feu Théophile ABEGA blessé à l’aller en Guinée. Son équipe remporta la partie sur le score de deux buts à zéro. Ce fut ses débuts à l’équipe nationale….. C’est donc, une icône, une figure emblématique qui raccrocheuses ses crampons. . Mais, il restera dans le domaine du football car il a choisi l’entrainement pour sa reconversion. Depuis dix ans, il a ouvert la piste des entraineurs camerounais au Gabon. Beaucoup de ses anciens camarades et compatriotes l’y ont suivi.
Il faut vraiment saluer la CameroonTélécommunications (CAMTEL) Camtel.jpgqui a décidé d’organiser les jubilés de toutes les icônes du football camerounais. Ceux de beaucoup d’entre elles sont annoncés. Nous y reviendrons certainement.
Didier ONANA(c)mbolocameroon 22114587
Didier ONANA.

10:56 Écrit par Bambino dans Football, L' AHTLETE DE LA SEMAINE, LE PORTRAIT | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook