Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lundi, 15 juillet 2013

Le sport, un enjeu pour le Cameroun

Un symposium sur le sport s’ouvre à Yaoundé.
En perspective, un symposium annuel sur le sport camerounais aura lieu les 16 et 17 juillet au Palais des congrès de Yaoundé. Il réunira les dirigeants des fédérations sportives nationales autour de plusieurs thèmes. Comme nous l’a monsieur Evélé Malick Atour le directeur des normes et du suivi des organisations sportives nationales, Il ne s’agit pas de marquer le passage de certains cadres du ministère des sports et de l’éducation physique à leurs postes, mais d’outiller les acteurs fédéraux de techniques et connaissances devant leur permettre de mieux assumer leurs fonctions. Le mouvement sportif après les renouvellements des bureaux fédéraux, doivent passer à une autre étape. Les premières évaluations de cette mouvance sont attendues dans un an avant la tenue d’un nouveau symposium.
Nous y reviendrons.

Les Ministres des sports de la zone 4 prennent position

Conseil supérieur du sport en Afrique : Les ministres de la zone 4 prennent position.
La capitale camerounaise a abrité vendredi dernier, la réunion consultative des Ministres des sports de la zone 4 de développement du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA). C’était pour statuer sur l’avenir de cette organisation qui est sujette à beaucoup d’interrogations depuis quelques temps.

IMG0618B.jpg

Crée à Bamako capitale du Mali le 14 décembre 1966, soit un an après la tenue des premiers jeux africains de Brazzaville, le Conseil supérieur du sport en Afrique dont le siège est au quartier Bastos à Yaoundé a pour missions entre autres de :
Promouvoir le respect de l’éthique sportive et de prendre toute mesure en vue de protéger la santé physique et morale des athlètes du continent noir,
De chercher tus les moyens susceptibles de favoriser l’essor du sport africain et l’éclosion des athlètes,
D’orienter et de maintenir le sport africain dans la voie de l’unité africaine, de combattre toute forme de discrimination dans le sport.
D’encourager la promotion de l’Olympisme et l’action de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique…

IMG0623B.jpg


Il se fait qu’avec le temps, l’évolution et les différentes mutations, certains aspects de ces missions ont du mal à être accomplies. Les intérêts de certains acteurs ayant du mal à passer, l’organisation a dû prendre des coups au point où un certain malaise s’est emparé de l’organisation. La 43è session du Comté exécutif du CSSA tenue à Asmara, la capitale de l’Érythrée les 14 et 15 mars 2012 a reçu et délibéré sur l’état de mise en œuvre des décisions relatives à sa dissolution. Cette décision de dissoudre elle-même est partie d’Abuja au Nigéria en octobre 2009, n’était pas conforme aux orientations des Chefs d’Etat et de gouvernement du continent. Ces décisions prises à Syrte en Libye le 13 juillet 2005, la quelle avaient demandé aux pays membres de d’aider plutôt à la restructuration et la redynamisation du conseil supérieur du sport en Afrique et à payer leurs contributions pour permettre la mise sur les rails des programmes. Le retrait des éventuels des gouvernements du sport, eux, qui le financent, serait donc dangereux voire nocif pour le développement u sport en Afrique.
L’assise du 12 juillet à Yaoundé était donc très importante.
En lieu et place du Premier Ministre Yang Philémon, c’est Monsieur Adoum Garoua le ministre camerounais des sports, avec à ses côtés, SM MbomboNjoya Ibrahim, le président d’honneur à vie du CSSA, le président de cette instance et ministre congolais des sports, monsieur Opimbat Léon Alfred, qui a présidé les travaux. Après une dure journée de labeur, les délégués ont abouti aux résolutions suivantes :
-Réitèrent la prise en compte de la décision des Chefs d’Etat et de gouvernement de revenir sur la décision de dissoudre le CSSA,
Œuvrer pour la restructuration de cette organisation continentale,
De maintenir le siège à Yaoundé et d’organiser les prochains jeux africains à Brazzaville en 2015.
Une motion de soutien a été adressée au président de la république du Cameroun S.E. Paul BIYA. C’est à la satisfaction générale que cette réunion pris fin. Reste maintenant que l’assemblée générale extraordinaire du CSSA qui aura lieu à Abidjan les 25 et 26 juillet prochain entérinent ces résolutions. Nous y reviendrons.
Didier ONANA©22114587

mardi, 26 février 2013

Renouvellements des bureaux des fédérations : On suspend


Renouvellement des exécutifs des fédérations sportives
Le patron des sports suspend le processus


Après le premier report survenu le 21 décembre dernier, Adoum Garoua le ministre des sports et de l’éducation physique a à nouveau reporté le processus. C’est à la suite d’un communiqué rendu public en fin de semaine dernière. Une décision qui n’a pas laissé indifférent les observateurs de la chose sportive au Cameroun, surtout qu’elle est lourde de conséquences. IMG0582A.jpg
On a coutume de dire que le service public est continu, mais la décision prise par le Ministre des sports de suspendre le processus de renouvellement des bureaux des fédérations sportives nationales vient battre en brèche cette assertion. Elle est survenue moins d’une semaine après le ménage fait dans ce département ministériel. Elle aurait été suggérée par le tout nouveau directeur des normes et du suivi des organisations sportives nationales, le nommé Evélé Malik Atour. C’est comme si son prédécesseur n’avait rien fait, ou alors que tout ce qu’il avait fait était entaché d’irrégularités. Les conséquences de ce report sont nombreuses et importantes. Il y a le blocage du fonctionnement du mouvement sportif.
En attendant la reprise de ce processus, les tractations se poursuivent dans les coulisses, les candidats continuent de battre campagne.
Dominique SOH ©mbolocameroon.com 22 11 45 87


Basket-ball : Plusieurs candidats pour un siège
13+13 CBASKET.jpg
Crésence Nga Etémé se présente comme la candidate du rassemblement. « Ma première motivation est essentiellement sportive » c’est ce que déclare cette sportive multi disciplinaire à tous ceux qui lui demandent ce qui l’a poussé à postuler à la présidence du basket-ball. On se serait attendu à la voir au hand-ball où elle occupe la présidence de l’un des clubs les plus mythiques, le Tonnerre Hand-ball dont le fondateur n’est autre que SE Albert Roger MILLA qui du moins la soutient. En face, on a une pléthore d’autres candidatures, notamment celle du président sortant Samuel Tendong Nduku, qui se bat bec et ongles pour conserver son poste. Très renfermé, hautain et distant, cet employé d’une IMG0667A.jpgcompagnie de transport aérien n’a pas l’intention de quitter les choses. Difficile de vous dévoiler son plan de campagne. On parle pour le reste d’un officier supérieur de l’armée camerounaise comme autre postulant en la personne d’un commandant de notre armée. D’après les observateurs, ce dernier a moins de chances. Les bookmakers voient le président sortant conserver son fauteuil.

Haltérophilie : Le clair-obscur.
Le président sortant,S.MBoukar Tikiré dit attendre le moment venu pour communiquer. La campagne, dit-il à l’endroit de ses rivaux, ce n’est pas dans les médias, mais sur le terrain.On annonce ce côté le retour d’un général, Mambou, ancien président, et le possible revirement du vainqueur dans le Centre, un ancien président nommé Adamou Bako qui serait associé à Clovis Noudjo ,un autre truculent. Let’swait and see.

Boxe : Rude bataille, mais Mendouga… P1070097.JPG
A la fédération des uppercuts et des directs, on annonce une rude bataille entre Bertrand Mendouga le sortant qui bat campagne en distribuant à qui veut, des rings de boxe qui auraient été offerts à la fédération par … Michel ZOAH, l’ancien ministre des sports. SM AkonoZe, l’ancien président distributeur de billets de banque et rentré dans la broussaille d’après ce que l’on sait…. La Mallette contenant des centaines de millions qui s’apprêtaient à transiter vers le Gabon et la guinée équatoriale. La grande surprise vient de la candidature de l’entraineur national en poste Justin Tchuem, le spécialiste des envolées nocturnes avec les belles de nuit du quartier Mvog-atanganaMballa à Yaoundé. Il serait soutenu par un ‘’ lourd sponsor qui veut injecter environ 300 millions de francs’’. Il a pour allié principal, le secrétaire général sortant, le nommé Boniface NWAHA en froid avec le président sortant Mendouga qui lui a préféré depuis deux ans, le secrétaire général adjoint, André basile Kallong. Ce dernier aux dires de certaines (mauvaises ?) langues roulerait en Mercédès depuis qu’il est dans les grâces du président.Un autre candidat, c’est le vice-président chargé de la boxe professionnelle, un être qu’on n’a pas vu en action u dans un ring pendant quatre ans. Kamssouloum puis qu’il s’agit de lui est le prototype de personnes qu’il ne faudrait pas élire dans une fédération. On se bat pour obtenir un poste et on fuit tout de suite après pour revenir la fin de l’olympiade …briguer la présidence.
Un qui ne sera pas élu au perchoir, c’est Serges Gérard YENEZANG, l’ancien président de la ligue régionale du centre. Ce dernier a jeté l’éponge. Beaucoup de personnes me l’ont conseillé, nous a-t-il lancé dans un coin de rue. Qu’ils s’agitent d’abord

Athlétisme : Un commissaire pour « arrêter Mbous » IMG0583A.jpg

Jacques Sébastien Mbous, IMG0583A.jpgle président sortant de la fédération camerounaise d’athlétisme est sur le terrain sans tambour ni trompette. Face à lui, le Commissaire Moise Evina, celui qui a mis aux arrêts, les criminels du quartier Mimboman à Yaoundé. Ce dernier s’appuie sur un certains nombres de principes qu’on connait tous. Les primes du mont Cameroun qui n’ont pas été payées en totalité, les mauvaises performances… Il devrait s’entourer d’une cellule de communication maitrisant le landernau du journalisme sportif. Les premières frustrations ont été enregistrées lors de la déclaration officielle de sa candidature. Ce n’est pas de bons signes pur lui. candidat commissaire.jpgMoise Evina est soutenu étroitement par Dieudonné Mbarga, l’ancien président de la ligue du Centre qui déclare à qui veut l’entendre qu’il « n’a jamais soutenu un candidat qui n’est pas arrivé à la présidence ». D’autres candidatures se peaufinent dans l’ombre. Verdict : dans quelques semaines.


Handball : Qui succédera à feu MoudiméNjalla ? P1090041.JPG

Le décès au front de MoudiméNjalla Jules, le président élu en 2008 jette le doute sur les élections à venir au Hand-ball. A ce qui parait, on risque assiter un raz de marée. NAINA, le successeur constitutionnel de feu Moudimé ne serait pas prêt à briguer la présidence. On annnce la candidature d’une dame, Bernadette Martinez, un des pontes de l’ancien président décédé. Le fils d’un riche homme d’affaires, NZIKO, pour ne pas le nommer, est très avancé. En dehors de ces candidats, on parle de Richard Mfeungwang, le malheureux candidat de 2008.

CATCH EBOA ELAME voudrait-il emmener WANTOU SIANTOU ?
L’information circule depuis quelques jours, le journaliste de sport Victor Eboa Elamè alias « Tété », pourtant proche de Innocent Yossa YOSSA,CATCH.JPGle président sortant de la fédération camerounaise de catch, serait candidat au secrétariat général de cette association. Il aurait convaincu le PDG du groupe Siantou, Lucien Wantou Siantou à briguer le poste de président de cette fédération qui est l’ombre d’elle-même depuis quatre ans. Tété, on l’espère, cessera d’appartenir à toutes les fédérations.Un indice important, la tenue de l’assemblée élective avant la suspension du ministre des sports était programmée dans les locaux de l’institution appartenant à l’homme d’affaires de l’Ouest.
Didier ONANA©mbolocameroon.com 22 11 45 87 / 94788688/70311128

12:59 Écrit par Bambino dans Bodybuilding, Boxe, Gymnastique, Haltérophilie, Hand-ball, Olympisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Quelques résultats

Classement par catégories Zacharie NKWO, une icône du journalisme sportif officiait comme impressario
Handicapés visuels : 14 km


IMG0633A.jpg
Rang Nom région
1er MbateVeward Sud-ouest
Bulublind Centre
2è SuhNgwa Buea
3è Sakwégodlove Buea


Vétérans messieurs 14 km
Rang Nom IMG0685A.jpg
1er Doggina Emmanuel
2è ISSUE Iundaya
3è NGUMKENG Gaston


Vétérans Dames 14 km
Rang Nom région
1er EVINGEMundeny Nord-ouest
2è Emma LUTUPE Sud-ouest
3è Miabena Nord-ouest

Seniors Dames
Rang Nom région Temps
1er Yvonne GWAYA Nord-ouest 5h 32mn 23s
2è Sarah ETONGUE Sud-ouest 5h 44 mn 41s
3è Lisette NGALLIMNANLA Nord-ouest 5h 46 mn 01

Seniors messieurs IMG0618A.jpg
Rang Nom région Temps
1er GABSIBUINGodlove Nord-ouest 4h 31 mn 09s
2è Tiku Divine Nord-ouest 4h 31mn 57s
3è BONGKKI JUNG Januaris Nord-ouest 4h 33mn 01s

Course de relais
Rang Equipe Région
1er Nord-ouest Nord-ouest
2è FAP Centre 2
3è Fap 2


IMG0577A.jpg

12:35 Écrit par Bambino dans HANDICAP-CAMEROON, L' AHTLETE DE LA SEMAINE, Olympisme, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Flash-back sur le Mont Cameroun 2013

Articles du 25 février IMG0582A.jpg
Athlétisme : Ascension du Mont Cameroun : Yvonne Gwaya et Gabsi Godlove au sommet
L’édition 2013 de l’ascension du Mont Cameroun a tenu ses promesses : intensité, émotions et performances. Malgré quelques éclats de voix, le plus grand évènement d’athlétisme du Cameroun a laissé de bons souvenirs…….

IMG0574A.jpgOn annonçait environ sept cents participants, ils ont été plus de cinq cents coureurs venus de tous les continents à affronter le ‘’char des dieux’’. Certaines personnes avaient des appréhensions quant à l’organisation au vu de la fièvre des préparatifs du renouvellement des organes exécutifs des fédérations sportives, il n’en a rien été. Les choses se sont passées peut-être pas comme sur des roulettes, mais sans trop de couacs comme par le passé. Quelques éclats de voix, mais minimisables. L’accueil, l’hébergement, les modalités pratiques et même l’ambiance, contrairement à ce que nous avons souvent vu ou entendu n’ont pas été loin des attentes. IMG0588A.jpgOn peut toutefois, regretter la colère du président et des athlètes de la région du Sud qui ont eu quelques difficultés avec les équipes techniques, et la quasi marginalisation des athlètes handicapés visuels qui, contrairement à l’année dernière n’ont pas été habillés, ont vu le coup d’envoi de leur course donnée par le ministre des sports après un mini sit-in. Il y a aussi eu quelques plaintes sur le volume des émoluments de certains membres de l’organisation.
Quelques impressions

MbateVeward (vainqueur chez les handicapés visuels) : « je suis très content de ma victoire. Ma déception vient du fait que l’on ne nous ait pas habillés. C’est comme si on ne voulait pas non-voyants.je vais néanmoins continuer à travailler ».

TanchoFidèleIMG0670A.jpg (athlète non-voyant) « J’éprouve deux sentiments. D’abord de l’amertumepar ce que les athlètes non-voyants, contrairement à l’année dernière ont été marginalisés. Ils n’ont pas été habillés ni reçu des dossards. Il en est des primes qui n’ont été données uniquement au vainqueur. Je ne parle pas du montant qui est insignifiant, trente mille francs, alors que nous avons parcouru la même distance que les vétérans qui ont été plus récompensé que nous. On a l’impression que l’n ne voulait pas de notre présence. Vraiment à ce niveau, l’organisation a été mauvaise.Nous remercions toutefois le gouverneur de la région pur ce qu’il a fait pur nous. Mon sentiment de joie vient du fait de notre participation. Nos athlètes ont tous couru, sont tous arrivés sans problème et sans abandon ».

Tiayong IMG0697A.jpg(président de la ligue régionale des sports pour déficientsvisuels du Sud-ouest) « Je suis le non-voyant le plus heureux pour la simple raison que pour la seconde année consécutive, les athlètes non-voyants ont pris part à la course de l’espoir. Malgré les difficultés rencontrées, le fait d’avoir participé à cet évènement est une satisfaction. Par rapport aux dossards que nous n’avons pas eus, je dois dire que c’est une situation regrettable. Un cadre de la fédération camerounaise d’athlétisme nous a dit que nous les non-voyants ne devrions pas participer à cette compétition, par ce que , nous avons une fédération à nous les visuels. C’est pour ça que nos athlètes ont couru avec leurs tenues propres. C’est grâce à l’intervention du ministre des sports que nous avons pris part à la compétition. Je crois que le fait d’avoir une fédération ne pose aucun problème. Beaucoup de fédérations prennent souvent part aux activités organisées par d’autres fédérations. Notre présence est une illustration de la politique d’intégration prônée par le président de la république, celle de l’intégration et de l’unité ».

Déborah Nformy 3è déborah fachée.jpg(encadreur athlète visuel) « je suis déçue par la faible considération manifestée à l’endroit des athlètes handicapés visuels. Ils ont parcouru la même distance que les vétérans, mais n’ont pas eu le même montant au niveau des primes, n’ont pasété habillés, n’ont pas eu ne médailles ni de trophées comme les valides. Un vainqueur qui reçoit la modique somme de trente mille francs. Ce n’est pas juste. S’ils ne veulent plus que les athlètes non-voyants prennent part à leur compétition, ils doivent nous le dire. C’est anormal et frustrant.

Nguefouet Angèle née Tezono Angéla Vicky« Je suis satisfaite angéla tezono.jpgpar l’organisation, mais je crois peut faire mieux. Notre fédération peut aussi se mettre à l’école des pays comme le Nigéria qui a une compétition comme celle-ci, moins prestigieuse mais plus rentable pour les athlètes qui touche de grosses primes. Pourquoi ne pouvons-nous pas accepter les conditions du comité international des courses de montagnes pour qu’elle puisse homologuer notre compétition. Nous passons tout notre temps à rester dans l’ombre. Le Mont Cameroun est pourtant quelque chose d’extraordinaire. Si nous pouvions organiser aussi un championnat du monde des courses de montagnes, ce serait formidable. Ces gens du comité international ont plusieurs fois demandé au Cameroun de revoir le parcours de l’Ascension du Mont Cameroun, mais nos autorités hésitent ou ne veulent pas encore. L’affluence que vous voyez à chaque édition serait plus grande et les retombées aussi énormes qu’on ne peut l’imaginer. Le climat permet aux athlètes de mieux s’exprimer. Celui d’Oboudou au Nigéria où j’ai pris part au dernier championnat d’Afrique est moins clément que celui d’ici. Si nous pouvons organiser un championnat d’Afrique et un championnat du monde, notre pays va vraiment changer.
Quant à ma troisième place, je ne peux pas cracher dessus, mais je contente car chaque compétition est une grosse incertitude. Tout peut arriver. Je remercie Le Très Haut. IMG0642A.jpgJe tire aussi le comité d‘organisation pour le ravitaillement. Je n’ai jamais vu ça. Nous n’avons jamais été aussi ravitailléscomme cette année. Ils ont compris son importance. Plus il y a de l’eau, moins il y a des accidents. L’eau c’est le carburant de l’athlète. Pour parler d’Oboudou, cette compétition se cout sur une distance de 8 km et le vainqueur touche une prime de 25 millions de francs. Ici, on fait cinq heures de course pur avoir 3 millions. Vous voyez le gap ?C’est déplorable.

Kammogne (entraineur national des courses de montagne) « je suis satisfait par l’organisation. IMG0685A.jpgL’arrivée était très disputée. Je suis content aussi de voir que GabsibuinGdlovea gagné, j’accueille aussi la belle performance de Jaunais ,un ancien vainqueur de la course.

Sarah Etonguè (2è chez les seniors dames. « Je remercie Dieu pour m’avoir permis de terminer la course et de monter sur une marche du podium. Ça n’a pas été facile, mais j’avais à cœur de défendre mon honneur et ma réputation.Je remercieDieu sans oublier le gouvernement et la fédération qui s’est encore battue pour nous offrir cette course ».

Jacques Sébastien Mbous IMG0583A.jpg(président de la fédération camerounaise d’athlétisme) « Nous venons de vivre une belle et grande fêtesportive. Nous avons eu des vainqueurs logiques. Coté organisation, nous avons monté d’un cran et je crois nous allons poursuivre notre marche vers l’amélioration de cette course qui est une importante vitrine sportive de notre pays. Je voudrais remercier tous ceux qui se sont mobilisés pour la réussite de cet évènement ».
Didier ONANA ©mbolocameroon.com 22114587/ 94788688/ 70311128

12:24 Écrit par Bambino dans International, L' AHTLETE DE LA SEMAINE, Olympisme, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook