Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 28 février 2013

Le Colonel NDJOCK donne son sentiment

Colonel NDJOCK Fils Parfait (président de la fédération camerounaise de pétanque et disciplines affinitaires) : COLONEL NDJOCK PARFAIT (1).JPG« Je vous remercie. Je crois humblement que le Ministre des sports qui est notre tutelle est dans son bon droit de suspendre les fédérations sportives. Mais je crois que chaque fédération a ses spécificités qu’on ne devrait pas négliger. Les statuts de la pétanque ne sont pas les mêmes que ceux des autres fédérations. J’ai malheureusement suivi sur les ondes d’une radio urbaine locale un de vos confrères dire que la pétanque n’est jamais sortie du pays. Je regrette vraiment qu’un professionnel puisse avancer des propos pareils. P1080147.JPGIl ne sait certainement pas que la fédération de pétanque a été présente au moins à cinq championnats du monde. Nous avons été présents par exemple à Grenoble, à Genève entre autres. Nous été partout en Afrique. L’année passée, quatre de nos jeunes de 12-15 ans que vous voyez sur cette photo là-bas sur le mur, ont été aux jeux mondiaux qui ont eu lieu à Ankara en Turquie. Ils se sont classés 3è. Je ne pense pas que l’on puisse dire que la fédération de pétanque n’est pas active.Nous organisons régulièrement nos compétitions, aussi bien en coupe qu’en championnat. Nous organisons des tournoisde grande envergure dans certaines villes du pays en dehors de Yaoundé. Je ne parlerai pas de Pouma, Edéa, Limbé ou dernièrement à Sangmélima.Nous avons chaque année en juin, la coupe de l’Ambassadeur de France avec la présence de ce dernier. Nous sommes convoqués la semaine prochaine au ministère des sports. Nous ferons ce que le Ministre nous demandera de faire. Si notre suspension est maintenue, nous allons nous aligner. Nous attendons la décision qui sera prise. Nous avons présenté tous nos comptes d’emploi des fonds mis à notre disposition. toutes les décharges des rapports de chacune de nos activités, (Hervé NjoyaTicky, le secrétaire général nous présente une pile de documents comprenant des factures, les rapports de chaque compétition et des rapports annuels). Tous ces documents ont été régulièrement déposés à la direction des normes. Nous avons connu une baisse au niveau de la représentation de certaines régions à nos activités. Mais la première année de l’olympiade finissante, toutes les dix régions étaient régulièrement présentes. Mais vous savez, la distance et le manque de moyens financiers des dirigeants surtout ceux des ligues comme celles du Grand-nord créent un blocage. Nous sommes parfois obligés de procéder par des regroupements régionaux. Nous fonctionnons avec les clubs. pétanque dame show.JPGIl y a une activité intense de la pétanque dans les régions. Lors des renouvellements dans les régions, l’absence du président du Littoral pour des raisons professionnelles (c’est un travailleur maritime qui a passé plus de trois semaines en mer), n’a pas permis à cette région de s’arrimer. Je crois que le Ministre des sports trouvera une solution afin de permettre à ces jeunes de jouer, car ils constituent la fine crème sur laquelle nous pourrons compter pour l’avenir de cette discipline.
Didier ONANA©mboloC@meroon.com 22114587

16:21 Écrit par Bambino dans PETANQUE, PHOTOGRAPHIE, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 22 décembre 2011

SAINTE HELENE FETE SON ARBRE DE NOEL 2011.

P1060049.JPGUn public nombreux et qualitatif parmi les quels : Madame l’Inspectrice d’Arrondissement de Yaoundé IV, le Chef de quartier, MVOG-ADA, les parents d’élèves et accompagnateurs, des enfants engagés volontaires, pouvoir souffler après quatre mois de dur labeur, des chants,les récits, des récompenses et enfin des cadeaux et agapes. Voilà la menu qui a été servi par l’administration, le corps enseignant et les élèves du Groupe Scolaire Privé bilingue Laïque Sainte Hélène de MVOG-ADA ce vendredi 16 décembre 2011 dans son enceinte à l’occasion de la cérémonie de l’arbre de noël 2011.
P1060041.JPGDans son traditionnel mot de bienvenue, monsieur Simon Adda, l’administrateur de cette institution scolaire a dit sa joie de recevoir autant de monde. Il a remercié le public pour le sacrifice consenti en cette période délicate de l’année où les emplois de temps sont chargés pour venir soutenir cette jeunesse dans le cadre du dernier acte de ce premier trimestre. « C’est la preuve que vous aimez cette école et que vous nous faites confiance ».
P1060045.JPGParlant des activités de cette partie de l’année scolaire 2011 -2012, Monsieur Adda a proclamé les résultats des différentes compétitions périscolaires qui se sont déroulées au sein de l’établissement dont il préside aux destinées . Ainsi, pour le concours de dessin qui avait pour thème « Dessine moi ton école », c’est la jeune BISSA du cours moyen première année qui s’est illustrée par une œuvre qui a servi de couverture au journal de l’école.
P1060042.JPGDu journal proprement dit, il a été distribué à une bonne frange des spectateurs. « C’est un challenge que nous sommes tous très fiers d’avoir respecté ». La classe du Cours moyen première année s’est encore illustrée en enlevant la coupe de football de l’institution scolaire. Comme récompense, ses pensionnaires ont reçu un ordinateur complet qui a été présenté au public. Pour la petite histoire, cet outil informatique servira à toute la classe dès la rentrée du second trimestre. Il sera néanmoins la propriété de l’école avant tout.
Dans le chapitre des promesses, Monsieur Adda a annoncé la mise sur pied d’une « gospel choral » à l’école par ce que a-t il dit « on s’est aperçu que les enfants aiment chanter et danser ». Ils l’ont prouvé par la suite à travers les prestations scéniques fort appréciées par les spectateurs. Chants, récits, chorale sketches dont la thématique tournait autour de la fête de noël et de l’enfant Jésus. Les bambins s’en sont donnés à cœur joie pour le plaisir de leurs parents et relations qui en ont profité pour faire des tonnes de photos. Qui a dit que la fête de la nativité n
e faisait pas vivre beaucoup de personnes.
Parlant des résultats scolaires, Monsieur Adda Simon a demandé aux élèves qui n’ont pas obtenu la moyenne de ne pas se décourager, mais de redoubler d’efforts au prochain trimestre car « rien n’est perdu ». Il a continué en disant que l’école se porte bien dans son ensemble et donné des explications sur les investissements faits avec l’argent des cotisations. Le 19 janvier prochain sera consacré à la fête symbolique de l’école. Une journée porte ouverte sera organisée et les projets y relatifs seront exposés.
P1060054.JPG C’est par la remise des bulletins scolaires aux élèves ,un spectacle époustouflant sur le thème de la « famille »et un cocktail que tout ce beau monde s’est séparé dans l’espoir de se retrouver le 03 janvier 2012 pour la suite du challenge. Vive la fête de noël, vive l’école.
Didier ONANA ©c 94 7886 88 / 70 31 11 28.

16:18 Écrit par Bambino dans BAMBINO, Culture, EDUCATION /, PHOTOGRAPHIE, Rédaction, SANTE, SOCIETE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 24 novembre 2011

Tennis de table : La coupe de l’Ambassadeur s’est remplie.


 coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong, La 4è édition de la coupe de l’Ambassadeur de Chine s’est disputée récemment à Yaoundé. Des rencontres aux dires de Guillaume MUTLEN le directeur technique national d’un niveau moyen qui a vu le respect de la hiérarchie chez les dames où en l’absence de NANA HANFFOU, TAYIM Mercy règne en maîtresse absolue. Idem chez les messieurs où OLASODJI le no1 a fait une bouchée du no 2 EBODE Simon battu (4-0) Chez les cadets, la chute du baobab Davy NICKWANGO no 2 battu par le no 4 NGUEPI Dimitri. Chez les cadettes, EYINGA le no 2, après avoir mené le no1 NGO BAYE par deux sets à zéro s’est vu coiffée au poteau par cette dernière toute en larmes. Chez les vétérans, NGAMALEU le 5è national après avoir éliminé aux ½ finales le no 1 ANGAHO s’est imposé sur le vétéran TITA NJIE par 3sà 1.
Il est à noter un fort taux d’abstention dû certainement au report provoqué par les obsèques de l’ancien président de la fédération camerounaise de Hand-ball, MOUDIME NJALLA Jules Bertille Emmanuel Paul Christian inhumé la veille à Muyuka dans la région du Littoral. Une 4è édition présidée par le ministre des Sports Michel ZOAH qui avait à ses cotés S.E XUE TIN WAY,l’Ambassadeur de la Chine qui a offert à la fédération que dirige Alfred BAGUEKA ASSOBO, une table de tennis. L’ôte du jour a annoncé que deux camerounais en l’occurrence EBODE Simon et un entraîneur (Emile MONONO) iront dans les prochains jours suivre une formation de 21 jours dans leurs disciplines respectives.

RESULTATS DES FINALES

Juniors dames
NGO BAYÉ Danielle no 1 bat EYINGA Danielle no 2 (4 sets à 2) (06-11) (13-11)(12-10)(11-06)(11-09)

Juniors messieurs
NGUEPI DIMITRI (no 4) bat NIKWANGO Davy (no2) 3sets à 1. (11-06),(11-08),(08-11),(12-10)
VETERANS
NGAMALEU Léopold (no 5) bat TITA NJIE (no 11) sets à 1. (06-11),(11-07),(11-08),(11-05)

Seniors dames
TAYIM Mercy (NO 1) bat HALIMATOU (NO 6) 3sets À 0
(11-04),(14-12),(11-09)

Seniors Messieurs
OLASODJI YINKA (no 1) bat EBODE Simon (no 2) 4 sets à 0.
(11-04)(11-03)(11-07)(12-10)
Didier ONANA©MboloC@meroon 70311128 / 84 7
8 86 88

mardi, 11 octobre 2011

Des t-shirts à l’effigie de Paul BIYA vendus … dans une boulangerie !!!

Des t-shirts à l’effigie de Paul BIYA vendus … dans une boulangerie !!!

Nous savions jusque là que c’est dans les boulangeries que se vendent les pains et à la rigueur, les produits alimentaires. Mais cette élection présidentielle nous a permis de voir des tricots à l’effigie du Chef de l’Etat vendus dans une boulangerie ! Cette dernière se trouve en face de la station à essence (Socaepe) du carrefour Nkoabang dans la périphérie de Yaoundé. De deux choses l’une. Soit le patron de cette boulangerie est entrain de recréer le monde en vendant des habits dans une boulangerie, auquel cas, il faudra s’attendre à voir des chaussures en vente dans une poissonnerie, soit il est totalement fou de son parti et de son chef au point de battre à sa manière campagne dans sa boulangerie. Dernière hypothèse : ces tricots et autres gadgets étaient destinés à encourager les meilleurs clients de cet établissement.

PEUR SUR LA VILLE
Une certaine psychose s’est emparée de la ville de Yaoundé samedi soir, veille de l’élection. Toutes les boulangeries ont été prises d’assaut par les habitants. Il fallait sortir les biceps pour pouvoir s’acheter du pain. La raison ? la peur de ce qui pouvait arriver le lendemain. Quoi donc ? Ne le prenez pas sur nos lèvres. Ceux qui aiment la paix ont certainement eu des arguments pour dire aux fauteurs de trouble que le désordre est mauvais et que ses conséquences peuvent être graves. Heureusement que les uns et les autres l’ont compris. Il n’y a rien eu.
Didier ONANA©Mbolo C@meroon 70 31 11 28 / 94 78 86 88


ECHOS DE L’ÉLECTION
TAGS  vote, élection, diaspora, observateur électoral, absence, candidat, espace, accessibilité,

NKOABANG (périphérie de Yaoundé).
Le vote à la chefferie de NKOLLO II a démarré à 8h 15mn. Le personnel d’Elecam était en place, mais comme partout ailleurs, les partis politiques n’étaient pas représentés. Au moment où nous quittions le site, même les trois représentants du parti au pouvoir n’étaient pas encore là. Nous avons aussi constaté l’exiguïté des locaux. Heureusement que les partis politiques n’avaient dépêché personne pour voir ce qui se passait. Nous avons aussi constaté l’absence des observateurs. Pourtant il y a des personnes qui ont été formées et qui n’attendaient qu’une « affectation » dans un bureau de vote.
Nous avons remarqué la présence des anciennes cartes électorales dans certains bureaux de vote. A quoi servaient-elles ?

Les camerounais de la diaspora ont voté pour la première fois. En Chine, S.E Martin MPANA l’Ambassadeur déclare que les opérations se sont bien déroulées. La seule chose à déplorer, c’est la distance qu’avaient à parcourir les électeurs. « La chine est 22 fois la Cameroun en terme de superficie ».

DES TRICOTS ET AUTRES GADGETS …Par ignorance ou par incrédulité, certaines personnes arboraient des tricots et autres gadgets de leurs candidats. Est-ce par ignorance ou par simple incrédulité ? La loi dit bien qu’il est interdit d’approcher les bureaux de vote avec un signe distinctif de parti politique. La campagne s’achève la veille de l’élection.
FONKAM AZU’U SATISFAIT.
Le directeur général de Elecam, Samuel Fonkam AZU’U s’est dit satisfait du déroulement des élections aussi bien sur l’ensemble du territoire qu’à l’étranger. C’était à travers un communiqué de presse.

LE BON ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES.

LES PERSONNES HANDICAPEES ONT REÇU UN MERVEILLEUX ACCUEIL PARTOUT OU ELLES ONT EU A SE MOUVOIR. DU CREDIT POUR ELECAM ET LA PLATE FORME ACCESSIBLE ELECTIONS FOR PEOPLE WITH DISABILITIES. PUISSE CELA SE POURSUIVRE AVEC L’INTEGRATION DANS LES POSTES CLE DES PARTIS POLITIQUES.
Didier ONANA©Mbolo C@meroon 70 31 11 28 / 94 78 86 88

DERNIERS ECHOS DE LA CAMPAGNE ELECTORALE.

journalistes, arnaque, bandits, mendiants, pauvreté morale, campagne électorale, boulangerie, vente, commerce, effigie, confusion, doigts d’or,voleur de CD,radiation Les derniers instants de la campagne électorale étaient intéressants à vivre. Partout dans la république, les domiciles des candidats à l’exception de celui du RDPC étaient pris d’assaut par les journalistes, les membres des familles ou du parti et les militants. Chacun ayant une information « très » importante et « capitale ». Distribution des billets de banque, de bouteilles de bière, nourriture, gadgets et autres. Personne ne voulant rentrer comme si on arrosait déjà la victoire. Plusieurs personnes ayant pour sport favori « le grattage » entendez l’arnaque, se sont retrouvées par hasard dans les domiciles de plusieurs candidats alors qu’ ils étaient sensés être ailleurs. A la fin chacun riait comme pour dire « A malin, malin et demi » Donc tu venais ici ? Mais tu ne m’as pas dit ça…
Des journalistes arnaquent un candidat à domicile !!!
journalistes, arnaque, bandits, mendiants, pauvreté morale, campagne électorale, boulangerie, vente, commerce, effigie, confusion, doigts d’or,voleur de CD,radiation Des journalistes, (faux et vrais) spécialistes de l’arnaque n’ont pas manqué l’occasion d’exposer leurs limites. La candidate Esther DANG a vu des vertes et des pas mures. Deux de ces « journalistes » lors du meeting de clôture du BRIC, se sont présentés comme faisant partie d’un « Collectif de journalistes !!!…. » Après une interview de plus 45mn (!), au cours de la quelle certains n’avaient ni dictaphone, ni appareil photo encore moins de calepin, ils ont entraîné deux de leurs vrais confrères à faire le sit-in dans le salon de la candidate présidente Ether DANG. Il a fallu l’intervention musclée de l’un des membres de la garde rapprochée de cette dernière pour qu’ils en repartent. Parmi ces arnaqueurs se trouvait le célèbre Céleste MALLONG (en lunettes sur cette photo). Un imposteur qui n’écrit justement nulle part, un bandit qui fut chassé de Radio Siantou en l’an 2000 pour usurpation de titre et vol de CD. Il se faisait appeler à l’époque : L’HOMME AUX DOIGTS D’OR. Cet usurpateur n’a pas manqué de raconter comment il a reçu de Théophile ABEGA le maire de Yaoundé IV, la somme de 30 000 francs à l’issue du dernier meeting de la section à Nkoldongo alors que les autres en avaient 10. Si la garde rapprochée de Esther DANG avait eu seulement l’idée de demander à ces arnaqueurs une simple carte professionnelle,( pas de presse ) et un exemplaire de leurs publications. Elle aurait eu une idée de ce la presse camerounaise compte de vrais et de faux journalistes. Ouf à quand la dératisation ???