Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

jeudi, 26 janvier 2012

Londres 2012: La Tunisie représentera l'Afrique en volley-ball messieurs.

TOURNOI PREOLYMPIQUE DE VOLLEY-BALL ZONE AFRIQUE.
La Tunisie se qualifie pour Londres, l’Egypte va au tournoi des barrages, le Cameroun et les autres recalés…
P1060573.JPGVoilà le verdict des rencontres disputées la semaine dernière au palais polyvalent des sports de Yaoundé. Un évènement sportif dont l’organisation a été une réussite avec un public venu nombreux soutenir aussi bien son équipe que celles venues de l’extérieur.
P1060668.JPGLa fausse note de ces éliminatoires qualificatives pour les jeux olympiques de Londres 2012, sont les tripatouillages entre certaines équipes et les propos orduriers tenus par les entraîneurs de l’Algérie et de la Tunisie vis-à-vis du Cameroun. A la conférence de presse du match Algérie vs Tunisie, l’entraîneur de la Tunisie a refusé de répondre à la première question posée par un confrère qui voulait savoir si les deux équipes ne s’étaient pas entendues. « Pourquoi me posez-vous cette question ? » Du coup il s’est levé suivi par son confrère algérien. La conférence de presse a pris fin et des mots très durs sont sortis.
P1060591.JPGQuelques jours plus tôt, c’est le technicien algérien qui a parlé de tricherie de scandale et de honte, insultant copieusement les camerounais avant de se reprendre et de nuancer ses propos. Un confrère de lui répondre « Ce sont ceux qui trichent régulièrement qui voient la tricherie partout ». C’était à l’issue du match ayant opposé les deux pays et qui a vu la victoire du Cameroun au tie-break. Le match Egypte vs Cameroun (3-1) a aussi été très heurté et tendu. N’eût été Louis Majorée TIMBA le président de la fédération camerounaise de volley-ball, Blaise MAYAM l’entraîneur national adjoint du Cameroun aurait tabassé le président de la fédération égyptienne qui avait passé son temps à invectiver les camerounais et à tenter d’influencer les juges et arbitres. Ce désordre a emmené les agents de sécurité à le mettre hors de la salle. Il faut sincèrement remercier les personnes qui ont attribué l’organisation de cette compétition au Cameroun car nous avons eu une idée du climat, de l’ambiance et de la manière dont les compétitions de ce niveau se déroulent à l’extérieur, particulièrement dans les pays de l’Afrique du nord. Beaucoup de tripatouillages, de manigances, d’intimidation et de trafic d’influence.
P1060544.JPGLe stage organisé quelques jours avant à l’intention des journalistes sportifs a été aussi bénéfique. Nous pensons qu’il est temps que les hommes politiques des pays au sud du Sahara se battent pour l’organisation de telles compétitions et permettent à leurs jeunes d’y participer. Loin de nous toute idée de haine ou de xénophobie, mais le fait que ce soit toujours les pays du nord du continent noir qui abritent les sièges des organisations continentales et l’attribution des postes clés ou stratégiques des confédérations par exemple joue un peu contre les autres. Nous avons eu une illustration lors de ce tournoi préolympique. Un monsieur comme le président de la fédération égyptienne mérite une sanction pour son comportement belliqueux et malsain. Il y a aussi les entraîneurs tunisien et algérien qui ont insulté les journalistes camerounais lors d’une conférence de presse d’après match. Celui de l’Algérie est même allé jusqu’à insulter le Cameroun. Il voit la tricherie et le scandale partout. Un proverbe bantou dit que c’est le voleur qui sait bien fermer la porte de sa maison. Dire que ce sont des éducateurs et des ambassadeurs ! Non monsieur Kamal, ne voyez pas toujours le diable partout. Soyez fair play .Aucune œuvre humaine n’est parfaite et vous savez bien ce vous faites quand les compétitions sportives se disputent chez vous. Blida une ville de votre pays abritera le tournoi féminin. Je suis persuadé et convaincu que vous ferez pire que ce vous reprochez au Cameroun de n’avoir pas fait. Vous avez vu le public camerounais soutenir les adversaires du Cameroun. Il faut reconnaître que l’arbitrage n’a pas fait l‘unanimité, mais ce n’était pas une raison pour noircir un pays. Pour le reste, ça va. Les camerounais n’ont pas gagné, ils se sont battus en véritables fauves de la forêt. Nous leur en savons gré. Merci Jean P1060604.JPGPatrick NDAKI MBOULET et tes camarades. Zonzon, Nathan, Moussa, Yves Marcel, Ndongo, Engala, Ahmed, Sem, Feugwo et les autres. Nous n’oublions pas les encadreurs et tout le staff médical, tout comme leurs homologues et adversaires. La fête, quoi qu’on dise aura été belle.
Didier ONANA©94788688/ 70311128