Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

fédérations

  • LA NOMINATION DES ENTRAINEURS BLOQUE LE FONCTIONNEMENT des fédérations

    FEDERATIONS SPORTIVES POUR HANDICAPES :
    nomination,entraîneur,national,sport,déficient physique,ministre,sport,éducation physique,discipline,difficuté,retard,inertie,retard,impréparation, improvisation,stratagème,médailles, handicap,handicapé, fédérations, LA NOMINATION DES ENTRAINEURS BLOQUE LE FONCTIONNEMENT.
    Huit mois après leur création, les quatre fédérations des sports pour personnes handicapées à savoir ; la fédération camerounaise
    des sports pour déficients physiques, pour déficients intellectuels, pour déficients visuels et pour sourds n’ont pas encore d’entraîneurs. Ceux qui sont en poste sont ceux qui exerçaient dans l‘ancienne fédération camerounaise des sports pour handicapés (FECASH) qui a éclaté pour donner naissance à ces entités de sports spécifiques. Depuis lors, les nouveaux dirigeants se sont mis au travail, ont élaboré, nettoyé et validé les statuts et règlements intérieurs. Des auditions des postulants aux différents postes de l’encadrement technique ont été faites, et les propositions de nomination envoyées au ministre des sports et de l’éducation physique, tout comme les membres des différentes commissions. Malheureusement, l’on ne sait trop pourquoi l‘ancien ministre Michel ZOAH ou son prédécesseur Adoum GAROUA tarde à signer les textes de nomination. En temps normal, on pouvait tolérer cette inertie ou ce retard à l‘allumage. Mais nous sommes en 2012, année des jeux paralympiques et le Cameroun qui a bien un comité national prendra part à cet évènement qui demeure le plus grand rendez-vous des sports pour personnes handicapées.
    nomination,entraîneur,national,sport,déficient physique,ministre,sport,éducation physique,discipline,difficuté,retard,inertie,retard,impréparation, improvisation,stratagème,médailles, handicap,handicapé, fédérations,A ce jour, et compte tenu du retard (l’éternel retard qui caractérise notre pays) nous ne pourrons pas postuler dans certaines disciplines, collectives notamment. Il ne reste plus que l’athlétisme pour laquelle une dernière chance nous est offerte en mars prochain à Tunis. Le retard dans la nomination des entraîneurs nationaux, régionaux et les directeurs techniques bloque le fonctionnement. Aucun travail de prospection ne peut être fait dans les régions, personne ne veut courir le risque de dépenser son énergie et ses moyens pour faire un travail dont il n’est pas sûr de pouvoir conduire à son terme. En plus, et c’est certainement l’argument le plus plausible, chaque fédération pratique plusieurs disciplines et chaque entraîneur ou postulant ne peut s’occuper que de ce qui le concerne. Pour le moment, certains présidents imaginent des stratagèmes pour pallier à cette carence d’encadreurs techniques. Attendra-t on la dernière semaine de mars 2012 pour improviser un semblant de stage avec des entraîneurs pas du tout assermentés pour la tache ? Vivement, que le Ministre Adoum GAROUA qui n’est certainement pas le ministre du football senior fasse ce geste qui sauve : nommer des encadreurs techniques au sein de ces fédérations. Le temps presse et passe. Il vaut mieux pour lui de « quitter derrière les problèmes ». Au soir de la clôture des jeux paralympiques de Londres , que l’on ne l’accuse pas d’avoir contribué à la mauvaise prestation des athlètes handicapés qui ont là aussi, une occasion idoine de prouver malgré les difficultés, ce dont ils sont capables. Alors, l’on pourra clamer haut et fort que toutes les disciplines sportives sont logées à la même enseigne même si ce n’est pas le cas. Au Cameroun, il n’ y a pas de sport mineur
    Didier ONANA (c)mboloc@meroon 94788688 / 70311128

  • FEDERATIONS SPORTIVES DES SPORTS POUR HANDICAPES : A QUAND LE DEMARRAGE EFFECTIF DES ACTIVITES ?

    FEDERATIONS SPORTIVES DES SPORTS POUR HANDICAPES : A QUAND LE DÉMARRAGE EFFECTIF DES ACTIVITES ?

    /Bientôt quatre mois que la restructuration du mouvement sportif pour Handicapés a abouti à la mise sur pied de quatre fédérations. Depuis lors, presque plus rien. Les athlètes dans leur immense majorité se plaignent du manque d’activités. La mauvaise prestation aux jeux africains n’a pas amené les dirigeants à faire le bilan de manière officielle. La fédération des Sourds a organisé la finale de la coupe du Cameroun dans l’anonymat le plus absolu. Celle du sport pour handicapés physiques a crée un blog Internet pour se promouvoir. Elle entend organiser selon certaines indiscrétions un séminaire de renforcement des capacités de ses dirigeants régionaux et ouvrir sa saison par un play-off de basket-ball sur fauteuils roulants. Dans les coulisses on annonce aussi des castings pour le recrutement des entraîneurs régionaux et nationaux. C’est le même programme qu’aurait la fédération des déficients visuels. Chez les déficients intellectuels, motus et bouche cousue. Au comité paralympique, nous savons que depuis le 14 septembre, la suspension qui pesait sur le Cameroun a été levée. Pour le reste, rien à se mettre sous la dent. Les commissions spécialisées ne sont pas crées, les sièges promis pas le Ministre des sports ne sont pas toujours trouvés, les sportifs se demandent bien s’ils auront l’opportunité de participer aux éliminatoires qualificatifs pour les jeux paralympiques de Londres. Ce manque d’activités sur le terrain inquiète car, dans une ou deux semaines, le patron des sports défendra le budget 2012 de son département à l’Assemblée nationale. Si le chronogramme des activités n’est pas déposé à temps, ces nouvelles fédérations courent le risque d’être « oubliées » dans le budget de l’année prochaine et bonjour les frustrations.
    Marlyse MINALA & Martine MENGUE ©70311128/ 94788688

  • Sports pour Personnes Handicapées: ça y est !!!

    Ca y est depuis cet après midi, les quatre nouvelles fédérations sportives pour personnes handicapées du Cameroun ont été élues. Si l'accouchement a été facile pour la majorité, nous ne saurons ne pas signaler qu'elles n'ont pas échappé à la tradition de tripatouillage, de faux et d'extrême tolérance de la part des Commissaires du gouvernement.

    Nous signalerons par exemple le fait que certaines personnes aient été admises dans la salle  sans mandat. C'est le cas de certains présidents de clubs qu'on n' a jamais vu à la tête d'une équipe. Ceux-ci seront obligés entre ce samedi et lundi prochain d' établir  de faux procès verbaux les mandatant comme représentant de telle ou telle autre structure. Autre irrégularité, ce ecrétaire général qui n'avait qualité à assister aux travaux , mais qui a réussi l'exploit d'être élu secrétaire général d'une fédération bien qu'absent aux travaux. Ce qui a valu au président de sa fédération, un interrogatoire bien musclé. Par pudeur, nous ne citerons aucun nom.

    Le ministre des sports et de l'éducation physique Michel ZOAH en ouvrant les travaux a recommandé objectivité aux votants et surtout rigueur morale. 'N'acceptez pas les enveloppes"....

    Pour le reste, des enveloppes, des crocs-en-jambe n'ont pas échappé à la règle. Nous y reviendrons prochainement.

    Didier ONANA (c)mbolo C@meroon 94 78 86 88 / 70 31 11 28