Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 15 février 2011

Le plan d'action du bodybuilding 2011

La fédération déroule son chronogramme 2011.

           Une volonté visible de vouloir rattraper le temps perdu, c’est l’impression qu’ont les journalistes invités au point de presse qu’ a donné la fédération camerounaise de bodybuilding dimanche dernier à l’Assistance militaire technique de yaoundé. Un programme somme toute ambitieux, mais attendons de juger  le maçon …

Didier ONANA.

           Ambiance bon enfant malgré le retard des hommes de médias. Le président nouvellement élu, Achille BALEMAGNA  EFONOKON entouré du premier vice président Anaclet  ABBE , du secrétaire général Boniface TAGNI et du conseiller  .Dans, un style direct et franc ont entretenu les journalistes sur les ambitions et les lignes directrices de leur action. Des cinq quarts d’heure qu’ont duré les échanges, on peut retenir que la fédération camerounaise de bodybuilding a déjà un siège( qui subit des réfections actuellement)et  qui sera inauguré dans les semaines qui suivent  par le patron de sports, Michel ZOAH. Pour Achille Balemagna Ofonokon, « une fédération sérieuse doit avoir un siège, gage de stabilité et  de sérieux. Une fédération sportive, ce n’est pas dans le sac ». Le matériel de bureau et là, et la fédération dispose déjà d’une certaine quantité de matériel technique. 40 tonnes.

            Dès son élection suivie de son  installation, le nouveau bureau de cette fédération a fait l’état de lieux. Il en ressort que quatre régions à savoir ; le nord ouest, l’ouest, le littoral et bien sûr le centre sont les régions où se pratiquent cette discipline. Des émissaires seront envoyés dans les prochains jours prospecter ailleurs et installer les ligues régionales.  La fédération entend former ses cadres (entraîneurs, officiels techniques et même les athlètes). Il dit vouloir normaliser les relations avec les clubs et diverses structures qui utilisent le bodybuilding et le fitness, organiser les compétitions  et restructurer l’encadrement technique  de l’équipe nationale. Pour réaliser ce vaste chantier, la fédération camerounaise de bodybuilding entend mettre sur pied des stratégies pour renflouer sa trésorerie.  Sur ce point sensible et essentiel, Achille BALEMAGNA est clair : « une partie du financement est déjà là. Nous avons des amis qui vont nous appuyer  en chine en Angleterre et autres. » Ceux-ci ont fait à la fédération des promesses justifiées  en matériel roulant. Ils s‘occuperont  de la formation des cadres et des personnels sur place au lieu de les envoyer toujours à l’extérieur.   Toujours sur le plan extérieur, la fédération entend normaliser les relations avec toutes les instances faîtières de la discipline.

Pour  réaliser tout cet ambitieux programme, la fédération voudrait compter sur toutes les compétences possibles. Elle a tendu la main « au camp d’en face les portes leur sont toujours ouvertes».

              Le point d’orgue de ce chronogramme sera certainement  les compétitions qui seront organisées de manière permanente dans toutes les régions  et qui seront baptisées des noms des personnalités illustres des localités de notre pays. Il y aura des grands prix notamment celui de Yaoundé et de Douala à l’exemple de ceux de Johannesburg en Afrique du Sud et du Caire en Egypte. Des caravanes de compétitions sillonneront aussi les écoles.  A la question de savoir si ce n’est pas l’euphorie d’après élections qui fait dire tout ceci, Achille BALEMAGNA conclue en disant «  Donnez moi six mois pour faire le maximum » La saison s’ouvre le 09 Avril dans l’ hôtel situé au boulevard du 20 mai à Yaoundé.

Une démonstration du bodybuilding a été faite aux hommes de média invités.

Didier ONANA ©mbolocameroon 94788688/70311128