Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

mardi, 31 janvier 2012

LA NOMINATION DES ENTRAINEURS BLOQUE LE FONCTIONNEMENT des fédérations

FEDERATIONS SPORTIVES POUR HANDICAPES :
nomination,entraîneur,national,sport,déficient physique,ministre,sport,éducation physique,discipline,difficuté,retard,inertie,retard,impréparation, improvisation,stratagème,médailles, handicap,handicapé, fédérations, LA NOMINATION DES ENTRAINEURS BLOQUE LE FONCTIONNEMENT.
Huit mois après leur création, les quatre fédérations des sports pour personnes handicapées à savoir ; la fédération camerounaise
des sports pour déficients physiques, pour déficients intellectuels, pour déficients visuels et pour sourds n’ont pas encore d’entraîneurs. Ceux qui sont en poste sont ceux qui exerçaient dans l‘ancienne fédération camerounaise des sports pour handicapés (FECASH) qui a éclaté pour donner naissance à ces entités de sports spécifiques. Depuis lors, les nouveaux dirigeants se sont mis au travail, ont élaboré, nettoyé et validé les statuts et règlements intérieurs. Des auditions des postulants aux différents postes de l’encadrement technique ont été faites, et les propositions de nomination envoyées au ministre des sports et de l’éducation physique, tout comme les membres des différentes commissions. Malheureusement, l’on ne sait trop pourquoi l‘ancien ministre Michel ZOAH ou son prédécesseur Adoum GAROUA tarde à signer les textes de nomination. En temps normal, on pouvait tolérer cette inertie ou ce retard à l‘allumage. Mais nous sommes en 2012, année des jeux paralympiques et le Cameroun qui a bien un comité national prendra part à cet évènement qui demeure le plus grand rendez-vous des sports pour personnes handicapées.
nomination,entraîneur,national,sport,déficient physique,ministre,sport,éducation physique,discipline,difficuté,retard,inertie,retard,impréparation, improvisation,stratagème,médailles, handicap,handicapé, fédérations,A ce jour, et compte tenu du retard (l’éternel retard qui caractérise notre pays) nous ne pourrons pas postuler dans certaines disciplines, collectives notamment. Il ne reste plus que l’athlétisme pour laquelle une dernière chance nous est offerte en mars prochain à Tunis. Le retard dans la nomination des entraîneurs nationaux, régionaux et les directeurs techniques bloque le fonctionnement. Aucun travail de prospection ne peut être fait dans les régions, personne ne veut courir le risque de dépenser son énergie et ses moyens pour faire un travail dont il n’est pas sûr de pouvoir conduire à son terme. En plus, et c’est certainement l’argument le plus plausible, chaque fédération pratique plusieurs disciplines et chaque entraîneur ou postulant ne peut s’occuper que de ce qui le concerne. Pour le moment, certains présidents imaginent des stratagèmes pour pallier à cette carence d’encadreurs techniques. Attendra-t on la dernière semaine de mars 2012 pour improviser un semblant de stage avec des entraîneurs pas du tout assermentés pour la tache ? Vivement, que le Ministre Adoum GAROUA qui n’est certainement pas le ministre du football senior fasse ce geste qui sauve : nommer des encadreurs techniques au sein de ces fédérations. Le temps presse et passe. Il vaut mieux pour lui de « quitter derrière les problèmes ». Au soir de la clôture des jeux paralympiques de Londres , que l’on ne l’accuse pas d’avoir contribué à la mauvaise prestation des athlètes handicapés qui ont là aussi, une occasion idoine de prouver malgré les difficultés, ce dont ils sont capables. Alors, l’on pourra clamer haut et fort que toutes les disciplines sportives sont logées à la même enseigne même si ce n’est pas le cas. Au Cameroun, il n’ y a pas de sport mineur
Didier ONANA (c)mboloc@meroon 94788688 / 70311128

mardi, 31 mai 2011

Nouvelles d'ailleurs.

Communiqués et dossiers de presse de l'APF

Canal + se penche sur l’expulsion d’Ardi Vrenezi, jeune kosovar polyhandicapé ! Documentaire diffusé le 1er juin sur Canal +

ardi.jpgPlus d'un an après l'expulsion d'Ardi Vrenezi, jeune adolescent kosovar polyhandicapé, Canal + diffuse le 1er juin un documentaire « L'immigration aux frontières du droit » suivant trois affaires d'expulsion, dont celle d'Ardi.

La journaliste a suivi la mobilisation des voisins, des amis de la famille et du personnel de l'établissement dans lequel Ardi était soigné, qui se battent pour son retour en France. La journaliste s'est également rendue au Kosovo où elle a constaté l'importante dégradation de son état de santé.

Aujourd'hui encore, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge. Couché sur un matelas à même le sol, Ardi n'a pas accès aux médicaments nécessaires à sa survie ! Seul un retour en France pourra permettre à Ardi de vivre dans des conditions décentes.

A quelques jours de la conférence nationale du handicap, l'APF renouvelle sa demande au président de la République d'un retour immédiat en France d'Ardi et de sa famille !


Depuis plus d'un an l'APF n'a cessé d'alerter les pouvoirs publics sur l'inadmissible expulsion d'Ardi Vrenezi et la dégradation de son état de santé, mais ceux-ci sont restés sourds et justifient l'expulsion d'Ardi par de faux arguments !

Alors qu'il mangeait tout seul, arrivait à se tenir debout et recommençait à prononcer quelques mots lorsqu'il était soigné en France, Ardi fait désormais des crises d'épilepsie avec perte de connaissance quotidiennes, ne peut plus déglutir ni s'alimenter et n'arrive même plus à maintenir sa tête, ni à se tenir assis. En effet, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge au Kosovo et n'a pas eu les médicaments pourtant promis par les autorités françaises ! Il a ainsi été hospitalisé d'urgence plusieurs jours au mois de mars en raison de l'intensité de ses crises d'épilepsie.

Alertée par cette situation dramatique, Manon Loizeau, journaliste de Canal + a décidé de s'intéresser de plus près à cette affaire et de suivre la mobilisation du comité de soutien local en France, mais aussi d'aller au Kosovo, accompagné du Dr. Kieffer, pédiatre qui s'occupait d'Ardi en France, pour constater l'importante dégradation de son état de santé.

L'APF espère que ce document poignant interpellera l'Etat français et qu'Ardi pourra revenir en France... avant qu'il ne soit trop tard !

Bande annonce du documentaire : http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3758-c-i...

Blog d'Ardi : http://blogardy.over-blog.com/

21:08 Écrit par Bambino dans HANDICAP-CAMEROON | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : handicap, paralysés de france, informations | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 19 mai 2011

Un Non voyant décède après une compétition !

UN SPORTIF HANDICAPE, INTERNATIONAL CAMEROUNAIS MEURT QUELQUES MINUTES APRES AVOIR PARTICIPE A UN MARATHON.

Par cet article, nous voulons faire ressortir le degré d’appauvrissement de la personne handicapée en général et des sportifs handicapés en particulier qui sont capables de se suicider pour percevoir des pièces de nos francs CFA, quelque soit la somme. Ainsi, la clochardisation de la personne handicapée camerounaise va grandissant au quotidien. Poussés par la mendicité, ils sont prêts à tout pour gagner une modique somme de 500 FRANCS CFA : même s’il faut y laisser la vie. La scène se passe au Cameroun, dans la ville de Yaoundé, en présence du Ministre de la Jeunesse (Monsieur ADOUM Garoua), de Son Excellence Roger MILLA, du représentant du Préfet du Mfoundi, du représentant du Ministère des Affaires Sociales (MINAS) ainsi que des responsables de plusieurs organisations nationales et internationales. En effet, faisant suite aux activités sportives marquant la célébration de la 39ème édition de la fête de l’Etat Unitaire du Cameroun qui se célèbrera le 20 Mai 2011, un marathon a été organisé par le Ministère de la Jeunesse et des athlètes déficients visuels ont été convoqués (NDLR : Malheureusement, comme le Cameroun est suspendu au Comité International Paralympique, il ne participe à aucune compétition internationale parrainée par cette instance faîtière du handisport telle que les coupes du monde, les championnats mondiaux ou les jeux paralympiques. En plus, la fédération camerounaise des sports pour handicapés (FECASH) ayant été dissoute par l’actuel ministre des sports afin de réorganiser le mouvement paralympique depuis la base, c’est dire qu’officiellement, le handisport n’existe plus au Cameroun) sur un critère de sélection dont seuls détiennent ceux qui les ont invités à prendre part à l’évènement. Arrivés sur les lieux de la compétition aux environs de 07heures 30 minutes, les sportifs handicapés camerounais ont été réparties en deux catégories : les non voyants (B1) au nombre de 11 athlètes accompagnés de leurs guides et les mal voyants (B2 et B3) au nombre de 05 athlètes ainsi qu’une athlète féminine. La distance à parcourir leur ayant été communiqué sur place (6 kilomètres environ), le départ s’est déroulé sans encombre et, malgré les problèmes liés à l’effort physique, tout ce beau monde a franchi la ligne d’arrivée dans l’ordre suivant : Catégorie B1 (non voyants) 1er : AWA PATRICK 2ème : ATANGANA Charles 3ème : YOUMBI Luc 4ème : ATANGANA Ferdinand 5ème : BANECK Jacob (le sportif qui est décédé quelques minutes après) 6ème : MENGUE Dieudonné 7ème : AWONO Etc. Catégorie B2/B3 (mal voyants) 1er : MOHAMED Garba 2ème : NSANGOU Arouna 3ème : ATEBA Arno 4ème : NDO Patrick 5ème : BONFEU Grande fut la surprise lorsqu’après la course, tous les efforts du staff médical pour ranimer notre athlète ont été vains : il va tirer sa dernière révérence dans l’ambulance qui le transportera à l’hôpital. Après investigations, nous avons voulu connaître la prime qu’aurait perçue notre défunt athlète dans sa catégorie B1et avec son rang de 4ème. Consternés, nous avons appris que SA PRIME DE PARTICPATION ETAIT DE 500 FRANCS CFA (VOUS AVEZ BIEN LU, 500 FRANCS CFA !!!!). Les deux premiers de la course étaient primés à une modique somme dont nous ne pouvons révéler tandis que, du 3ème au dernier, ils touchaient une prime de participation de 500FRANCS CFA : somme qui ne pouvait même pas rembourser les frais de taxi de certains. C’est dans la soirée que le Ministre de Jeunesse adressera ses condoléances à la famille si durement éprouvée. Merci, BANECK Jacob, ta mort nous révèle les réalités sur la mendicité d’une couche quasi abandonnée et marginalisée, même en sport.

Sportivement, Raoul FOKAM" correspondance particulière

94788688/70311128

20:56 Écrit par Bambino dans Faits divers, HANDICAP-CAMEROON, Olympisme, SOCIETE, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pauvreté, misère, exploitation, mort, handicap, sport | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 01 octobre 2009

PRESENTATION de l' Album de ABAH Etienne "Le Beau Garçon"

beau garçon o studio.jpgLe beau garçon1.doc  Photo:Mbolocameroon (Didier ONANA)

A la suite de l'annonce de la sortie du premier album musical du "Beau Garçon",nous vous prions de découvrir sa présentation.Naturellement,votre soutien,vos réactions, et au besoin, si vous voulez l'acquérir, contactez nous à: mbolocameroon@yahoo.fr ou festival_handicap@yahoo.fr

La vie de l'artiste musicien, surtout celle d'un non voyant n'est pas du tout aisée.

Merci pour le soutien. Les spectacles,les cérémonies privées ou publiques de seront pas de trop. Il s'exprime bien en français et n'a pas du tout de complexe.

Didier-ONANA:(c)mbolocameroon/Oct2009.

20:21 Écrit par Bambino dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : culture, musique, handicap, festival, non voyant, aveugle, cameroun | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

ABAH Etienne Chante :Ce non-voyant vient de commettre un album de 7 titres !

beau garçon o studio.jpgLe monde artistique camerounais en général et musical en particulier vient de s'enrichir d'un nouveau produit et d'un nouvel artiste.Son nom: ABAH BIVINA Etienne. Son nom d'artiste:Le Beau Garçon. Il est né en 1977 à Mvengue dans le Sud-Cameroun.Sa passion:la musique.Ses hobbies:les voyages par train,le commerce et la compagnie des amis.

Ce self made man vient de commettre un album musical de 7 titres produit par le fruit de ses économies à travers ses voyages par train du Sud au Nord du Cameroun.Ce battant  et débrouillard personnage est un sportif émérite qui joue aussi au goal-ball( sport collectif pratiqué par les non et mal voyants.Il a certe reçu le soutien de quelques bonnes volontés. Les rythmes de cet album sont :le Bikut-si et le zouk cadencé. Il chante bien et décrie les tares de la société camerounaise.Chanteur engagé,il souhaite participer à des festivals culturels pour personnes handicapées où il compte aussi montrer qu'il a appris l' écriture braille.Son programme sera communiqué régulièrement par ceque nous avons décidé de le soutenir à notre niveau.Le press-book par exemple a été réalisé par mbolocameroon et des passages dans des émissions radio pour la promotion ont été assurés et négociés par notre groupe.Vous qui pouvez vous joindre à nous,n'hésitez pas.

Contact:mbolocameroon@yahoo.fr /festival_handicap@yahoo.fr

Didier ONANA(c)mbolocameroon/Oct2009.

Photo:Didier ONANA dans un studio radio du Cameroun.

18:43 Écrit par Bambino dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : culture, musique, handicap, festival, non voyant, aveugle, cameroun | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook