Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

lions indomptables

  • KUNDE raccroche définitivement

    Flash-back sur le jubilé de Emmanuel Jérôme KUNDE

    Kundé ITW.jpgC’est donc fait, Emmanuel Jérôme KUNDE, l’emblématique capitaine de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun, a définitivement quitté les aires de jeu comme joueur, pour s’asseoir définitivement sur le banc de touche comme encadreur. C’était à l’issue de son jubilée qui a eu lieu le week-end dernier dans la capitale.
    club 2.jpgIl était difficile de retenir ses émotions dimanche dernier au Stade Omnisportsde Yaoundé, à la vue de la brochette d’anciennes gloires de football camerounais venues rendre hommage à Emmanuel KUNDE. Jean Manga Onguene, Engoudou NKODO alias Swcharzeneger ,Mbassi Effengue Luc, Pagal Jean-Claude, Omam Biyick François, OnanaEloundou Elie alias Panka, Njeya René, Wome Nlend (encore en activité), Kaham Michel, Stephen Tataw et bien d’autres. Ce beau monde a permis ne fut-ce que par leur présence, de revivre les moments intenses qu’a connus le football camerounais dans les années 80 et 90. Beaucoup de personnes ont écrasé des larmes de nostalgie quand on voit dans quels abimes se trouve cette discipline aujourd’hui. Les absences de certains noms dits grands n’a rien enlevé à cette fête qui a été populaire. La multiplicité des sites de l’évènement, le nombre des rencontres disputées et les retrouvailles hors des stades sont significatives. teams.jpgLa plus belle femme du monde ne pouvant donner que ce qu’elle a, on devrait accepter la forme et le format de cet évènement. Emmanuel KUNDE à la conférence de presse d’avant évènement déclarait fort à propos que « les grands noms c’est bien, mais la famille c’est mieux »en fait il n’y a pas de modèle standard d’organisation de jubilés.L’essentiel c’est que la fête ait lieu. Beaucoup de stars du sport ont mis fin à leur carrière sans dire officiellement au revoir à leur public.
    gros plan club.jpgL’avant dernière articulation de ces adieux aux stades a mis aux prises, une sélection des amis de Emmanuel KUNDE aux vieilles gloires. Score de la partie quatre buts à deux pour les Lions. Faits marquants : la réduction du score sur pénalty par Emmanuel KUNDE après le second but de ses amis, la remise d’un bouquet de fleurs, la sortie officielle et définitive des stades, la remise du brassard à KUNDE Emmanuel Junior qui, une fois sur l’aire de jeu, marquera deux buts. La suite ce sont les agapes qui ont pris fin au petit matin du lundi 12 aout 2013.

    Impressions d’après évènement :

    Kundé ITW.jpgEmmanuel KUNDE « C’est une belle fête, je suis heureux de voir tout ce beau monde autour de moi. Je dis merci à tous ce qui se sont déplacés ou mobilisés pour la réussite de cet évènement. Le conseil que je donne à la jeune génération, c’est de beaucoup travailler »

    Maboang.jpgEmmanuel Maboang : (président du comité d’organisation)« On n’avait pas forcément besoin des superstars pour réussir cet évènement. Beaucoup de paramètres ont pesé pour lesabsences de certaines figures. Néanmoins, on a eu d’autres joueurs ayant marqué l’histoire de notre football. Je pense à Jean Manga Onguéné qui a été ballon d’or africain, Onana Eloundou qui a disputé la coupe du monde de 1982 en Italie au même titre que Kaham Michel, Omam Biyick qui a disputé deux coupes du monde, Yombi, Pagal, Enoka ou Ndjeya qui ont en plu remporté au moins une coupe d’Afrique des nations. Ce serait leur faire insulte que de ne pas reconnaitre leur valeur.

    On n’organise pas ce genre d’évènements pour se faire de l’argent, c’est pur dire au revoir à ses co-équipiers. Les autorités sportives ont mis notre disposition les infrastructures. C’est déjà un apport sur lequel on ne saurait cracher. On n’attendait spécialement rien d’eux. Nous avons réuni au moins 600 personnes autour de Yaoundé, la fête a été populaire, les gens se sont amusés pendant deux jours sans interruption, c’est ça. Si Roger Milla n’est pas venu, ce n’est pas la faute à Kundé. Ce dernier n’a jamais eu de problèmes avec Roger. N ne saurait mêler son absence aux problèmes du football camerounais. Kundé n’y est pour rien. L’absence de Milla peut être due à son calendrier. Après Kundé, il y a pas mal d’autres joueurs qui se positionnent. Il y a Pagal, Moungam et bien d’autres.
    Drapo ambulm.jpgDidier ONANA & Titus SIDA©mboloC@meroon 22114587

  • Echos du football d'élite

    Le 07 juin 2011 prochain les Lions indomptables affronteront en amical, la sélection nationale de Russie. La rencontre au lieu au stade Red Bull de Salzburg en Autriche. Le coup d’envoi sera donné à 19H 30 heures locale, 18H 30 heure de Yaoundé.

    Les billets d’accès au stade sont disponibles sur le site Internet www.redbulls.com.

    Les professionnels des médias désireux de couvrir cette rencontre sont invités à déposer leur demande d’accréditation au département de la Communication de la FECAFOOT au plus tard le vendredi 27 mai 2011 à 15H 30.

    Fiche technique

    Douala, 22 Mai 2011, 19e journée MTN Elite One

    Lieu: stade de la Réunification

    Affluence: 5000 spectateurs environ

    Temps: chaud

    Officiels: A: ABOUBAKAR DJIKA ; A1: JANI Benedict ; A2: DOURIGNA Claude ; 4e: MANDENG BAKALY
    Coordinateur Général : NDOUMBE Léa François
    Commissaire : NJIKE Gilbert

    Buts: PehmMax (55e) et Mimb (83e) pour Caïman

    Expulsion: néant

    Equipes :

    Caïman : 16 Ngwendue Bayemeck – 23 Oussoumanou, 15 Ngah Bienvenu, 03 Zamu André, 07 Priso priso France – 08 Njewel Pierre, 20 Makon, 12 Siliki Ewonde – 04 Mfopou Mbouombouo, 06 Tobbo Eyango, 18 Njoh Christian – Reserviste : 22 Fodjo, 05 Eyoum Ebongue, 27 Pehn Max, 11 Kenou Noubissie , 02 Dengou Yabou, 10 Nouni Mbeleg, 14 Mimb Coach :  Bille Tanga

    Renaisance : 16 Ngana Eric – 03 Ibrahim Walidja, 11 Mbubula, 14 Ahanda Ayissi, 23 Ondobo Ebanga – 20 Etoundi Obama, 02 Tawo Faing, 12 Toko Edimo - 10 Obekop Bedzigui, 06 Libiih Thomas Junior, 05 Ndjock Yves, Reservistes : 01 Ngarwa, 15 Tchuente, 21 Nougoum, 13 Mefire, 19 Gouiffe, 07 Tampi, 08 Belinga.

    ASTRES – SABLE 2-1

    Les temps forts

    Une première manche très équilibrée, mais avec une légère domination stérile des Astres de Douala

    45e Astres 0- Sable 0

    53e Buuuut !! Sur une action collective des attaquants des Astres, et c’est Ngome qui finit l’action en beauté dans les buts de sable de Batié.

    55e La réplique est instantanée, mais la balle échoue dans les bras de Ngome très en forme.

    60e c’est Astres qui manque l’occasion de saler l’addition, par une action offensive qui finit au-dessus de la barre

    78e Astres finit par avoir raison de sable en maquant le 2e but par Momasso qui a repris une balle repoussé par le goal Zibi de Sable.

    87e Sable qui ne veut pas plier l’échine met le turbo et réussit à réduire la marque par Belinga entré en 2e période et qui pose des problème à la défense des Astres.

    90e Sable manque l’égalisation sur une balle de Ngako, qui manque de chance en envoyant la balle sur le poteau, le goal des Astres étant totalement battu.

    Le coup de sifflet final intervient sur la victoire des Astres 2-1

    EQUIPES

    Astres : 1 Ngomè – 5 Njoussou, 3 Sangong, 4 Mvom, 12 Bebey Kingue – 2 Momasso, 15 Ndemen, 08 Youmbi, 27 Mahamat – 09 Ngommo, 11 Nsombo Reservistes : 22 Epane, 30 Epee, 10 Menjonguoue, 6 Nyambi, 23 Ebah Tobie

    Sable : 22 Zibi – 3 Nyakuip, 5 Baba, 2 Epane Marius, 17 Kaham, 6 Mosina, 10 Kuate Souop, 18 Bite Samuel, 14 Ngako Deutchoua, 8 Seuguep Tchuisseu, 9 Mekong, Reservistes : 16 Tangouatio, 12 Kalawe, 4 Ambiana, 15 Ngoupeyou, 7 Monteke, 11 Mougnoutou, 13 Belinga

    BAFANG

    Unisport – Yong Sport Academy (1- 0)

    La partie commence avec une quinzaine de minutes de retard, à cause d’une forte pluie qui est tombée à Bafang.

    5e, mauvais dégagement du ballon par Bassilekin, le gardien de Yong Sport. Récupération de Ngamou de l’Unisport qui s’écroule malheureusement dans la surface.

    16e, ouverture du score par Unisport du Haut-Nkam. L’exécution d’un corner, propulsé vers la lucarne sur un coup de tête de Biloa qui provoque dans la surface de Yong sport un cafouillage total. Finalement, l’assistant numéro 2, Boya Kedy, fait savoir à Jean de Dieu Baboule, l’arbitre central, que le ballon a fini par traverser la ligne de but avant d’être repoussé. Il pointe le rond central, malgré la protestation des joueurs de Yong sport.

    19e, retournée acrobatique de Enanombel de Yong sport devant les buts de l’Unisport. Le ballon passe au-dessus de la barre transversale.

    37e, la partie est momentanément interrompue sur la demande de l’assistant numéro 1, Ousmanou Inoua, qui dit être menacé par des supporters de Yong Sport. La force de l’ordre est déployée autour de l’aire de jeu pour la sécurité des officiels et des 22 acteurs.

    39e, un ballon de Biloa heurte la barre transversale des visiteurs et échoue hors de l’aire de jeu.

    44e, Kenmoe Mangoua contourne la défense de l’Unisport qui le laisse faire dans un premier temps, le croyant hors jeu. Il sera rattrapé in extremis, dans la surface, par Tonye Biheng, alors qu’il s’apprêtait à frapper le ballon qui est détourné en corner. L’exécution sera mal négociée par les attaquants.

    49e, Unisport passe à côté du 2e but, à cause d’une incompréhension entre les attaquants au moment de la concrétisation de l’offensive.

    53e, expulsion d’un joueur de Yong sport. Porteur du ballon dans la surface de réparation de l’Unisport, Djumo Christian, en cherchant un penalty, simule une faute. Jean de Dieu Baboule est sans pitié en brandissant un carton jaune. A la 35e, le même joueur avait déjà écopé d’un 1er carton jaune, synonyme d’une expulsion. Les visiteurs jouent désormais à 10 contre 11.

    68e, Kenmoe Mangoua, tout près de l’égalisation dans la surface de l’Unisport, voit une fois de plus sa frappe détournée par Tonye.

    73e, à partir du rond central, Biloa joue sur la position du gardien Bassilekin et tente un lob qui échoue juste au dessus des filets.

    79e, un centre de la droite vers la gauche de Kameni Kajo, entré en jeu à la 66e, retrouve la tête de Ngando qui ne parvient pas à battre le gardien.

    90 + 4, l’arbitre central met un terme à la partie avec la victoire, 1 but à 0, de l’Unisport, qui sort d’une série de trois défaites, sur Yong Sport.

    Football Féminin
    12ème Journée
    21/05/2011
    Sawa - Rohliceck(2-3)

    Lorema - Caïman(3-1)

    Louves - Express(6-1)
    Fémina - Canon(0-1)

    Unisport du Haut-Nkam – Yong Sport Academy (1-0)

    A Bafang, 22 mai 2011, 19ème journée MTN Elite One

    Temps : ciel nuageux

    Affluence : environ 2500 spectateurs

    Officiels : Baboule Jean de Dieu (AC), Ousmanou Inoua (A1), Boya Kedi
    (A2) ; Moumbe Lavoisier (A4)

    Buts : Ngamou (16e) pour Unisport

    Avertissements : Essadjo (52’)  et Ngando (63e) pour Unisport; Christian Djumo  (35e) et Tagne Fotso (71e) (35e) pour Yong Sport

    Expulsions : Christian Djumo (53e), pour Yong Sport

    Unisport du Haut-Nkam : 22 Haschou - 30 Gaha ; 13 Tonye ; 21 Sotejouong ; 12 Essadjo - 14 Tchangue puis (58e) 18 Ngando ; 2 Owundi ; 20 Biloa ; 10 Tamnet puis (66e) 7 Kameni - 4 Ebosse puis (75e) 5 Feukou ; 23 Ngamou Remplaçants : 16 Maïfanya; 3 Lobe ; 17 Bea; 11 Ghomsi Entraîneur : Alexandre Belinga

    Yong Sport Academy : 22 Bassilekin – 14 Tah Nivan ; 27 Dooh Moukoko ; 12 Monthe ; 13 Tami – 17 Bomgnyang Fernando ; 5 Enanombel puis (85e) 23 Bwende Ekome ; 24 Nkambfu puis (69e) 7 Daouda ; 19 Djumo – 15 Jimah Late puis (63e) 9 Tagne Fotso ; 21 Kenmoe Mangoua Remplaçants : 16 Kome; 26 Iroh Jean Basil ; 20 Kout Martial ; 4 Njayou Mouliom Entraîneur : Toguem Jean Baptiste

    Source: Banque des données AJSC

  • Les lions indomptables s’éloignent progressivement

    Eliminatoires de la Coupe des Nations 2012

    Les lions indomptables s’éloignent progressivement …

    En se faisant battre par un petit but à zéro samedi dernier à Dakar par leurs homologues sénégalais, les lions indomptables du Cameroun se sont davantage compliqués la tache. Une défaite qui, même si elle était prévisible, n’a pas trop fait mal au cœur de nombreux camerounais. Pour la première fois depuis ces éliminatoires, les lions ont produit un jeu appréciable. N’eut été la maladresse des attaquants ou les quelques fautes évidentes dans la surface de réparation mais non sanctionnées par l’arbitre, l’issue aurait été certainement moins douloureuse. Une rencontre certes dominée par un Sénégal des grands jours qui a confirmé sa bonne forme du moment , une équipe sénégalaise qui a pratiqué l’attaque à outrance contrairement au Cameroun qui mis un dispositif ultra défensif mais qui a lâché à l’ultime minute permettant aux locaux de creuser l’écart. Avec cinq points de retard sur le leader de sa poule et à égalité de points avec la RD Congo qui a battu l’Ile Maurice par trois buts à rien, le Cameroun semble vouloir dire Adieu à la coupe qui se disputera pourtant à quelques kilomètres de son territoire. Ce sera non pas une catastrophe, mais une honte. Le Sénégal, pourrait-on dire est plus proche du Gabon et de la Guinée Equatoriale que … le Cameroun ! Incroyable. C’est vrai que mathématiquement tout est encore possible, mais, mais, ce Sénégal que nous avons vu samedi n’aura pas le mauvais réflexe de s’arrêter pour jeter un coup d’œil en arrière et voir ce que ses poursuivants font. Il fera tout pour gagner tous ses matches. Le Cameroun recevra le Sénégal 4 juin à Yaoundé, se déplacera ensuite en RD Congo pour un autre match de sang, avant de s’offrir l’Ile Maurice… dur, dur...

    Etienne Didier ONANA©Mbolo Cameroon 94788688/70311128

    Dans les coulisses de cette rencontre….

    Une seule nouvelle croustillante. Si les sénégalais se sont bien illustrés sur le terrain en battant les camerounais par un but à zéro, ils se sont (pas les joueurs) par contre montrés négatifs en dérobant à un membre de la fédération camerounaise de football, la somme de deux millions de francs ! Ce dernier, parti en mission avancée, a cru qu’il était dans les rues de Yaoundé où il peut se payer le luxe de se balader dans les bars et bistrots avec autant d’argent. Ca lui apprendra lui Etienne TAMO. Pendant que les camerounais souffrent pour avoir de l’argent, lui s’offre en spectacle dans des virées éthyliques. Qui a dit que l’argent du football ne rendait pas fou les administrateurs de la fédération. !

    Quatre heures sans tousser !

    Dans l’avion qui a ramené la délégation camerounaise à Yaoundé, on pouvait entendre un iule se déplacer. « Personne n’a toussé « nous a dit une personne qui avait assisté à la rencontre. « Nous étions tous déçus surtout que nous avions bien joué ».

    (c)mbolocameroon 94788688/70311128

  • Brèves sportives

                                  BREVES SPORTIVES

     

    CHAN 2011 : Les LIONS ELIMINES SANS AVOIR ENCAISSE UN BUT !!!

    La 2è édition du championnat d’Afrique de football des amateurs vient de prendre fin pour le Cameroun qui est sorti de la compétion samedi dernier sans avoir encaissé le moindre but. Voilà ce que l’on retiendra pour nos lions indomptables qui auront pourtant réalisé un parcours irréprochable au premier tour : trois matches, trois victoires, cinq buts marqués, aucun encaissé.C’est aux ¼ de fienales  face à l’Angola que les poulains du Coach SANGO NDOUMBE BOSSO ont perdu leur crinière en déroulant un beau jeu mais en ne parvenant pas à trouver le chemin des buts. Après un 0-0 au terme de 120minutes, c’est par 8 tirs aux buts à 7 que les Lions ont été éliminés. Les camerounais sont tombés sur une équipe dont la moyenne d’âge était de 28 ans contre 23 ans, une défense bien regroupée, rude et physique. Les camerounais il faut le dire  ont manqué de baraka car à deux reprises, ils n’ont pas pu trouver le chemin des filets adverses. Les ½ finales se disputent ce mardi avec un exploif SOUDAN $ ANGOLA et un ALGERIE $ TUNISIE. Puissent nos autorités canaliser cette génération qui n’aura pas tout montré afin que d’ici quelques jours, ils puisent démontrer à nouveau cette embellie.

     

    LES AVEUGLES SE REVEILLENT  ENFIN !

    Après une saison 2010 en demi teinte, l’Association Sportive des Aveugles et Malvoyants du Cameroun ( ASAMC) région du Centre, a tenu mercredi dernier une assemblée générale pour la relance de ses activités. Il était question de voir comment s’arrimer à la nouvelle donne sportive chez les sportifs handicapés qui verront bientôt naître, quatre fédérations sportives et un Comité paralympique. Les problèmes tels que le financement des clubs, la restructuration de ceux-ci, les affiliations, la formation des officels et des encadreurs, enfin la participation effective des filles à ces nombreuses activités sont les sujets qui ont été abordés. Retenons que sauf cas de force majeure,  la saison s’ouvrira le 06 mars prochain en attendant les élections au sein de la fédération.

     

    HAND-BALL: LE CAMEROUN PRESENT A BRAZZAVILLE

     

    Les équipes nationales féminine et masculine de handball sont présentes aux éliminatoires zonales qualificatives pour les Jeux africains de Maputo. En l’absence des équipes angolaises véritables épouvantails en Afrique sud-sahélienne, le Cameroun a là une tâche aisée et devrait décrocher dans chaque catégorie, l’une des trois places qualificatives. Quatre pays ont répondu présent au rendez-vous de Brazzaville. Il s’agit du Tchad, du Gabon, du Cameroun et du Congo.

     

    Football : DII NATIONALE : Aigle de Dschang détrône Apejes.

     La 12è journée d’élite II de footbal du Cameroun s’est disputée le week-end passé. Le fait majeur, c’est la défaite du leader Apejes de Mfou face à Aigle de Dschang qui aussitôt prend sa place. Notons aussi la fulgarante ascension de Chantier Naval de Douala qui avec un match en retard pointe à la troisième place. Il y a aussi la défaite du Tonnerre Kalara club face à Achille de Saa. Pour le reste, la NJALLA Qwan sport Academy regresse et Roumdé Adjia tient fermement la queue du classement.

    Etienne Didier ONANA ©mbolocameroon 94788688/70311128/22114587

     

     

  • Mondial 2010 :Les lions Indomptables sont dos au mur.

    LES CONSEQUENCES DE LA DEFAITE DES LIONS INDOMPTABLES ….
    alex-matip.jpg
    En se faisant tabasser lundi dernier par une équipe japonaise moyenne, l’équipe nationale du Cameroun a non seulement déçu ses supporters, mais aussi gâché une faite qui avait pourtant commencé quelques jours plus tôt. Si nous pouvons affirmer de manière péremptoire que nos ambassadeurs à la coupe mondiale 2010 ont volontairement baissé le pied,force est de reconnaître que leur contre performance a eu des conséquences sur le fonctionnement et la vie du pays.
    Etienne Didier ONANA

    Dès le coup de sifflet final de l’arbitre, nous nous sommes rendus dans divers coins de la capitale pour voir comment les uns et les autres ont vécu le match.
    Pour Armand BOYOMO technicien dans une radio privée de la place et gérant de son débit de boisson à ses heures perdues, J’ai perdu au moins une dizaine de bouteilles de bière de la part de certains clients qui sont partis sans payer leur consommation. D’autres ont simplement cassé le contenant. Je ne pouvais pas les arrêter. Le faire aurait certainement provoqué des bagarres aux conséquences plus graves. »
    Comme BOYOMO, beaucoup de tenanciers de ce genre de commerce n’ont pas réalisé de bonnes affaires. Les gens sont vite rentrés chez eux digérer leur colère en cachette, certains ont refusé de manger, d’autres encore ont profité qui pour gifler son épouse, qui pour se défouler sur les enfants. Les vendeurs de gadgets ont aussi ont subi une baisse de vente. C’est timidement que le lendemain, quelques courageux qui gardent encore espoir ont pu les exposer ou les acheter.
    Quelques actes de vandalisme ont été enregistrés par-ci par là. Au centre culturel français de Yaoundé où nous avons regardé le match, le caméraman HAPPI de la chaîne de télévision privée LTM-TV et son collègue ont failli perdre leur matériel de travail à cause de la réticence des clients du bar restaurant à se faire prendre en images. Il s’en est fallu pour peu que la situation dégénère. La diplomatie et le charisme de la gérante principale, Véronique MENDOUGA ont permis en sorte que les uns et les autres retrouvent le bon sens et comprennent que ce n’est qu’un jeu. Il faut souligner que cette brave dame de la culture camerounaise a eu l’ingénieuse idée de proposer à ses clients des maillots de couleur verte et floqués sous son label « véro pop » avec un numéro au choix.
    Ailleurs, certaines personnes ont oublié où elles avaient garé leur véhicule quand elles ne l’avaient pas oublié. Beaucoup d’autres n’ont pas eu le courage de continuer à travailler. Ceux qui se sont frottés les mains, ce sont les parieurs qui ont fait de bonnes affaires.
    Pour la rencontre de demain contre le Danemark, les lions dont on dit qu’ils sont redevenus sereins après la multitude de réunions tenues par le Ministre des sports, le président de la fédération et eux , devront avoir en en cœur que « s’ils n’ont pas faim de victoires, le peuple lui en a besoin pour noyer ses soucis et sa misère » dixit beaucoup de camerounais rencontrés encore ce matin. Nous savons et Paul Le Guen l’a dit dans le journal du ministère des sports qu’il y a toujours des clans et des clivages dans toutes les équipes du monde. Ils devraient se battre pour les dépasser. C’est vrai que nous ne croyons plus à une éventuelle qualification de nos ambassadeurs. « Ils ont grillé leur joker » comme l’a dit Samuel ETO’O, le capitaine des troupes.
    Nous aimerions être démentis….

    Etienne Didier ONANA
    assou-ekotto-lion.jpg
    ©mbolocameroon 22 11 45 87.