Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Tennis de table

  • Fin des Internationaux SONARA: SARAH HANFFOU sur le podium

    Tennis de table :
    Internationaux SONARA de tennis de table : Sarah HANFFOU enfin sur le toit !

    sarah observant.jpgL’histoire retiendra que c’est à la 5è édition des Internationaux SONARA que le Cameroun a vu un de ses pongistes remporter l’un des prestigieux trophées mis en jeu par les organisateurs. NANA HANFFOU Sarah Mathilde Gabrielle, soutenue par un groupe de jeunes venus des alentours du palais des sports a sauvé l’honneur du Cameroun.

    Répondant à une question d‘un confrère la semaine dernière sur les réelles chances du Cameroun, Alfred BAGUEKA ASSOBO le président de la fédération camerounaise de tennis de table avait dit sans hésitations que Sarah Hanffou était la seule à même de pouvoir honoré le Cameroun à cette compétition qui s’annonçait déjà très relevée. Pour les garçons qui passaient par des « triers », une compétition devant désigner les plénipotentiaires de notre pays, il ne fallait pas rêver. Pour le numéro 1 sur le plan local en la personne de Tayim Mercy, il ne fallait non plus vendre cher sa peau. Elle n’a pas d’adversaire de poids sur le plan local, ce qui ne lui permet pas de progresser. Seules les compétitions de ce genre peuvent lui donner de temps en temps, l’occasion de se frotter aux meilleurs. Les faits lui ont donné raison. En effet, tous les camerounais présents à cette compétition ont été balayés dès le début, occupant les dernières places. Il faut toutes fois saluer le courage du jeune jiague.jpgJAGUE Alain Patrice qui a donné du fil à retordre à l’ancien champion d‘Afrique Saka Suraji du Congo en éliminatoires.

    20koeur.jpgRésultats des ½ finales
    Dames : Sarah Hanffou Vs Ajala (NGR) (4-0) (11-1)(11-1)(11-5)(11-4)
    Nwachuku (NGR) VsReem (EGY) (4-2) (11-4)(7-11)(11-5)(5-11)(5-11)(11-4)(6-11)
    Messieurs:SakaS(CGO) VsKazeem (NGR) (0-4) (6-11)(4-11)(6-11)(4-11).
    El Sharawy (EGY) Vs AyelimoDotun (invité spécial) (4-1)(11-5)(5-11)(11-4)(11-8)(11-9)
    Finales : Dames Sarah Vs Reem (4-0) (11-4)(11-7)(12-10)(11-2)
    Messieurs: Mohamed El SOBKY (Egy) VsKazeemIsiaka (NGR) (3-1) (11-4)(9-11)(11-9)(13-11)(12-10)

    Egyt.jpgKarim El shaarawy (vainqueur messieurs):« c’est une grande joie pour moi d‘être au Cameroun et de remporter cette compétition. Je suis très satisfait car le niveau était très élevé ».
    Un clin d'oeil à la SONARA pour le pari tenu.SONARA.jpg
    SARAH.jpgSarah Nana Hanffou Mathilde Gabrielle : (vainqueur dames)« Quand une compétition commence, il ne faut pas douter, sinon ça commence mal, je suis très heureuse. Je crois que la dernière fois que j’ai gagné une compétition pour mon pays, c’était lors du championnat d’Afrique. C’était très important pour moi de rejouer ici et de remporter la médaille d‘or. Il faut prendre humblement cette victoire qui me remotive pour les prochaines échéances. Ça été dur d’entrer dans la compétition. J’ai discuté la tactique avec le coach. J’ai pris par match. Pour ce genre de compétition, il ne faut pas prendre les adversaires de haut. Je me suis concentrée dès le début ».

    Didier ONANA©22114587

  • Tennis de table: Voici les Internationaux SONARA 2013

    Sport : Tennis de table
    La 5ème édition des Internationaux SONARA de tennis de table…sur la table…
    Préi Bagueka 01.jpgC’est devant la fine crème des journalistes sportifs de la capitale camerounaise Yaoundé, que Alfred BAGUEKA ASSOBO, le président de la fédération camerounaise de tennis de table a donné hier lundi, un point de presse. Le sujet principal était l’annonce de la tenue les 10 et 11 aout 2013, de la 5èmeédition des Internationaux SONARA de tennis de table sur la table. Un évènement majeur qui aura lieu comme toujours, au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé.
    Prési Bagueka 02.jpgAu cours de cet échange, Alfred Bagueka, sourire aux lèvres, la mine sereine, a dans son propos liminaire, rappelé l’importance de cette compétition pour les pongistes camerounais. Elle permet aux jeunes camerounais de voir de près chaque année, les meilleures raquettes du continent noir. Faisant un parallèle avec le football, il a dit que c’est à force de voir et de côtoyer régulièrement ces sportifs de haut niveau que dans l’avenir, ils pourront s’améliorer et devenir eux aussi des champions. Avec emphase, le président a dit que cette compétition est positive pour notre pays qui, en dehors de l’Egypte et du Maroc,il est l’un des rares en Afrique à qui abriter régulièrement des évènementssportifs non statutaires que sont les coupes et les Championnats d’Afrique. Le Nigéria qui est l’un des géants de cette discipline en Afrique, n’a pas une compétitionde cette envergure dans son calendrier. C’est cette année seulement que ce grand pays voisin, s’inspirant certainement des Internationaux SONARA, organisera pour la première fois, un tournoi similaire : les Lagos International Classics. Ceux-ci auront lieu du 26 au 31 aout et verront la participation de deux pongistes camerounais et d’un juge -arbitre adjoint en la personne de Djihe Lamadjeha Didier. C’est tout dire sur la valeur et la positivité des Internationaux SONARA de tennis de table. Un véritable motif d’espoir pour la jeunesse et l’avenir de cette discipline qui offre aux nationaux, l’occasion de découvrir le haut niveau tout en restant au Cameroun.
    Par la suite, Alfred Bagueka qui a remercié les journalistes sportifs camerounais d’être venus nombreux, a fait le bilan de la saison à mi-parcours. Un bilan ponctué par le grand tournoi Open de Yaoundé, le Grand prix de l’hévéa qui s’est tenu dans la ville de Meyomessala au Sud du Cameroun. Cet évènement a donné l’occasion pour l’organisateur, d’offrir huit tables de tennis de table à la fédération, seize autres tables aux écoles de la localité pour la vulgarisation à la base. La région du Littoral n’est pas en reste. En effet, la ville de Yabassi dans le département du Nkama abrité un tournoi qui a drainé beaucoup de monde. Une table olympique a été offerte par l’instance faitière du tennis de table au Cameroun aux populations. La ville de Douala a aussi été le théâtre d’une compétition. Les compétitions par équipes ont démarré le week-end dernier à Yaoundé.
    Olsadoji  Invité.jpg
    Pour revenir à la 5ème édition des Internationaux SONARA de tennis de table sur la table, si les participantes camerounaises sont connues (Gabrielle Mathilde Sarah NANA HANFFOU et Tayim Mercy AWANDOH, les messieurs quant à eux sont passés par un tournoi qui permettra aux quatre meilleurs de décrocher leurs ticket.
    Coté pays participants, en dehors de la Lybie et de l’Afrique du Sud qui n’ont pas encore confirmé, on a l’Algérie avec trois pongistes, le Congo Brazzaville avec trois, l’Egypte quatre, le Maroc un pongiste, la RDC et la Tunisie trois chacun. La réunion technique aura lieu vendredi soir, la compétition proprement dite démarre sauf cas de force majeure samedi à 8heures pour prendre fin dimanche à 15 heures. La formule retenue est l’individuel et le podium est constitué de quatre pongistes. Le vœu des organisateurs est de voir le maximum de personnes venir assister à ce spectacle sportif qui s’annonce alléchant et surtout relevé. Un grand coup de chapeau la Sonara qui tient son pari une fois de plus.
    Didier ONANA©MbolCameroon.

  • Echos du renouvellement

    Echos des renouvellements
    Après la décision du Ministre des sports et de l’éducation physique de suspendre 17 fédérations sportives,nous avons recueillis les impressions de certains présidents qui pour la plus part, disent ne pas bien comprendre les raisons pour lesquelles leurs associations sont frappées. Ils acceptent néanmoins la décision de l’autorité, surtout qu’en Afrique, comme dans l’armée, on ne discute pas les ordres du Chef, on exécute d’abord, puis, on voit comment cela peut s’arranger. Nous avons observé depuis lundi dernier une sorte de ballet sportif au ministère des sports où les présidents et quelques membres de leurs staffs partent compléter leurs dossiers.
    P1080206.JPG
    Cette décision logique et salutaire de suspendre certaines fédérations peut-être saluée (enfin ?)Comme un réveil de ce département ministériel, qui montre de temps en temps des signes de laxisme et d’essoufflement. Nous voulons comprendre pourquoi la circulaire du 15 janvier 2013 n’a pas été adressée aux fédérations en juin ou juillet 2012 ?, question de leur donner assez de temps d’arrimer leurs textes. En cas de non-exécution, frapper comme cela vient d’être fait. Nous voulons comprendre pourquoi au ministère des sports on veut administrer le même traitement à toutes les fédérations. Chacune de ces associations a ses spécificités, ses réalités qui sont calquées sur le modèle des instances faitières internationales. Au ministère des sports, on connait bien toutes les fédérations qui travaillent. On connait les petits malins, on connait les fédérations qui ternissent l’image du Cameroun, les fédérations sans siège, sans organe de communication à l’instar des sites Internet, on connait celles qui,comme le cyclisme bénéficient d’une subvention d’environ 2 milliards de francs CFA par olympiade, et qui n’organisent que deux maigres compétitions par an. Compétitions dites de «souveraineté ». Pas de championnat national, pas de coupe du Cameroun, mais à la clôture des activités sportives de l’année, ces fédérations apathiques et laxistes se permettent d’aller serrer la main du Grand manitou, S.E Paul BIYA. C’est par là qu’il fallait commencer.
    P1080924.JPG
    Le Dr ASSIGA AHANDA Yves Martin de la fédération camerounaise de golf, s’adressant aux journalistes de sport vendredi dernier, a soulevé un certain nombre de réflexions. Nous pensons notamment à ces textes, circulaires et statuts des associations sportives qui créent une confusion lors des élections. L’immixtion de la tutelle dans les assemblées fait en sorte que,les représentants du ministère peuvent peser d’une certaine manière sur une élection. S’il faut entrer dans la définition d’une association, on conclut que le ministère peut décider de l’élection ou non d’un candidat. Pour être membre d’une fédération, il faut s’affilier à celle-ci, remplir un certain nombre de critères, payer le Member-ship, pratiquer ce sport et respecter les règles. Conditions que les envoyés du ministère ne remplissent pas. De ce fait, un représentant du ministère, peut, en payant la caution, se retrouver à la tête d’une fédération alors qu’il ne connait rien de la discipline. On se retrouve avec des aventuriers, et c’est la discipline qui prend un coup. On se demande aussi où sont passées une fédération comme celle du power lifting dont le président , après avoir abandonné ses athlètes à P1080002.JPGBafoussam, a voulu prendre la poudre d’escampette. Malheureusement pour lui, ceux-ci, ayant pris leur courage, ont manifesté leur mécontentement de la manière la plus noble. Il s’est trouvé obligé de séjourner dans une des cellules du Commissariat de la ville. Collince Feugaing est son nom. On devrait chasser à coups de gourdin, ce genre de dirigeant de notre sport.
    Didier ONANA©mbolocameroon.com 22 11 45 87 / 94 78 86 88/ 70 31 11 28

  • ILS ONT DIT ....


    IMPRESSIONS.
    TITA NJIE «alias Bamenda »coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong, (malheureux finaliste vétérans) : « oui, je devais battre le président pour arriver en finale. Je devais le faire par ce que je suis meilleur par rapport à lui. Je l’ai toujours battu. En finale, je suis tombé face à NGAMALEU est plus jeune que moi (55 ans / 61). Il y a une grande différence. Je me félicite pour mes efforts. Le niveau de la compétition était élevé et la finale belle. Le niveau du tennis de table est élevé dans la région du Sud-ouest, raison pour la quelle je la représente toujours au niveau national ».

    coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,TAYIM Mercy (vainqueur senior dames) « C’est le travail permanent qui m’amène à battre toujours mes adversaires. Ma victoire facile en finale est due au fait que c’est moi qui l’entraîne et je la connais bien. Le gouvernement doit toujours nous encourager en nous donnant les opportunités de rencontrer les joueuses de l’extérieur ».

    coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,NGWE Emmanuel (1/2 finaliste messieurs, champion des jeux universitaires et international) « Je suis satisfait de ma prestation malgré mon élimination aux ½ finales face au no 1 actuel qui a un bon niveau. Je lui ai opposé une bonne résistance. Il a mis sur pied une stratégie qui consistait à m’empêcher de m’exprimer. Il mérite sa victoire. Le niveau se la compétition était très relevé par ce qu’elle est très attendue chaque année. Tout le monde travaille en conséquence pour ça. Cette année, elle vient après beaucoup de compétitions internationales comme les jeux africains et les championnats d’Afrique.

    coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,NGAMALEU Léopold (vainqueur vétérans). « Ma victoire doit être considérée comme un retour aux affaires. J’ai été plusieurs fois champion du Cameroun et remporté de nombreux tournois et trophées. Il faut toujours avoir peur d’un vieux de la vieille comme mon adversaire de la finale TITA NJIE qui a toujours une touche ou un revers dont il a seul le secret. Je l’ai eu à la fraîcheur physique, à l’intelligence et à la jeunesse.

    coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,HALIMATOU (malheureuse finaliste senior dames) » « Je ne suis pas très déçue par ma défaite en finale. Mon adversaire était plus forte que moi. J’ai beaucoup appris d’elle et je vais me remettre au travail dès demain ».

    coupe,ambassadeur,chine,amitié,stage,formation,compétition,niveau,tennis de table,ping-pongNGO BAYE Larissa (vainqueur junior dames) « J’ai eu un adversaire coria
    ce en finale. Malgré l’avance qu’elle a prise au départ en menant part deux sets à zéro, j’ai trouvé des ressources nécessaires pour revenir et finalement l’emporter. J’ai été motivée par les voix et les encouragements de mes frères qui étaient nombreux dans le public. Je n’ai pas perdu confiance par ce que je ne m’avoue jamais vaincue. La compétition se jouait en trois sets gagnants ».

    coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,NIKWANGO Davy (malheureux finaliste junior messieurs et double détenteur du titre) : « Je ne parviens pas à expliquer ce qui m’est arrivé. Je sortais d’une demi finale héroïque au cours de laquelle j’ai eu à remonter un lourd handicap pour tomber face à un adversaire qui réussi tout ce qu’il a entrepris. Je n’ai pas reconnu mon jeu. Bon c’est le sport, ça arrive Je félicite mon adversaire qui mérite victoire ».

    coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong,S.E XUE TIN WAY (Ambassadeur de la Chine) : « La finale était bien organisée. J’ai aussi remarqué que le niveau du ping-pong camerounais a augmenté. Je voudrais souligner que mon pays va travailler à augmenter le niveau de cette discipline au Cameroun. C’est pourquoi dès le mois prochain, un entraîneur et un joueur camerounais viendront en formation en Chine. Je pense que ce sera utile pour le Cameroun. Ce tournoi est un signe d’amitié entre nos deux pays ».
    Didier ONANA©MboloC@meroon 70311128 / 84 78 86 88

    La vraie image de Halimatou: (toutes nos excuses pour le raté:coupe,ambassadeur,chine,amitié,stage,formation,compétition,niveau,tennis de table,ping-pong

  • Tennis de table : La coupe de l’Ambassadeur s’est remplie.


     coupe, ambassadeur, chine, amitié, stage, formation, compétition, niveau, tennis de table, ping-pong, La 4è édition de la coupe de l’Ambassadeur de Chine s’est disputée récemment à Yaoundé. Des rencontres aux dires de Guillaume MUTLEN le directeur technique national d’un niveau moyen qui a vu le respect de la hiérarchie chez les dames où en l’absence de NANA HANFFOU, TAYIM Mercy règne en maîtresse absolue. Idem chez les messieurs où OLASODJI le no1 a fait une bouchée du no 2 EBODE Simon battu (4-0) Chez les cadets, la chute du baobab Davy NICKWANGO no 2 battu par le no 4 NGUEPI Dimitri. Chez les cadettes, EYINGA le no 2, après avoir mené le no1 NGO BAYE par deux sets à zéro s’est vu coiffée au poteau par cette dernière toute en larmes. Chez les vétérans, NGAMALEU le 5è national après avoir éliminé aux ½ finales le no 1 ANGAHO s’est imposé sur le vétéran TITA NJIE par 3sà 1.
    Il est à noter un fort taux d’abstention dû certainement au report provoqué par les obsèques de l’ancien président de la fédération camerounaise de Hand-ball, MOUDIME NJALLA Jules Bertille Emmanuel Paul Christian inhumé la veille à Muyuka dans la région du Littoral. Une 4è édition présidée par le ministre des Sports Michel ZOAH qui avait à ses cotés S.E XUE TIN WAY,l’Ambassadeur de la Chine qui a offert à la fédération que dirige Alfred BAGUEKA ASSOBO, une table de tennis. L’ôte du jour a annoncé que deux camerounais en l’occurrence EBODE Simon et un entraîneur (Emile MONONO) iront dans les prochains jours suivre une formation de 21 jours dans leurs disciplines respectives.

    RESULTATS DES FINALES

    Juniors dames
    NGO BAYÉ Danielle no 1 bat EYINGA Danielle no 2 (4 sets à 2) (06-11) (13-11)(12-10)(11-06)(11-09)

    Juniors messieurs
    NGUEPI DIMITRI (no 4) bat NIKWANGO Davy (no2) 3sets à 1. (11-06),(11-08),(08-11),(12-10)
    VETERANS
    NGAMALEU Léopold (no 5) bat TITA NJIE (no 11) sets à 1. (06-11),(11-07),(11-08),(11-05)

    Seniors dames
    TAYIM Mercy (NO 1) bat HALIMATOU (NO 6) 3sets À 0
    (11-04),(14-12),(11-09)

    Seniors Messieurs
    OLASODJI YINKA (no 1) bat EBODE Simon (no 2) 4 sets à 0.
    (11-04)(11-03)(11-07)(12-10)
    Didier ONANA©MboloC@meroon 70311128 / 84 7
    8 86 88